• Pensez-vous qu’un carré de potager c’est juste 4 planches ?
  • Avez-vous pensé comment vous allez faire quand le bois sera pourri ?
  • Croyez-vous qu’un géotextile va protéger votre carré ?
  • Pourquoi faire un carré de seulement 20cm de haut ?

 

Je suis sûr que ceux qui proposent des carrés de potager à la vente ne se sont même pas posé ces questions !

Souvent, on me demande :

-Le bois ne va pas pourrir ?

Je réponds :

-Bien sur que le bois va finir par pourrir ! C’est une question de temps. Selon que votre terre est plus ou moins capable de retenir l’eau.

 

Avec une terre argileuse vos carrés ne devraient pas durer plus de 2 ans. Avec une terre sableuse on peut espérer passer les 4 ans.

Seulement la question n’est pas de savoir dans combien de temps le bois sera pourri, mais plutôt comment je fais quand ça arrive ?

On peut se dire : quand mes carrés seront pourris, je viderai le contenu pour en mettre un neuf. Voilà une opération qui reste envisageable si vous avez 2 ou 3 carrés ! Bien que ça reste une manipulation fatigante et dommageable pour la santé de votre terre.

Il n’est plus à démontrer que le labour ou la manipulation de la terre en profondeur est néfaste pour toute la vie du sol. Nuire à la vie du sol c’est nuire à la croissance de vos légumes.

Bref un carré de potager bien conçu doit répondre au cahier des charges suivant

  • Permettre de le remplacer sans avoir à toucher au contenu.
  • Protéger le plus durablement possible la face interne du carré.
  • Répondre à une certaine ergonomie.

La maintenance d’un carré de potager.

Après de bons et loyaux services, le temps a fait son œuvre et le bois du carré est pourri, il faut le remplacer. Si vous avez pris la peine de faire des cotés constitué de DEUX planches, l’opération va s’en trouve largement facilité. Bien sûr contrairement à certaine conception du marché, vous vous êtes dit : il faut que je puisse démonter une planche facilement. Pour cela rien de plus simple ! 4 vis accessible de l’extérieur !

Vous pouvez donc enlever une planche sans fragiliser la tenue du carré puisque la 2eme planche est toujours en place.

De plus vous avez pris soin de protéger l’intérieur du carré avec un plastique RIGIDE ! Du coup la terre est maintenue durant l’opération de maintenance.

Une protection efficace du carré de potager.

Franchement ! Je ne crois pas qu’un film géotextile protège durablement l’intérieur de votre carré ! Bien au contraire je dirais. Le géotextile va conserver l’humidité, et la face interne du bois ne pourra jamais sécher. Par contre avec une protection destinée au soubassement l’air va pouvoir circuler et permettre au bois de sécher.

Le bois peut être mouillé régulièrement ce n’est pas grave s’il a la possibilité de sécher.

Le plastique que j’utilise me parait être le meilleur compromis, son défaut c’est que pour le moment on le trouve qu’en rouleau de 10 ou 20m.

De l’ergonomie pour mon carré.

Bon le mot est peut-être un peu fort ! Seulement ça ne coute pas grand-chose d’y réfléchir un peu. Mes premiers carrés de potager sont constitués d’une seule planche de 20 cm. Hors 20 cm, ça n’apporte pas beaucoup plus de confort que le ras du sol.

L’idée c’est de permettre au jardinier de pouvoir s’assoir sur le rebord du carré. Pour cela il faut au moins 40cm. L’idéal serait la hauteur d’une chaise soit environ 50cm.

Sur la vidéo vous pouvez voir que j’installe un cadre sur le carré de potager. Ce cadre répond à 2 fonctions.

· C’est plus agréable de s’assoir sur une planche de 10cm de large que sur une tranche de 2cm

· Le cadre sert de toit pour empêcher l’eau de pluie se s’infiltrer entre la planche et le plastique.

 

Les étapes de la construction du carré de potager en vidéo.

A l’aide du plan que vous pouvez télécharger à droite, suivez moi dans cette vidéo pour construire votre premier carré de potager.

Je vous détaille pas à pas toutes les étapes de la construction.

 

Les étapes pas à pas de la construction d’un carré de potager.

La liste des outils.

Pour prendre les mesures :

  • Un mètre a ruban
  • Une équerre
  • Un crayon bien taillé

Pour découper :

  • Une scie à main.
  • Une scie circulaire si vous voulez déligner.
  • Un cuter.

Pour assembler :

  • Une visseuse sans fil
  • Les embouts torx adaptés

27 réponses à to “Construire les carrés.”

  • Super cette vidéo Loïc ! Claire, précise tout y est bravo

  • lepillier catherine:

    Je reste scotchée… d’admiration après avoir visionné cette vidéo! 8-O Reste à me mettre au travail en emportant mon ordinateur au sous-sol… ^^ (je ne parviens pas,hélas, à télécharger le plan). Merci et chapeau l’artiste !

  • szewczyk:

    bonjour j’ai aussi construit des carrées en potager mais vue le peu de place que j’ai je voudrais fabriquer des rectangles comment procéder???
    voiçi mais dimension 1,20 de large 1,50 de long et les planches font 27 mm d’épais
    merci

  • Mickael:

    Merci beaucoup pour cette vidéo. Je pense que je n aurai pas a chercher d autres renseignements ailleurs. Tout y est. À présent la tâche parait beaucoup plus facile. Merci encore pour ce partage.

  • Thierry:

    Bonjour,

    « Permettre de le remplacer sans avoir à toucher au contenu. »

    C’est à prévoir, effectivement.
    Avec votre solution, comment faites-vous pour changer une planche de bois
    étant donner qu’elle est fixé, par l’intérieur à deux tasseaux (pour le maintien du plastique)?

    Je me trompe ?

  • Thierry:

    Ok, je n’avais pas pris le temps de visualiser la vidéo ;)

  • Denis:

    Bonjour Loïc,

    Une question concernant les carrés: puisqu’on protège l’intérieur des carrés avec le plastique pour éviter le pourrissement, ne serait-il pas utile de faire passer ce plastique sur la tranche du bas des planches et dele faire remonter de quelques centimètres sur la face externe?

    On aurait de cette manière une isolation totale du bois par rapport à la terre.

    Merci pour toutes ces infos

    Denis

    • Loic Vauclin:

      Bonjour Denis

      Effectivement ca serait le fin du fin ! :)

      • Christian:

        Bonsoir,
        je pense que si l’on fait remonter de quelques centimètres à l’extérieur, on va au contraire créer dans le bas une sorte de baignoire étanche dans laquelle le bas des planches va baigner en permanence et pourrir d’autant plus vite. L’eau proviendra de la pluie qui va ruisseler sur les côtés extérieurs des planches.
        Dans la construction des structures en bois, les anciens les surélevaient toujours légèrement du sol au moyen de matériaux non capillaires (souvent des pierres) de sorte que le bois ne soit jamais en contact direct avec le sol et que l’eau puisse ruisseler et quitter les planches. Je suis en train de fabriquer un long carré (1.20 m x 4.00 m) et je vais le poser sur des pierres récupérées lors de la démolition d’un mur d’une ancienne maison. Le plastique de protection type fondations descendra jusqu’au sol et empêchera la terre du carré de ‘suinter’ par les interstices entre les pierres. J’espère ainsi prolonger la vie de mes planches (6 cm d’épaisseur quand même car ce sont des poutres de bétonnage récupérées sur un chantier).
        J’espère ne pas trop me faire d’illusions.
        Cordialement et merci pour tous les conseils de votre site.
        Christian

        • Denis:

          Bien vu, je n’avais pas pensé au ruissellement extérieur.
          Je vais donc m’arrêter sur la tranche (pour un) et essayer le coup des pierres pour un autre.
          Ceci dit, j’ai déjà entouré mon potager avec des planches (des dosses en fait) pour le surélever et favoriser l’évacuation de l’eau (je suis en Bresse, dans une zone humide et plate …). Le problème principal vient des mulots qui longent les planches à l’extérieur, et forment des amas de terre qui pourrissent le bois …
          Mais bon, faut bien que tout le monde vive.

          Amicalement
          Denis

        • Deres:

          C’est une bonne idée. J’envisage de mon côté de laisser un espace entre le sol et le bas des planches qui sera comblé par des briques libres mis sous les planches.

  • alf:

    heuuuu, question, plastique = toxic? :(

  • koosqo:

    Bonjour,

    Merci pour vos plans et vos précieuses astuces sur la vidéo.

    Cordialement,

    Koosqo :wink:

  • Renaud Stassart:

    Bonjour Loic, merci pour tous tes super conseils ! J’ai décider de faire un potager dans mon jardin cette année. J’ai déjà 2 bacs que j’ai acheté dans le commerce mais je pense que je vais en faire deux en plus moi même en utilisant ta méthode. La seule chose que je dois encore décider c’est ce que je vais mettre dedans… Sinon, j’ai fais un compost cet été mais je trouve que il n’y a pas l’air d’avoir grand chose de vivant dedans. Pourtant, je fais bien des couches de brun et vert alternées mais ce n’est pas top, je trouve… Tu n’aurais pas quelques conseils pour moi ???

    • Loic Vauclin:

      Bonjour Renaud

      Pour remplir les bacs, vous pouvez utiliser la terre de votre jardin mélangé avec du compost.

      Concernant le manque de vie apparent dans le compost, pouvez vous dire la même chose de votre terre ?

      • Renaud Stassart:

        J’habite dans les Ardennes belges donc normalement nous avons de la terre assez fertile. C’est plutôt de soleil dont on manque par ici :)

        Mon jardin est assez peu exposé au soleil et la terre y est plutôt très argileuse (je ne sais pas si c’est bien).

        Alors en plus de tout ça, on a fait pas mal de travaux sur notre terrain et il y a des grosses grues qui ont aplati tout et donc je pense malheureusement que pas mal de verres de terres et autres petits amis du jardin y sont restés.

        Pour le compost, on a vu qu’il existait pas mal de techniques (composts à chauds, en couches, etc…) mais on a rien trouvé de très clair à ce sujet (ça pourrait d’ailleurs peut-être faire l’objet d’un article sur votre site, pourquoi pas :) ). Donc on a décidé de tester une « recette » maison. On fait des couches de vert (restes de cuisines, etc…) et de brun (feuilles ramassées à l’automne, branches de haies) et on va voir ce que ça va donner. Mais on ne remue pas le compost… Pensez-vous qu’on a une chance d’arriver à obtenir quelque chose de correct ? Combien de temps doit durer un cycle de compost ? Que devrions nous éventuellement améliorer dans notre méthode ?

        A part ça, je voulais vous dire que je trouve que votre blog est vraiment super ! Merci de consacrer du temps pour partager votre amour du potager. J’aimerais bien vous faire un petit don pour votre travail et en échange du profit que je retire à vous lire. Vous pouvez peut-être me contacter par email pour me donner un N° de compte bancaire ? Je suis pas riche du tout donc je ne saurai vous offrir plus qu’une modeste contribution mais je trouve que c’est un échange normal :)

  • Bonsoir Loic,

    Je suis très intéressée par ces carré et je pense bien grâce a votre vidéo pouvoir le faire faire a mon mari.
    Je trouve votre blog génial et je vais y revenir plus souvent
    Merci et bonne soirée :-D

  • lucile:

    bonjour,

    est ce que le plastique porte un nom spécifique?et où peut-on en trouver?

    merci

  • DEBEER:

    Mon cher Loïc,

    Bravo pour l’énergie que vous dépensez pour aider les apprentis « potageurs » qui sommes apparemment assez nombreux.
    Quant à moi, j’ai pu visionner votre vidéo « comment remplir un « bac » de 8ocm de profondeur », mais hélas je ne la retrouve plus.
    Chez nous (dans notre chère petite Belgique)une nouvelle mode s’est instaurée, le long des routes les arbres sont rudement élagués et les branches sont broyées et rejetées en amas sur place (sur les talus, pas sur la route, nous sommes un peu sots mais pas à ce point). Je puis m’en procurer facilement des tonnes ! Dois-je considérer cela comme une matière « verte » ou « brune » et en quelle quantité pourrais-je en mettre dans mon « bac ».
    Si vous avez u n peu de temps (les belges sont de nature optimiste) une réponse me ferait très plaisir, mon « potager surélevé » est pratiquement construit, je souhaite le remplir.

    Bien à Vous.

  • Francine:

    Bonjour Loïc,
    grand merci pour cette vidéo, mais comment s’appelle ce plastique rigide?
    Bien à vous..

  • ziade:

    Bonjour,

    Je me suis inspiré de vos propositions pour la construction de carré.
    Je me pose une question sur l’évacuation de l’eau.
    J’imagine que vous avez du l’étudier.
    Mais avec la protection plastique, je me pose la question du surpoids du à l’eau et son évacuation.
    Merci de me donner votre avis et félicitation pour votre site et votre travail

  • Vraiment très très bien et la vidéo est vachement bien fait!! Chapeau m’sieur !!!
    Par contre j’ai un problème … Je voudrais faire de même mais dans une cour et le sol c’est du béton …. Comment je dois m’y prendre pour faire le fond?
    Merci a toi amicalement émilien

  • Nemy:

    Bonjour,

    j’ai un sol recouvert d’herbe à vache.
    Puis-je poser mes carrés direct et les remplir de terre végétal (laisser lherbe apporter de l’engrais) ou dois-je labourer avant mon terrain (pour faciliter la mariage des deux terres) ?

    Par avance merci pour votre réponse.

    Bonne journée

    Nemy

Laisser un commentaire


:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

La conservation facile
Jardinez debout
Les serres de A à Z
Mini potager Maxi récoltes
Des tomates sans mildiou
Livre Anti-mildiou
Top commentateurs
32 comments
guylaine
28 comments
Dorigord
27 comments
Sujets autour du potager.
Mes Amis
Accès des membres - Login
Oublié votre mot de passe ?
Rejoignez-nous
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.