Cet article a été rédigé par Yoan du blog Fabriquer des Meubles. Yoan explique comment réaliser simplement des meubles. Il présente également des trucs et astuces pour le menuisier débutant.

Bonjour à tous et merci à Loïc de me laisser la plume sur son blog.

Je souhaite vous présenter un petit tutoriel permettant de réaliser pas-à-pas un objet indispensable dans le jardin : un tuteur pour les plantes grimpantes.

Celui que je vous propose de réaliser est adapté pour une petite surface – typiquement un carré potager – et pour des plantes telles que le haricot mange-tout ou le petit pois.

Avant toute chose, voici le matériel utilisé pour réaliser ce tuteur :

  • une scie d’élagage (toute autre scie fera l’affaire également),
  • une perceuse sans fil,
  • un maillet,
  • un outil fabuleux : l’outil à tenon rond de Veritas.

La matière première étant constituée de branchages récupérés cet hiver lors de l’élagage dans ma forêt communale, ce tuteur ne m’a rien coûté, en dehors de l’investissement en matériel !

Comme je l’explique sur mon blog, l’outil à tenon rond est un peu cher, mais je l’ai amorti au moins 10 fois tant j’ai construit des choses dans mon jardin.

Je vous laisse découvrir cette réalisation pas-à-pas !

photo bois - branchages

    Commencez par rassembler toutes les branches. Il vous faut 2 solides branches pour faire les montants et plusieurs branches de faible diamètre pour faire les traverses. J’en ai utilisé 6.

Photo perceuse et outil

Monter l’outil à tenon rond sur la perceuse. Cet outil fonctionne sur le principe du taille-crayon ! Il fallait y penser …

Photo réalisation ténon

Prenez les 6 branches de faible diamètre et réalisez 2 ténons sur chacune d’elles.

Photo zoom tenon bis

Ca donne ça !

Photo zoom mèche

Maintenant, montez une mèche à bois de type Forstner sur la perceuse. Vous allez réaliser les mortaises sur les 2 branches de plus fort diamètre.

Photo zoom mortaise bis

Ca donne ça. Je recommande de traverser entièrement la branche. Vous devez réaliser 6 mortaises par montant.

Photo gabarit branche

Pour garantir un espacement identique entre chaque mortaise, une petite astuce consiste à vous fabriquer un petit gabarit tout simple. Ici, il s’agit d’un bout de branche taillé à la bonne longueur qui me sert pour reporter l’espacement entre 2 mortaises.

Photo tuteur

Il ne reste plus qu’à assembler le tout à l’aide du maillet si besoin et à planter le tout profondément en terre. Pour ceux qui dispose d’un grand jardin, vous pouvez réaliser 2 tuteurs et les assembler en forme de « V inversé ». Cela vous permettra de soutenir 2 rangées de haricots ou petits pois grimpants.

Merci à tous de m’avoir lu jusqu’ici et bon bricolage à tous !

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’outil à tenon rond de Veritas, vous pouvez consulter l’article sur mon blog. J’ai également réaliser du mobilier de jardin grâce à ce petit outil très pratique.

13 Commentaires
  1. Fab 6 années Il y a

    Je connaissais l’outil, mais pour le côté grimpant de mon carré, j’ai bêtement utilisé de la ficelle !

  2. Yannick 6 années Il y a

    Bonjour,

    Très sympa cette idée à faire soi-même, de plus lorsque les plants poussent cela doit donner un joli visuel.

    On peut aussi tenter de faire une sorte de tipi, c’est ce que j’ai réalisé dans mon potager pour mon pied de courgettes butternuts (car il s’étale), le rendu est plutôt sympa et solide.

    Très bon article 🙂
    Bonne journée et à bientôt.

  3. Nicolas 6 années Il y a

    Sympa le résultat, il y a aussi l’option de monter des tipis avec de bonnes branches de noisetiers tout simplement

  4. Christian 6 années Il y a

    Très sympas ces tuteurs, mais il faut être équipé en bon matériel, de ce que je vois. Je ne connaissais pas le taille crayon géant 🙂

    • Auteur
      bricoleur amateur 6 années Il y a

      Non, justement, il suffit d’une perceuse … n’importe laquelle fait l’affaire.
      Après, c’est sûr, l’outil à ténons ronds est un peu onéreux mais on l’amortit tellement vite : barrière, clôture, mobilier de jardin, cabane … je ne compte plus ce que j’ai réalisé avec …
      Content de t’avoir fait découvrir l’outil …

  5. Sylvain 6 années Il y a

    Pas mal comme technique ça doit bien aller aussi pour les tomates, j’ai toujours du mal à tailler alors mes tomates partent un peu dans tous les sens.
    Avec ça il y a plus de place pour les attacher qu’un simple tuteur.

  6. Jérémie 6 années Il y a

    Bonsoir,
    C’était si simple, mais il fallait y penser ! Merci pour le partage de cette astuce, je ne connaissais pas cet outil multi-usage. J’imagine que les possibilités sont vastes et l’amortissement du matériel rapide.
    Il existe aussi des techniques en tressant des branches de saule, réputées pour leur souplesse (ne pas mettre en terre tout de suite après la coupe sinon ça repart !).
    Jérémie

    • Auteur
      bricoleur_amateur 6 années Il y a

      Effectivement, l’étendue des possibilités est vaste, surtout dans le jardin.

  7. Tous au potager 6 années Il y a

    Très bel ouvrage ! Comme Yannick, je pense qu’une fois envahi par la végétation il sera somptueux. J’étais justement à la recherche de supports sympathiques pour changer des traditionnelles rames à pois.

  8. Isabelle 6 années Il y a

    Bjr,
    Je n’ai pas vu comment ce tuteur tenait à part que les 2 pieds soient enfoncés dans la terre, comment le retenir pour qu’il ne tombe pas d’un côté ou del’autre avec le vent ? car cette année nous sommes gâtés !
    J’utilise des tours à CD en bois ou en métal que je récupère et que je positionne à côté des pieds de tomates, ou des chaises qui n’ont plus de fond, enfin tout objet qui tient par lui même et qui a de la hauteur.

    • Auteur
      bricoleur_amateur 6 années Il y a

      excellente remarque !

      Si vous en avez la possibilité et la place, je recommande dans l’article de fabriquer 2 tuteurs comme celui-ci et de les poser en forme de V inversé.

      Pour mon cas, je les ai enfoncé très profondément dans un sol très argileux hyper compact et compte-tenu de la faible prise au vent (il y a peu de barreaux pour cette raison), cela ne bouge absolument pas.
      il n’en sera évidemment plus de même quand il sera recouvert de feuilles et de légumes mais je ne suis pas inquiet pour autant, les haricots et petits-pois ayant moins tendance à destabiliser ce genre de tuteur qu’une tomate sur un tuteur à tomates (question de rapport de poids)
      mais je vous ferai un retour en fin de saison : promis !

    • Auteur
      bricoleur amateur 6 années Il y a

      Visiblement ma réponse n’est pas passée … je la refais.

      Je disais donc qu’il s’agit d’une EXCELLENTE remarque … je me suis posé la même question.
      Je recommande d’ailleurs dans l’article de fabriquer 2 tuteurs identiques et de les fixer en forme de « V inversé » : archi stable !

      Pour celui que j’ai fabriqué, il ne bouge absolument pas chez moi :
      – je l’ai enfoncé TRES profond et dans un sol très argileux qui plus est
      – il n’y a aucune prise au vent (j’ai pris soin de ne pas faire un treillis dense)
      – bien sûr, si les légumes poussent, la prise au vent sera plus forte mais je ne suis pas inquiet
      – des petits pois et des haricots, ça ne destabilise pas un tuteur autant que les tomates. Question de rapport de poids d’une part (accentué par le fait que mon tuteur est lourd) et également de répartition de la masse (une grosse coeur de boeuf peut faire pencher la balance, pas un petit pois)

      Merci pour ton commentaire qui me permet de clarifier certains points

  9. David ( apprendre le jardin) 6 années Il y a

    Très sympa, de plus ça donne un petit coté nature au jardin.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2018 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?