La démonstration, des avantages du paillage au potager, n’est plus à faire. Reste à déterminer quel paillage utiliser. Les jardineries offre une gamme très large de produits. Ils y en a pour tous les gouts.

Seulement on peut apporter une autre fonction au paillage que celui de protéger la terre et de limiter le développement des mauvaises herbes. La solution est le bois raméal fragmenté. On en parle beaucoup sur les forums jardin, alors j’ai mené ma petite enquête.

Le BRF ou bois raméal fragmenté, soit plus simplement des jeunes branches passé au broyeur apporte une fonction supplémentaire au paillage traditionnel. Toute cette matière riche en élément nutritif va alimenter votre sol et améliorer sa structure. Pour vous résumer ce que j’ai compris de mes recherches, le BRF serait le point de départ pour obtenir un sol de la même nature que les sols forestiers. On a tous remarqué la qualité des sols en forêt, ils sont légers, retiennent bien l’humidité et sont très riche en vie. La quantité d’arbres présents, nous prouve bien le potentiel de ce sol. Alors imaginez le résultat dans votre potager : une forêt de poireaux de 10 mètres de haut ! Je rigole !

Toutefois, avec un sol aussi riche il est évident que la production de légumes s’en trouverait augmenté. Maintenant c’est un travail à planifier sur le long terme, les effets du BRF ne se feront sentir qu’après la première année. Au jardin la patience est une qualité indispensable. Je ne vais pas vous faire l’article sur tous les bénéfices du BRF, je préfère vous renvoyer vers des ouvrages de référence comme : Les Bois Raméaux Fragmentés : De l’arbre au sol

Comment se procurer du BRF.

Le principal problème que l’on rencontre c’est de trouver une source de BRF. J’ai contacté quelques entreprises d’élagage de ma région, et on me répond souvent la même chose. Les broyats sont dans la plupart des cas réutilisé sur place. Regardé bien autour de vous, les villes s’y mettent. Les branches broyées sont une aubaine pour l’entretien des espaces verts. Quand vous finissez par tomber sur un élagueur qui dispose de matières premières, le problème c’est qu’il est incapable de vous dire ce qu’il y a dedans.Bref ce n’est pas facile de trouver du bois raméal fragmenté. Alors pourquoi pas le faire soi-même ? Du coup, je regarde les déchets vert d’un autre œil maintenant, et je suis plus attentif à « l’activité verte » autour de chez moi. Me voilà d’ailleurs récompensé car la ville élague les érables d’une avenue à 100m de chez moi.

En fait les occasions sont multiples pour trouver de la matière première, même au pied de chez vous, les sacs de déchets verts de vos voisins peuvent servir. Constitué vous un stock de déchets assez important et loué le broyeur pour une journée. Il faut compter moins de 100€.

 

L’utilisation du BRF au potager favorise la biodiversité.

 

 

16 Commentaires
  1. Fabienne 8 années Il y a

    Tu crois que les coupes des haies peuvent convenir ?
    Mes voisins m’envahissent de cyprès (qu’ils ne taillent plus jamais) mais j’ai peur que cela acidifie encore plus mon sol argileux-siliceux…
    Quant à mon lonicera nitida, il est bien maigre pour couvrir mon potager… Mais ses branches peu ligneuses peuvent être facilement broyées par ma tondeuse !

    • Auteur
      Loïc Vauclin 8 années Il y a

      Bonjour Fabienne 🙂

      Il faut éviter les résineux. Pour la matiere premiere, il faut etre a l’affut ! 🙂 Les trotoirs des villes sont souvent riches de dechets vert !

    • Gilles 8 années Il y a

      Salut Fabienne,
      C’est vrai qu’il est généralement admis qu’on doit éviter les résineux (même si j’ai de plus en doute sur la pertinence de cela, mais bon passons). Toutefois, toutes les études effectuées et ayant suivi le pH ne montre aucune acidification, que ce soit avec du feuillus ou du résineux!

      • Auteur
        loic 8 années Il y a

        Bonjour Gilles

        Cette idée que le paillage avec des résineux acidifie le sol, ne viendrait pas de l’image que l’on a des sous bois de sapin et de pins ?

        Comment peux on mesurer le ph d’un sol ? avec le papier ph comme a l’école ?

        • Gilles 8 années Il y a

          Je pourrai épiloguer très longtemps là dessus ;-). Il est vrai que nous avons beaucoup d’idées reçues sur les résineux, du genre: « rien ne pousse sous un résineux ». Si cela est souvent vrai avec un sapin, un épicéa ou un pin parasol, ça l’est beaucoup avec un pin d’alep ou un pin maritime. Quelle différence principale entre les trois premières espèces et les deux autres: leur ombre est beaucoup plus dense… Cela n’a donc rien à voir avec une éventuelle acidité. D’ailleurs si tu compare l’humus dans une forêt d’épicéa et dans une forêt de hêtres voisine, tu trouvera beaucoup de points communs! Pourtant le hêtre est un feuillus et n’a pas la mauvaise réputation de ses cousins résineux…

          Pour mesurer le pH d’un sol, j’utilise un pH mètre Hanna, facile à trouver en ligne. par contre il faut avoir des solutions d’étalonnage ce qui n’est pas forcément très pratique. Tu peux en effet le mesurer aussi avec du papier pH, en diluant ton sol préalablement séché (le plus simple est au four à micro-ondes) dans son volume d’eau distillée.

        • Jakayla 8 années Il y a

          Super informative wirintg; keep it up.

  2. Stéphanie 8 années Il y a

    Bonjour!
    Moi je paille avec des paillettes de chanvre en attendant de me lancer dans le BRF. Je me suis pas mal renseignée aussi mais je n’ai toujours pas trouvé le courage de m’y mettre, pourtant une asso près de chez moi loue un broyeur à 5€ la journée! Par contre, j’ai un peu peur à la « faim d’azote », pas toi? Tu as paillé de cette façon ton potager?

    • DIOR 8 années Il y a

      Bonjour Stéphanie,

      Effectivement le broyage de conniferes ne doit pas representer plus de 10 % des essences Broyées. à la limite utilise le brf de cypres pour tes allées, sinon j’ai lu sur d’autre site que les fraisiers semblaient s’accomoder de ce paillage.
      Concernant la faim d’azote le phénomene ne se produit que si tu incorpores le BRF dans les premiers cm du sol, par contre en paillage il n’y a pas de risque sinon tu as toujours la possibilité d’apporter de l’azote (sous forme de corne broyée par ex) mais cela a un coup, laissons faire dame nature et tachons de la copier au mieu comme dans les forêt. j’utilise le paillage BRF depuis quelque années et je n’y trouve que des avantages. Alors si le coeur t’en dit lance toi!…..
      Bon courage
      Francis

    • Gilles 8 années Il y a

      Salut Fabienne,
      pour compléter la réponse de Dior:
      Un épandage automnal sera préférable du point de vue de du risque de faim d’azote.
      Des BRF avec feuilles provoquerons moins de faim d’azote, du fait de l’azote contenu dans les feuilles.
      une première culture de légumineuses (fèves par exemple) permet de fixer de l’azote de l’air pour éviter ce problème.
      Du BRF légèrement composté l’évite aussi en grande partie.
      Voilà, bon courage à toi!

    • Roland 7 années Il y a

      Aux jardins familiaux de Pertuis nous avons de très bonnes relations avec la municipalité et au moment de l’élagage, les services municipaux nous livrent le BRF. Les non résineux vont dans les jardins et les broyats de résineux sont à part. Les broyats de résineux servent pour les allées des jardins uniquement, cela évite en plus la pousse des mauvaises herbes. Lors d’orages violents comme il s’en produit dans le midi, ce paillage évite d’avoir des allées impraticables et draine l’eau.

  3. Gilles 8 années Il y a

    Salut Loïc, merci pour le lien vers notre livre 😉 !

  4. digg like 8 années Il y a

    Bonjour,

    Je m’appelle Ibrahim BAYARD et je suis le créateur et administrateur du nouveau digg like francophone STAR LIEN (www.starlien.com)

    Je vous envoi ce message afin de vous inviter à promouvoir vos nouveaux articles sur notre digg-like très simple d’utilisation !

    Je vous souhaite bon courage pour la suite !

    Cordialement, Ibrahim BAYARD

  5. LAUZIC 8 années Il y a

    Bonjour Loïc,

    Je débure mon jardin en carré et en lasagna, je paille mon terrain avec tout ce que je trouve, même du carton (sans trop de peinture) et même du vieux bois sec que je broie. J’espère que je ne fais pas de travers ?

    Bonne journée

    Lauzic

  6. Alfgard 7 années Il y a

    Bien, j’ai des « tonnes » de branchages de charmes et d’érables issus de mes haies (jardin à la française et jardin médiéval)…. j’ai une broyeuse….. le mieux est de broyer du « vert » ou du sec ????

  7. Johnc882 5 années Il y a

    Howdy! Would you mind if I share your blog with my twitter group? Theres lots of people that I believe would really enjoy your content. Please let me know. Thanks ebgddkbdkgae

  8. Lorraine 10 mois Il y a

    Un petit plus qui vous donnera un grand résultat : Lorsque vous avez mis en place votre BRF Ajouter quelques centimètres de « terre noire comportant du mycélium » c’est le top.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?