C’est vraiment le sentiment que je ressens. J’ai l’impression qu’il y a urgence à cultiver notre potager. Forcement l’actualité n’y est pas pour rien.

Play

Pourquoi installer un potager ?

Instinctivement je vous répondrais qu’il y a plus de bonnes raisons d’installer un potager que de mauvaises. Et j’ai la conviction que ce sentiment va se renforcer avec le temps. Si comme moi, vous avez l’impression de vous faire mener en bateau et d’être impuissant face aux chamboulements de notre environnement. Alors suivez la voie du potager.

Le problème des pesticides.

pulverisation_pesticide_thumb[3]

Le dernier reportage de Marie-Monique Robin a scellé mes convictions : il n’y a rien de bon dans les rayons des grandes surfaces. Quand on réalise que les industries sont prêtes à sacrifier des humains pour faire du profit, je me dis que mon jugement concernant les grandes surfaces n’est pas si radical. Des personnes sûrement très qualifiées sont payées pour déterminer la dose de pesticides que l’on peut ingérer chaque jour. Mais nous a-t-on demandé notre avis ?

Personnellement je ne veux pas en avaler un seul picogramme.

Les statistiques sont éloquentes, les indiens ne connaissent pas le cancer. Je ne suis pas médecin mais c’est difficile de ne pas tirer de conclusions. Les indiens ont encore une agriculture, que nous européen, pourrions appeler archaïque. Ils cultivent à la main les fous ! Et ils ne connaissent même pas le désherbant total ! A y regarder de plus près, je dirais qu’ils sont sûrement plus proche de la vérité que nous.

Des légumes de mauvaise qualité.

A côté de cet empoisonnement quotidien, on peut se désoler de la médiocrité des fruits et légumes. Comment une tomate qui pousse dans des laines minérales et nourri avec une solution liquide peut développer des arômes et du goût ? Rappelez-vous, si vous avez eu cette chance, le goût des haricots du jardin, la saveur des tomates, et le plaisir de cueillir les premières fraises. Ou trouver des bons légumes ?

Participer à la préservation du vivant.

Les bénéfices secondaires du potager ne sont pas négligeables, chaque jour la télévision nous présente des systèmes écologiques au bord de l’effondrement. Que ce soit les mers ou les terres, on ne peut plus douter de la surexploitation qui les affaiblie. C’est tellement déprimant de constater et de ne pouvoir rien faire. Voter pour les verts ? Vous y croyez-vous ? J’ai plutôt tendance à croire en mes actions et je vois dans le potager un moyen d’agir. Transformer mon jardin en un lieu ultra protégé pour le vivant. Et tout le vivant, à commencer par celui présent dans le sol.

Une culture plus simple et plus saine.

production_thumb[2]Nos agriculteurs pourraient s’appeler Sisyphe, ils luttent sans cesse contre l’appauvrissement de leur sol, et plus ils luttent, plus le sol s’appauvrit. Ils règlent les déséquilibres à grand coup d’engrais chimique et de labour. Quand on y réfléchi c’est quand même bien choisi le nom d’exploitation agricole ! On exploite, on presse, on lessive pour en extraire le maximum. On a oublié que la nature sait beaucoup mieux faire que nous. Je ne m’étendrai pas plus sur les problèmes de l’agriculture car ils sont complexes. Je suis de tout cœur avec les agriculteurs qui subissent comme nous la pression des industries. Laissons la nature reprendre ses droits, un sol fertile c’est un sol riche en vie. Nourrissons notre terre, elle produira plus.

Où installer le potager ?

Hormis les consignes évidentes d’ensoleillement, la meilleure place pour le potager est au plus près de votre habitation. L’idéal serait que vous ayez à le traverser chaque fois que vous rentrez du boulot. Actuellement l’essentiel des potagers sont cachés derrière la maison ou au fond du jardin. Comme si c’était une zone de moindre importance. Je fais le rapprochement avec la cuisine. Il y a quelques années les cuisines étaient de petites pièces que l’on cachait ou seule la ménagère se rendait pour cuisiner. Aujourd’hui la cuisine est la pièce la plus importante de la maison. Eh bien je vous parie que d’ici quelques années, le potager sera le coin le plus important du jardin. Alors n’attendez pas la mode, équipez votre potager comme vous le feriez pour votre cuisine. L’eau et l’électricité sont le minimum vital.

C’est difficile de vous donner une formule pour placer au mieux votre potager car chaque jardin est diffèrent. Retenez ces deux conseils :

  • A la portez du regard : vous devez voir votre potager de votre maison.
  • Sous le soleil : choisissez l’emplacement le plus ensoleillé.

La qualité de la terre est aussi importante, mais nous allons voir que c’est un critère que l’on peut modifier, contrairement aux deux conseils précédant.

Quand commencer un potager ?

Vous êtes du genre patient ?

Alors préparez tranquillement votre terre. Dès que les premières feuilles commencent à tomber, mettez-vous en quête de déchets végétaux.

  • Récolter les feuilles mortes, vos dernières coupes de pelouse, les tailles des haies (sauf si c’est du thuya)
  • Ramassez les quelques ballots de paille oubliés par les agriculteurs.
  • Si vous trouvez du fumier n’hésitez pas.

Plantation de feve dans carre de potager (768x1024)_thumb[2]Bref gardez tous les déchets végétaux que les autres jettent et faites votre propre paillage. Avec cette matière, recouvrez chaque centimètre carré de votre terre. On ne doit plus la voir, et soyez généreux sur l’épaisseur, 20 cm au moins. Dès lors le temps va travailler pour vous, le paillage va attirer les vers, les cloportes et toute une horde de travailleurs bénévoles. Si votre paillage d’automne est suffisamment épais, toutes les plantes en dessous seront détruites et la terre sera ameublie. Au printemps les mauvaises herbes les plus coriaces vont repartir, mais il sera facile de les déterrer d’un coup de fourche. Avec le temps vous finirez par éliminer toutes les plantes que vous ne désirez pas dans votre surface de culture, et comme vous ne remuez plus la terre les graines enfouies ne germeront pas.

Au printemps, la faune abritée dans le mulch a dû bien travailler, et votre terre est prête à recevoir vos premières plantations. Si le plantoir rentre dans la terre alors il n’y a plus qu’à y enterrer votre pied de salade.

 

 

Pour les impatients dont je fais partie !

Lasagne recouverte de paille (768x1024)_thumb[2]La méthode éclair pour démarrer une plantation de légumes à n’importe quel moment de l’année ; hormis l’hiver bien sûr. C’est surement la lasagne. Que votre sol soit argileux et compact ou plein de cailloux, mettre en place une lasagne vous permettra de récolter dès la première année.

La lasagne peut être installe sur un sol très ingrat. Certain ont poussé le concept jusqu’à l’installer sur le béton. Sans aller jusqu’à cette extrémité, vous pouvez ne pas vous soucier de la qualité du sol pour la place de votre future lasagne. Pour le travail de préparation il faut trouver des matériaux verts et bruns en quantité. L’approvisionnement est relativement facile des que l’on est attentif. En ville, vos voisins vont régulièrement déposer leurs sacs de déchets sur les trottoirs pour que le service de la commune les élève. Il suffit de prévenir vos voisins que vous allez faire le travail de la commune ! J Montez la lasagne est plutôt facile et bien moins fatiguant que de retourner la terre.

Pour les impatients soucieux de l’esthétique.

Photo couvreture_thumb[2]Vous me direz, que c’est une affaire de goût et vous avez raison. Personnellement j’aime beaucoup les potagers en carrés. L’installation vous demandera un peu plus de travail, mais le résultat est plus soigné qu’une lasagne. Commencez petit ; 4 carrés de 1m20 de côté me semble un bon nombre pour débuter. Avant de foncer tête baissée, prenez le temps de dessiner votre projet sur papier ou sur ordinateur. La position des carrés doit être soignée car ils vont rester en place quelques années. Le principal avantage du potager en carré, est d’avoir une vision très encourageante des travaux à mener au jardin. Nettoyer un petit carré de 1m20 de côté est rapide à exécuter et l’on est vite récompensé de son travail. Je dirai que c’est le potager idéal à mener avec des enfants. C’est un bon moyen aussi pour renouer avec la nature et réaliser que notre production et notre consommation de fruits et légumes marche sur la tête.

Vous pouvez commencer votre potager en carré à m’importe quel moment de l’année, votre première production ne sera peut-être pas abondante, mais l’idée du potager en carré : c’est de commencer facile.

Quelles techniques de potager utiliser.

Avant toute chose abandonnez l’image du potager tel que vous croyez la connaitre. Oubliez les rangées de carottes tiré au cordeau et la terre parfaitement désherbé et totalement nue.

Les légumes pour se développer ont besoin de bonnes conditions atmosphériques et d’une alimentation riche et équilibré. Maintenant que vous avez délimité l’emplacement de votre potager il faut porter toute votre attention sur le sol. A moins que vous repreniez le potager de votre grand père, si c’est la première fois qu’un potager est installé en lieu et place que vous avez choisi, il y a peu de chance pour que la terre soit prête à recevoir vos légumes.

La technique que je préconise est celle du moindre effort. Je vous promets que je vais prendre soin de vos lombaires. Pour cela il faut arrêter de bécher. Laissons les vers travailler pour nous. Notre tâche est bien plus facile, imaginez que les vers soient vos animaux domestiques, vous n’avez qu’à leur assurer le gite et le couvert.

· Pour le gite il ne faut plus perturber leur habitat, et c’est tant mieux pour mes reins aussi.

· Pour le couvert, conserver vos déchets et rependez-les sur le sol.

Soyons simplement des catalyseurs des mécanismes naturels. Par des petites actions, des petites touches nous devrions pouvoir orienter ces mécanismes afin d’en profiter sans les perturber. Les principes de la permaculture peuvent nous aider à mettre en place un jardin économe en sueur et productif en légumes.

Maintenant c’est à vous.

Le but de ce guide est de vous donner la motivation pour commencer votre potager. Il n’est pas complet et je n’ai pas l’intention de faire un livre de plus sur le jardinage. Je me demande souvent si les auteurs de ces livres jardinent eux même ? J’espère pouvoir vous donner par le biais de mon blog des conseils très pratiques à mettre en application chez vous. Si nous parvenons déjà à produire des légumes de qualité nous aurons fait je pense la moitié du chemin. Car effectivement il reste l’étape de la conservation !

68 réponses à to “Il est temps de vous mettre au potager.”

  • le moing framboise:

    très sympa votre approche
    j’habite sur le causse lotois, pas un pouce de terre et surtout plus d’eau de fin mai à fin septembre.
    Depuis dix ans j’ai tout essayé pour garder l’eau, et fabriquer ma terre, jardin en carré, brf,… mais j’ai du me contenter des plantes sauvages du causse; je les aime, c’est déjà ça.
    En découvrant votre site, je me suis lancée dans les lasagnes, sans attendre le printemps, car cette année octobre est vert! ici les brebis sont reines et ne nous laissent pas beaucoup d’herbe à brouter, à suivre donc…
    encore merci de transmettre votre passion.
    mamie Framboise

  • Joshua:

    Je viens tout juste de démarrer sur un terrain qu’on me prête. Hier on a fait un tour aux alentour pour chercher de quoi faire la couverture en lasagne, on y a mit une couche d’herbe de tonte et recouvert avec des feuilles tombées en forêt, opération que nous allons devoir réitérer car la surface est assez grande (environ 130 m carré).

  • Pour compléter le jardin en carré, vous pouvez jeter un œil sur la méthode SOLTNER Dominique ou le jardin sans travail du sol.
    C’est un super complément du jardin en carré. Cela fait maintenant 2 ans que je ne retourne plus le jardin et de super résultat. :wink:

  • Amaury:

    Bonjour,

    je démarrerais 2 carrés au printemps. Une bonne idée est peut-être de mettre des graines Kokopelli ?

    https://kokopelli-semences.fr/
    http://www.kokopelli-be.com/

  • Richier:

    Super sympha votre site,et j’y souscris à 100%. j’ai un jardin que je cultive depuis 35 ans (methode ancestrale avec bêchage) mais très peu d’engrais et encore moins de pesticides (quel intérêt de produire la même (mauvaise!) qualité que ce que l’on achète??)tant pis pour (parfois) les mauvais résultats
    Cette année, avec la retraite et plus de temps à y consacrer, je démarre l’arr^t du bêchage et le brf, on verra bien les résultats, pour le carré ce sera pour plus-tard (1-2 ans)car l’àge venant je veux avoir des carrés surélevés prêts pour quand je ne pourrai plus me baisser.
    Nb: j’ai aussi broyé du thuya, quel est le problème?

  • marie:

    bonjour Loic,

    super interessant les infos que tu apportes.
    je suis en guadeloupe et prepare un terrain tres callouteux. comme je n’ai pas d’eau sur le terrain je nettoie et prepare mes carres. je cherche une solution pour faire du brf car il y a beaucoup de branchage sur le terrain. j’envisage d’acheter un boyeur peut etre avec des amis car ca coute tres cher chez nous. j’ai cherche a la location mais sans succes pour le moment. puis je vais faire des lasagnes pour planter en mai au debut de la saison des pluies. en attendant je commence les semis chez moi.
    au plaisir…

  • Catherine Frunza-Nourry:

    JE suis très interessée par les lazagnes car je viens d’acquérir un pavillon dont le jardin est une véritable jungle. De plus je travaille beaucoup et donc peu de temps mais je tiens absolument a avoir un potager alors merci pour votre exellent site.

  • Pascal:

    Après avoir visiter plusieurs sites dont le tien (merci encore pour les différents guides et tes conseils) je me suis lancé…4 carrés d’un mètre cinquante de côté hauteur 80cm. Deux sont préparés avec une couche de cartons, une couche de branches, une épaisse couche de feuilles, et les restes des déchets de tonte de l’automne. Fin de l’hiver à la première tonte j’ajoute une couche de tonte fraîche, une partie de mon compost et une dernière couche de terreau/compost que je vais récupérer à la déchèterie, il ne restera plus qu’à planter…
    rdv au prochain épisode.
    Merci encore pour tes conseils

  • Merci pour tous ces partages, nous organisons un stage de fabrication de bacs à cultiver au mois de février avec des ados et des menuisiers du coin (Finistère, on s’appui sur ton guide, qui est superbement fait, encore bravo ! :wink:

  • Audrey:

    Votre site est vraiment très intéressant et je partage en bien des points vos idées.
    Notre petite famille vient juste d’emménager dans une maison avec jardin, et dans un mois verra le jour mon 1er potager.
    C’est mon rêve depuis longtemps…
    Toute petite j’ai vécu à la campagne ou j’ai vu mon grand-père s’occuper de son potager, de ses lapins et de ses poules. C’était un potager énorme ou je venais souvent y grapiller des fraises, des framboises et des cassis.
    J’ai un travail intellectuel et il me manque aujourd’hui ce rapport à la terre.
    J’ai prévu 2 carrés pour mon potager ainsi que 2 lignes au sol, c’est bien pour démarrer je pense, d’autant que je suis enceinte du 2e et le 1er a 19 mois.
    J’envisage même de créer un petit carré par la suite pour mon fils, pour qu’il apprenne à jardiner.

  • Bonjour Loïc,

    Voilà quelque temps que j’y pense, et j’ai décidé de me lancer. Merci pour tout le précieux contenu produit sur ce site. Je vais bien étudier tout cela.

    A bientôt,

    Adrien

    PS: nous sommes voisins, j’habite sur les contreforts de la Route de Neufchâtel, à Bihorel ;)

  • agostinho:

    Bonjour
    Je suis fortement intéressé par votre livre sur le potager suspendu et j’aimerai savoir la différence entre la version kindle (7€) et la version numérique (27€) ? Merci
    Bien cordialement

  • Nat Ze Nut:

    Coucou les jardineros ! Non je ne vis pas sous le soleil du Mexique ;-) mais bien à Bruxelles et on se les gèles…
    Je suis des cours de maraîchère et bien que ce n’était pas prévu au programme, je me vois contrainte de fabriquer des bacs et de jardiner en carré car les terres de notre jardin collectif ont été polluées par l’incendie d’un dépôt de pharmacie à qq mètres…Je tente de récupérer du bois des palettes et d’en faire qq chose de joli en m’inspirant des différentes propositions de Loïc…
    La lasagne,la permaculture ça marche très bien, n’oubliez cependant pas que pour le terreau et le BRF il vaut mieux être sûr des origines…j’entends par là que beaucoup de jardiniers particuliers utilisent des pesticides (sans doser correctement) et amènent tout y compris les mauvaises herbes et que tout cela se retrouve dans le compost de la déchetterie et donc inévitablement dans votre sol. Tentez le vermicompost si vous êtes en ville et que vous n’avez pas beaucoup de place ou le compostage (trois bacs en palettes très facile à construire) invitez vos voisins à composter chez vous vous en aurez plus l’année prochaine. POur moi composter est nécessaire si l’on veut jardiner. Chaque année à l’automne il faut renourir son sol en faisant pousser des engrais verts (moutarde,colza,etc…les laisser sur le sol et les enfuir ensuite) un peu de purin de brebis ou de cheval, et du terreau (plus une structure de sol qu’un apport nourricier.
    Pour ce qui est du BRF chez nous les agents communaux ne nous approvisionnent plus car les branches coupées le long des routes sont très chargées en polluants…
    N’enfouissez pas votre paille car elle est chargée d’agents limitant la croissance (les céréales cultivées naturellement montent facilement à 0.5m)
    N’utilisez-la que comme paillage pour protéger votre sol.
    Donc, pour l’instant mon challenge à moi c’est de trouver de la terre et du BRF pas trop cher et sains…Je pense faire une sorte de lasagne dans le bac avec ce que je peux trouver à gauche et à droite…pour la terre j’irai en piquer un peu dans un bois loin des champs infestés de pesticides… et dans le jardin d’un ami à la campagne…
    J’aime bien l’idée de Loïc car il prévoit un drainange/arrosage par capillarité dans son bac surélevé…il pleut bcp chez nous et le jardin est à 15 min à pieds, je ne m’y rends pas tous les jours, il faut donc que les racines ne pourrissent pas et ne se déssèchent pas non plus en été.
    bonne journée,
    Nat

  • Maribo:

    Loïc nous donne de formidables indications . J’attends avec impatience qu’il indique comment procéder pour jardiner en carrés sur un sol pentu…! :wink:

  • Céline:

    J’ai décide pour 2013 de démarrer un potager en carré pour ma petite famille. Convaincue qu’il faut retourner au vrai valeur je souhaite aussi faire des économies. À côté du potager je souhaite installer un poulailler. Le souci c’est que je suis une vrai débutante en tout. Mais avec l’aide de loic, de mon mari et de mes enfants et une bon dose de courage je devrai y arriver. Pour le moment je suis entrain d’étudier l’ouvrage de construction qui pour moi est quand même compliqué. Merci car il est bien fait et ludique.

  • Danig:

    j’ai commencé à installer 3 carrés avec des bois de récupération de palette. un premier rempli en lasagnes, déchets verts et récolte de feuilles dans les bois.
    les autres en terre de jardin , mais qui semble belle . j’ai trouvé du brf de feuillus chez un élagueur du village à côté, bien utile. je plante aussi les abords de la maison, ayant fait des boutures l’an passé avant d’emménager.
    je deviens addict aux blogs jardin naturel…
    merci

  • MICHEL Bénédicte:

    bien compris les plans, très bien expliqués, (je bricole beaucoup, ce ne sera pas un souci pour moi de me lancer ds la construction des carrés en bois), par contre nulle en potager: l’an dernier sur 5 plants de courgettes (les feuilles pourtant, atteignaient au moins 50 CM de large) que 2 courgettes récoltées! pas mieux pour les aubergines, salades rabougries. Habitant en Ardèche du Sud où il y fait très chaud l’été, j’avais préféré mettre mon potager à l’ombre: pas une réussite. Que puis-je planter dans ces carrés de potager, et ne pas dépenser trop d’eau, (et d’énergie éventuellement!)

  • Sandrine:

    Bonjour,merci pour ce blog ! Pour des raisons de santé j’ai du quitter un jardin de 2000 m² et un travail où je gérais une forêt de 900 ha. Je vis maintenant dans le centre d’une petite ville, dans une maison avec une petite cour.
    Le jardin en carré et en hauteur est pour moi une source de plaisir qui me permettra (car je vais commencer dès que la petite cour sera un peu aménagée) de continuer à produire quelques fruits et légumes moi-même ! Nous ne sommes que 3, je pense que je peux en exploitant toutes mes fenêtres, murs extérieurs et ma mini cour, couvrir une partie de ma consommation annuelle ! En attendant je viens faire mon marché d’idées et d’expériences vécues chez vous et c’est un vrai rayon de soleil ! Merci

  • Pretty:

    Merci pour cet article écrit et oral, c’est super sympa surtout avec des petits en bas âge de pouvoir suivre en écoutant le sujet tout en vacant à d’autres occupations…
    J’aime aussi cette approche très économe et simple et logique au final d’approcher le potager :wink:

  • conseriere André:

    Loïc

    Mais quel bonheur de vous lire J’avais déjà entendu parlé du jardin en carré me voilà bien servi et documenté. Je vais donc m’atteler a rechercher de quoi faire une lasagne, je n’avais jamais entendu ce terme . Je comprend mieux comment fonctionne la nature par vos instructions. Merci.
    Un petit truc pour ces carrés si vous recouvrez le bord par une planche fixée à l’horizontale et que vous badigeonnez du savon noir dans l’angle ainsi formé, vous fabriquez ainsi un obstacle infranchissable pour les limaces !
    simple , et pas cher ! la pluie ne vient pas lessiver le savon.

    Avec mes salutations André.

  • Agnès:

    Bonjour,
    Je me renseigne, je réfléchis et je rumine mes anciennes expériences…
    J’ai installé 3 carrés l’an dernier (pas sans peine : scier, visser, biner la couche d’herbe et charrier des brouettes de terre végétale récupérée chez un voisin qui faisait construire et a bien voulu me donner une partie de sa montagne de terre !)Résultat : plans de tomates (graines amoureusement semées au chaud dans la maison et mises en terre fin mai vu la météo) ravagés par le mildiou (ah ! La Bretagne des fois…); basilic à peine sorti aussitôt mangé par les mollusques avec ou sans coquille ; j’avais aussi mis des capucines réputées « naines » qui se sont révélées des géantes envahissantes étouffant tout dans leur carré… Un fiasco. J’ai peur de ne pas être douée du tout !

  • Bonjour Loïc,
    Mais j’ai déjà un potager classique depuis environ 3 ans entouré de 2 hauteurs de troncs d’acacias et d’une surface de 20 m2 que je cultive en bio et que je ne laisse jamais nu. je fais mon compost d’ailleurs pas très réussi cette fois-ci mais avec la venu du printemps je vais y remédier. faute de place dans le jardin je cultive souvent en lasagne à côté de celui-ci.
    J’ai depuis pas mal de temps des planches qui m’attendent pour faire des carrés et c’est en cherchant un moyen écologique de les traiter contre l’humidité ((elles sont en sapin, j’habite au bord d’un ruisseau et dans une région très verdoyante ce qui veut dire que le ciel n’est pas avare de pluie) que j’ai découvert votre blog qui m’a séduite. Il est très sympa, les explications sont claires bien détaillées et le guide que j’ai téléchargé un vrai bonheur. J’ai d’ailleurs laissé un commentaire sur Amazon. De plus, j’ai commandé de nouvelles planches en chêne déclassé pour transformer mon potager actuel d’après un plan que j’ai établi. En attendant j’ai sorti 4 des planches en sapin pour faire mon premier carré et je vais profiter de vos conseils qui vont me faciliter la vie je vous remercie.

  • Arnaud:

    Bonjour

    J’ai fabrique mes carré vendredi dernier, je l’ai remplis de terre végétale lundi et aujourd’hui je viens d’y installer 2 carré de laitue et 2 carré œillet d’Inde. Je pense y planter du persil et ciboulette demain.
    J’ai hâte de voir si j’ai la main verte :)

  • Sylvie:

    Bonjour Loïc, j’ai installé deux carrés potagers. La terre en dessous est glaiseuse et pleine de gazon. A l’intérieur des carrés, j’ai posé des grands cartons + des écorces de bois + du gazon tondu (comme pour une lasagne). J’attends de la terre de jardin début mai pour tout recouvrir. La hauteur totale fera 26 cm. Est-ce suffisant ? Les écorces proviennent du bois (chêne ou autre) refendu pour la cheminée. Est-ce correct ? On m’a dit que ce matériau serait trop long à se recycler. Est-ce vrai ? J’attends depuis longtemps ces carrés j’aimerai bien tout réussir. Merci de vos conseils !

  • Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant.

    La Première étape pour créer un jardin potager consiste naturellement à en choisir l’emplacement.

    Un potager doit bénéficier d’une situation ensoleillée car les fruits et légumes ont besoin de soleil pour parvenir à maturité.
    Il est donc conseillé de choisir la partie de votre jardin qui reçoit le plus de soleil tout au long de la journée.

    Par ailleurs, le potager doit être protégé des grands vents : au besoin, vous pouvez créer une haie protectrice en plantant des groseilliers ou des cassissiers par exemple.

    Pour des raisons pratiques, votre potager devra être installé de préférence non loin de votre Abri de jardin (pour les outils et produits) et d’un accès d’eau (pour les arrosages).

    Il est également judicieux de prévoir une allée jardin de 50 cm de largeur au centre de votre potager pour faciliter vos déplacements.

  • alfred bapte:

    merci pour tous conseils , je suis te tiendrai au courant de mes avancées dans mon potager au carré ,je tenterai aussi le potager vertical.
    Cordialement

  • ludovic:

    Bonjour Loic,

    Merci pour votre site!
    Je suis bien motivé pour me lancer.
    J’aurais néanmoins une question…. n’ayant pas beaucoup d’espace vert, je voudrais savoir s’il est possible d’installer un carré sur une dalle béton?
    Si oui je pense qu’il est nécessaire de prévoir une couche de plastique alvéolaire au sol?
    Dois-je prévoir un drain?

    Merci pour vos conseils…. :-P

    Ludo.

  • Nathalie:

    Bonjour,
    Merci pour vos conseils, mes trois carrés sont finis et installés..
    1m/0,30 chacun; le problème reste la terre végétale qui est tres difficile à trouver.
    Je suis en quête depuis trois semaine….je me suis procurée des sacs de gravats pour pouvoir aller en chercher dés que j’aurai une adresse…
    cordialement

    Nath

  • Bonjour !

    je n’ai pas trouvé d’endroit pour poser des questions, donc je m’exprime ici !

    je viens de commencer un potager ( pas en carré :wink: ) mais sur le sol naturel non retourné. J’avais étalé du compost, j’ai semé, des pousses sont apparues … dévorées par le limaces et ascargots sûrement !
    Qu’aurais-je du faire ? :roll:
    Que faire maintenant ? :cry:

    Merci de vos réponses ! :-D

  • Brigitte:

    J’ai bâti et installé 4 rectangles de 2m x 1m,j’habite l’arrondissement de Pierrefonds à Montréal . C’est tellement plus pratique que de creuser et d’essayer de retourner la terre il y a tellement de roches. J’ai fait livrer de la terre à potager. Malgré un printemps très pluvieux mon jardin est en bonne voie, j’ai récolté des radis, des laitues et des fines herbes et je commence à manger des aubergines et des pois-mange-tout .
    Merci pour tes conseils

  • geneviève:

    :wink: Merci Loïc pour tous ces encouragements potagers et ces bonnes idées pratiques. Il y a longtemps déjà que je pense de même.Il ne suffit pas d’être pour, il faut agir soi-même, même à petite échelle. L’age force à réduire les efforts…pas l’envie d’agir; c’est pourquoi lasagne ou jardin au carré m’intéresse aujourd’hui particulièrement. Merci à vous et bon jardinage à tous.

  • daniel:

    Bonsoir,

    Il est temps de se mettre au potager, mais pour des raisons de santé, :oops:
    (infarctus du myocarde, ce WE , j’écris de ma chambre à la clinique), les efforts me sont interdits, :cry: ,alors je m’instruit :lol: pour jardiner autrement. :lol:
    aussi un grand merci aux passionnés qui nous apprennent à jardiner autrement.
    Merci pour tous ces conseils que je commencerais à mettre en oeuvre pour cet automne . :lol:

    Encore un grand merci :lol:

  • raba:

    bonjour ;et encore merçi pour vos idees;j’ai deja commençé sur mon balcon;avec des piments turk ;des tomates;du coriandre;persil;sans oublier la menthe pour le thé
    je vous donnerai des nouvelles;et des photos

  • bourdot:

    le mois d’octobre est prévu pour nous lancer !!! merci pour tous les précieux conseils !!! :roll:

  • Catherine 03:

    Bonjour,
    Je viens ici vous dire que votre site est passionnant.
    Je n’installerai pas de jardin en carré car je n’aime pas ,ni en carré surélevé car je n’aime pas non plus. Mon potager est installé en longues bandes et sol couvert.J’aurais souhaité trouver ici des conseils qui répondent aux problèmes de 2émé voir 3 éme année de potager installé sans travail du sol. Car bien sur la première année est souvent exceptionnelle mais ensuite…Personnellement, peut être par excès de fumier (je ne sais pas), j’ai eu très peu de pommes de terre et mes bulbes (ail, oignons échalottes) ont été ratés.Cette fin de saison semble redresser la barre mais les petits pois que je réussissais tout le temps, n’ont rien donné avec ce drole de printemps et mes haricots à rame n’ont produit que le tiers de ce que j’ai récolté l’an passé.
    Voila, je réponds à votre question: qu’est ce qui vous freine ».
    bonne continuation.

  • Gaëdic:

    Tout le matériel a été acheté pour pouvoir faire quelques carrés potager. Nous espérons pouvoir mettre en oeuvre tous ces bons conseils dès que la météo le permettra (actuellement le sol est détrempé et les tempêtes se succèdent…).

  • Vielle jardinière je suis, en âge (70+) et en génétique issue d’une double lignée paysanne.
    Il y a maintenant 15 ans que l’âge venant et nos nouvelles terres d’argile et de galets aidant, nous nous sommes mis à la culture en lasagnes.
    Une façon agréable de jardiner, de produire de merveilleux légumes de séduire l’assiette de nos petits enfants et d’être quasiment autosuffisants.

  • marie:

    bonjour Loïc,
    ton site est extra! cela fait un moment que je songeais au potager en carrés et j’ai lu avec attention ton livre sur leur fabrication.j’hésite encore car j’ai une terre très argileuse et en cette saison le potager est sous l’eau et se prêterait plutôt à la riziculture.Je crains donc que les carrés pourrissent très rapidement d’autant que je ne veux pas de bois traité et je ne tiens pas à refaire des carrés tous les 2 ans.peut être vais je me résoudre à faire des carrés en parpaings de 10 cm d’épaisseur,hauts de 40 cm et pour un minimum d’esthétique blanchir le tout au lait de chaux; bref je doute donc ça n’avance pas.

  • Michèle:

    C’est décidé,dès début Mars je me lance.Mon époux a mis des pieds sur mes carres Ainsi mon dos sera épargné.Je n’ai jamais jardiné mis à part planter des fleurs.Je vais bien évidemment suivre vos conseils .Merci et à bientot.

  • sylvie:

    Bonjour Loic,
    nous avons une petite parcelle de terrain et le seul endroit disponible se trouve sur une bande de 3 metres sur 5 entre notre maison et le mur de la maison du voisin… Même en habitant au sud, je crains de ne pas avoir assez de soleil pour les légumes. Qu’en pensez vous?
    Merci

  • Fred:

    Bonjour,
    J’écoute et je lis : « Dès que les premières feuilles commencent à tomber, mettez-vous en quête de déchets végétaux…. »
    Et : « Ramassez les quelques ballots de paille oubliés par les agriculteurs.
    Si vous trouvez du fumier n’hésitez pas. »
    Et tout ça remplis de Pesticides, insecticides, produits phyto et ANTIBIOtiques et autres conneries de « médicaments » dans le fumier notamment qui finissent par se retrouver dans NOS salades. :evil:
    J’ai un beau-frère Véto qui me le certifie… et je crois que petit à petit, ces chers vétos vont devoir abandonner ces saloperies de médocs qui n’en sont pas au final mais combien de temps pour retrouver une terre purifiée ? 8-O
    Et j’ai aussi entendu parler de ce Japonais qui fait ramener ses graines du Japon
    Asafumi Yamashita, il obtient des légumes qu’il ne vend qu’a la crème des chefs étoilés triés sur le volet. J’espère que ses graines ne viennent pas de FUKUSHIMA !!!
    Alors oui pour une culture saine et ancestrale et oui pour une vraie communion avec Notre Mère-Terre, celle qui nous NOURRIT TOUS ! Notre Mère !
    Mais je me sens un peu coincé tout de même, vu l’ampleur des dégâts causés par ces prédateurs :twisted: de la Conscience qui manipulent une bonne partie de ceux qui nous dirigent ! :-x
    Alors faites gaffe à ce que vous ramassez ! y compris à ce que vous jettez dans votre composte, ou alors je me trompe complètement.
    Bon jardin-nage. :-P

  • haot:

    Merci et bravo pour votre guide très bien conçu. Je suis un jardinier amateur de 67 ans et cette méthode pourra me permettre de profiter de mon jardin dans les meilleures conditions sans excès physiques :wink:

  • gatineau:

    Erci pour les conseils. Premiers carré(rectangle) de 2m par 1m de fait reste plus qu a remplir et semer. Merci beaucoup pour les videos

  • Tu as bien raison, Fred !
    ne pas ramasser tout et n’importe quoi !
    La température dans le compost peut permettre des modifications moléculaires dans ce qui s’y trouve : c’est le côté intéressant !
    Mais si vous avez mis ‘involontairement bien sûr’ des déchets « agricoles », sachez ceci : avec les traitements agricole d’aujourd’hui … les agriculteurs ( qui ne sont plus les paysans qui respectaient leur terre ) eux même s’en protègent quand ils savent ce qu’ils mettent !

    Et bravo aussi, Fred, d’oser dire :

    l’ampleur des dégâts causés par ces prédateurs :twisted: de la Conscience qui manipulent une bonne partie de ceux qui nous dirigent !

  • Debeer:

    Cher Fred,
    Bien sûr il faut faire attention à ne pas utiliser trop de déchets chargé de pesticides, mais je crois que râler sur tout et broyer du noir sur ce qui nous entoure te fait plus de mal que les pesticides. L’optimisme est le médicament le plus puissant. L’humain n’a jamais vécu aussi vieux. Donc tout ne va pas si mal.. Mais bien sÛ il faut rester vigilant..
    Bien à vous
    Michel de Bruxelles.

  • Claire:

    Indications très précises. J’ai démarré tranquillement et bcoup de vos conseils s’avèrent utiles. Merci Loïc :-)

  • magda:

    bonsoir
    2 carrés 120×120 sur 10 mis en place et cet après midi j’ai mis mes premières salades sur les 4 carrés de 0.40 cm autour, un poivron au centre du carré et dans 4 carrés entre deux j’ai semis des carottes avec qq salades mélangées dan sles graines, ainsi lorsque les salades seront mangées ça fera de la place pour les carottes.
    dans mon 2è carré j’ai mis à nouveau dans un espace de 0.40 4 salades, au centre j’ai mis un piquet qui viendra soutenir un pied de tomates marmandes extra, dans les autres je réfléchis quoi mettre encore.
    j’ai 10 carrés à remplir pourriez-vous me donner quelques conseils.

  • Aurélie.P:

    Bonsoir,

    Nous avons emménagé depuis peu dans une maison neuve avec un terrain nu…tout est à faire et à imaginer. La pelouse venant d’être semé c’est maintenant l’envie d’avoir un petit jardin potager pour 2 qui nous a fait arriver sur votre site. L’espace ne manque pas mais nous voulions commencer simple, pratique et aussi esthétique. Nous avons opté pour les carrés potager. 2 pour débuter (ça fait d’ailleurs un peu ridicule pour le moment au milieu du terrain)de 1,20m x 1,20m avec 16,5 cm de hauteur. C’est peut être un peu bas mais on a fait avec du matériels récupéré dans la famille . Leurs emplacements n’a pas était facile à choisir.Ils seront au soleil toute la journée mais pas visible de l’intérieur de la maison. Nous n’attendons plus que la pluie nous lâche (haaa la normandie!!) pour les remplir de terre et commencer les repiquages par 4 pieds de tomate + 2 de tomate cerise, thym, menthe et les semis avec des oeillet d’inde, carotte et radis. Merci de partager votre expérience, je vais continuer de vous lire en attendant de pouvoir passer à la pratique ;)

  • magda:

    bonsoir Aurélie, je suis ancienne normande maintenant en Creuse et nosu aussi après avoir eu une très belle et longue période de plein soleil, sommes dans la pluie .
    J’ai installé quand même mes 10 carrés de 120×120, nous aussi en planches les moins cheères possible, on a pris des planches de chantier.
    demlain nous commençons à poser le géotextile dans les allées (surtout pas dan sles carrés) et nous avons fait livrer 2 m3 de gravier pour poser sur le textile.
    nous aussi nous sommes deux mais en juillet aout on passe à 10 voir 15 personnes quotidiennement d’où l’utilité dans grand potager en carrés.
    Si je peut te conseiller, dans 2 carrés tu ne pourras pas mettre 2 pieds de tomates, pour ma part je place 1 pied au centre seulement les autres carrés de 0.40×0.40 étant partagés en carottes, salades, betteraves ect….
    merci à tous de partager vos expériences quant à vos plantations.
    bon jardinage vivement le 15 mai qu’on puisse planter les légumes du soleil (aubergines, conconbres, courgettes, melons, citrouilles ect…)

  • magda:

    je reviens demander un conseil, avez-vous déjà planté un carré de 120×120 de pommes de terres, est-ce rentable ? si oui combien de pommes de terres, comment les mettez-vous ? quelles variété ,
    merci

    • Loic Vauclin:

      Bonjour Magda

      Rien n’empêche de planter des pommes de terres dans un carré de 1m20, mais ne croyez vous pas qu’il y a des légumes plus intéressant a planter ? Si vous avez de nombreux carrés pourquoi pas ! Moi les pommes de terres son en dehors de mon potager en carrés

  • magda:

    bonsoir
    bien sur je suppose que je vais avoir bien d’autres légumes à fair epousser dans mes 10 carrés, je cherche du reste de bonbs conseils pour semer ou planter carrés par carrés, mais personne ne me répond.
    donc dans le désespoir je me suis dis que je pourrais peut-être plkanter un carré complet de patates.
    si vous avez de bons conseils à me donner sur quoi mettre dans mes carrés de 40×40 sur 10 carrés de 120×120 je suis largement preneuse.
    bonne nuit à tous

  • bouet:

    Ça y est je me suis lancé dans le potager au carré, les salades, radis et autres légumes poussent doucement.

  • Christiane Molina:

    Mon premier carré ou plutôt rectangle est terminé : 1,20 x 2,40 m. Cela m’a donc fait 32 petits carrés de 0,30 m à planter. J’y ai mis 6 plants de pois gourmands,6 pieds de tomates, 3 coquerets du Pérou,1 aubergine, 1 courgette, du basilic, du persil,j’ai semé 2 melons, des haricots nains, des oeillets d’inde…Je ne sais pas si ce sera productif, mais en tout cas c’est très joli, surtout avec un treillage côté nord pour faire grimper les pois.
    Merci pour tous ces conseils et pour l’encouragement à réaliser ce travail ( mais en fait, ce n’est pas un travail, c’est une partie de plaisir !)

  • alain:

    Bonjour,
    Je suis vraiment indécis quant à l’implantation de mon potager. Lors de la construction de ma maison, nous avons décaissé une bonne partie de terre et celle ci est vraiment morte. De plus il s’agit d’une terre calcaire dont l’exposition sera plein ouest. Alors, carré ou à l’ancienne ? J’ai la possibilité de faire porter de la terre de Garonne. Ha oui, je suis du sud-ouest du coté de Moissac. Bien cordialement.

  • jacques:

    :roll: Faire venir de la terre de l’autre bout de la France ????????????????????

    Et pourquoi plutôt ne pas enrichir la terre que vous avez avec du compost et des plantes de pays ???
    Quelle pollution d’évitée, en plus. À moins que vous comptiez ramener la terre dans des seau lors de vos promenades à pieds depuis Moissac ???? :-P

  • Karine:

    Bonjour,
    Je me lance pour ma question alors vu que vs insistez ;-) Mon problème réside dans le choix du bois ! Je veux qqch qui dure longtemps (pas envie de recommencer dans 10 ans), sans traitement chimique de préférence, et évidemment qui ne coûte pas trop cher :-) Non non, je ne suis pas exigeante !
    Des idées ?

  • dauphinchris:

    bonjour Loïc,

    Depuis l’été dernier j’ai parcouru la toile pour m’informer sur les moyens de jardiner et je suis arrivé sur votre site que j’ai étudié de long en large et je me suis beaucoup renseigné sur la culture en carré car j’adore jardiner mais mes soucis dorsaux m’en empêchent.
    J’avais depuis longtemps ce projet de cultiver en hauteur mais je ne savais pas trop par où m’y prendre et vos conseils et expériences m’ont beaucoup aidés et aussi le fait de ne pas utiliser de produits chimique.
    ça y es après avoir trouver du bois cet hiver, j’ai enfin pu réaliser mes premiers carrés potager et commencer quelles que cultures( salades,courges,courgettes,tomates,radis).
    merci pour votre blog qui es génial.

  • dauphinchris:

    bonjour Loïc,

    du coup toute la famille participe et c’est que du bonheur.
    Dommage que l’on ne puisse pas vous envoyer de photos du potager.
    la prochaine étape une serre environ de 3m x 4m, je cherche des idées pour aménager ma serre (étagères à plusieurs nivaux, table, etc…)alors n’hésitez pas à me donner des idées.
    merci

  • Lyoh:

    Bonjour Loïc,

    j’ai trouver cet article très intéressant, mais quand est-il quand c’est un ancien jardin avec des auberginiers complètement desséchés et des cannes à sucres indésirables qui prennent le 3 quarts du jardin? :(

  • olivier:

    Je suis a la recherche d’un terrain dans ma commune,je ne sais pas rop comment m’y prendre… auriez vous une piste ? merci

  • reveille:

    Bonjour,
    j’ai construit un jardin suspendu mais comment faire pour se débarrasser des limaces, pince-oreilles et autres fourmis jaunes qui mangent chaque jour salades et fraises?
    Merci d’avance.

  • DU:

    mettre plus de salades !
    les bébettes aiment ça !

  • Lam:

    Pouvez vous définir le mot lasagne en jardinage. Merci

Laisser un commentaire


:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:

La conservation facile
Jardinez debout
Les serres de A à Z
Mini potager Maxi récoltes
Des tomates sans mildiou
Livre Anti-mildiou
Top commentateurs
33 comments
Dorigord
28 comments
guylaine
28 comments
Sujets autour du potager.
Mes Amis
Accès des membres - Login
Oublié votre mot de passe ?
Rejoignez-nous
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.