La limace ! Si on devait définir « LE » problème du jardinier, je crois que c’est ce gastéropode qui nous préoccupe le plus. Est-ce que le jardinier et la limace peuvent faire bon ménage ? Pas toujours simple !

L’invasion des limaces

Cette année, dans mon potager de ville, je suis devenu fournisseur de limace pour toute ma rue. Le soir, elles sortent en masse et mon trottoir en est couvert. Je n’ai jamais vu autant de limaces ! Il y en a tellement que je n’ai pas réussi à faire pousser ni salade ni choux ! En une nuit elles dévorent tout !


Je me suis interrogé au sujet de cette surpopulation. J’ai appris beaucoup de chose grâce à la vidéo de l’agronome Hervé Coves ; notamment la fonction digestive de la limace ! Elles seraient un peu comme les cellules digestives du sol en matière organique. En gros, plus il y a des matières organiques à digérer sur votre sol, plus il y a de limace pour faire le travail. Du coup, on pourrait être tenté de supprimer les paillages et autres couvertures du sol. Car évidement la pratique du paillage profite à la multiplication des limaces. Seulement, il reste plus intéressant de continuer à amender notre sol pour le rendre toujours plus riche.

Dans la vidéo d’Hervé Coves, on apprend aussi que les champignons et les limaces sont en concurrence sur la fonction digestive du sol. Ils participent tous les deux à dégrader la matière organiques. Dans un sol naturel équilibré, les champignons limitent, par leur présence, le développement des limaces. Dans la régulation des limaces ont doit se souvenir que les champignons sont importants, alors quand vous préparez une solution de bouillie bordelaise, allez-y mollo ! La bouillie ne fait pas de distinction ! Elle élimine tous les champignons.

Pour résoudre mon problème, vous allez me dire de favoriser le développement des champignons, en apportant du bois au sol, par exemple. Ba vous avez raison ! Depuis 2 ans, j’ai remplacé mes allées en béton par des allées en BRF. De plus, je ne jette plus rien, tous les déchets ligneux restent sur place, soit en tas, soit éparpillé sur le sol. Quand je gratte le BRF des allées je vois bien un réseau de petit filament blanc qui indique la présence du mycélium.

Je suis d’autant plus perplexe sur cette surpopulation de limaces que je n’ai pas apportées de déchets supplémentaires. Je sais aussi que les hérissons me rendent visitent régulièrement et que les carabes sont présentent sur le terrain !

Sans réponses mais pas sans armes

A ce jour je suis sans réponse sur ce phénomène. Alors que faire, si on veut éviter l’utilisation du poison ! Heureusement on n’est pas non plus démunie.

  • Détourner l’attention

    Première chose : arrêter de s’entêter à faire pousser des salades et des choux ! Avec les choux vous pouvez ajouter toute la famille des crucifères ! (Radis, brocoli, navet, roquette) On va plutôt les utiliser pour nourrir les limaces, mais pas dans le potager. Si vous récolter vos graines de radis vous pouvez vous permettre de semer quelques graines loin du potager pour attirer les limaces.

  • Durcir les conditions

    Deuxièmement, soyez sévère dans le potager ! En gros éviter de créer un milieu agréable et favorable aux limaces à l’intérieur du potager, donc évitez d’arroser le soir par exemple. Si vraiment il y a besoin d’eau, arroser le pied des plantes le matin. L’humidité ne profitera qu’aux plantes. Par contre vous pouvez utiliser l’arrosage pour attirer les limaces plus loin. Si votre tas de compost est assez loin pensez à le mouiller régulièrement pour qu’elles viennent s’y installer.

  • Le repas est servi

    Troisièmement, servez le couvert à vos amis. Pour favoriser le développement des carabes, vous pouvez multiplier les petits tas de bois autour de votre potager, pensez aussi à planter de la phacélie ca les attire. Apres avoir créé le gite il ne reste plus qu’à leur servir le couvert en attirant les limaces près du tas de bois. Pour ça on a les 2 techniques précédentes. Les crucifères et l’arrosage. En prenant soin de favoriser l’humidité autour les tas de bois, les limaces auront tendance à s’y installer et serviront de déjeuner aux carabes.

et chez vous ? Comment se passe votre relation avec les limaces ?

35 Commentaires
  1. Zelulu 4 années Il y a

    Bonjour,
    Les cousins des limaces, les escargots, étaient légion sur notre terrain. Jusqu’à ce que j’aie appris qu’un de mes voisins adorait les cuisiner. Depuis, plus de problème. j’ai une grande boite grillagée où je les jette. Ils y mangent de l’herbe. Et quand ils sont assez nombreux, je les apporte à mon voisin. Il en a déjà reçu des centaines de ma part, je suis moi-même surprise du nombre.
    Par contre, pour les limaces, je ne sais pas…
    En tous cas, pour les attraper, le meilleur moment, c’est le début de la nuit, avec une lampe torche. Il en sort de partout!

  2. Natahlie 4 années Il y a

    J’ai des limaces de compétitions et elles dévorent tout comme vous le dites. Plusieurs types de gastéropodes sévissent : des escargots, des limaces en tout genre ! des petites noires, des grosses marron, mais aussi des oranges (celles que l’on trouve souvent dans les bois).
    Depuis que j’habite à la campagne et ai enfin un jardin, je m’essaie au potager en carré (plutôt bas) mais entre ces gastéropodes et les chats… je dois avouer m’être découragée pour l’instant.

    J’ai tenté le pot de yaourt mis à fleur de terre avec de la bierre et… à part les petites limaces noires qui s’y noient… les autres sont trop grosses. Cela leur sert juste de bar ! Un fois j’en ai vu une et l’ai entendu boire et hop elle est repartie repue. 😯

    J’ai tenté la cendre… dès qu’il pleut il faut en remettre… et cela ne les gênent guère. J’ai essayé aussi les coquilles d’oeuf brisées etc. Et en fait quand on dit que ces bébêtes n’aiment pas ramper sur quelque chose de rugueux… chez moi en tout cas elles s’en fichent ! Le parking devant la maison est fait de castine un peu pointue… le chemin aussi et j’ai vu plus d’une fois traverser des escargots et des limaces. Idem ils montent sur les murs crépis de la maison ! Sur les arbres etc. Rien ne les arrête !

    J’ignore s’il y a des hérissons mais j’aimerai bien les faire venir ou en adopter 😀

    Merci pour l’idée des carabes, je tenterai le coup avec les branchages issus de la taille des haies ! Et bien sûr j’arrosait le soir donc ça aussi c’est à réviser 😐

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Nathalie

      L’histoire de la bière n’est pas une bonne idée, ou alors ils faut installer les pièges chez le voisin ! 🙂

  3. Yannick 4 années Il y a

    Salut Loic,

    Faut être honnête les limaces ne sont pas toujours facile à gérer, d’autant que cette année la pluie était au rendez-vous 🙂 De mon côté, j’essaie de faire avec également en essayant surtout de les regrouper ! Pour cela j’installe des planches de bois un peu partout ce qui me permets de les retrouver facilement dans le jardin 😀

    Voici une vidéo dans laquelle je présente ma petite astuce :
    http://au-potager-bio.com/video-lutter-contre-les-limaces/

    Cependant, j’aime beaucoup ton approche de détourner l’attention 😉
    Merci à toi de ton partage
    Amitiés
    Yannick Hirel

  4. jean-marie Guyot 4 années Il y a

    Bonjour
    Pour les limaces (en grand nombre cette année) j’ai essayé la terre de diatomée la destruction des bestioles est longue mais efficace!
    Seul bémol le prix!!
    J’espère que celui-ci baissera dans l’avenir.
    Bonne soirée à tous.
    Cordialement
    JMG

  5. Roland MULLER 4 années Il y a

    Bonsoir, je crois avoir vu une limace tigre sur une de tes photos, cette variété de limace à l’âge adulte mange les autres congénères, donc à garder dans ton potager

    • Antoine 4 années Il y a

      La limace tigre mange peut-être ses congénères, mais elle mange aussi les salades. Je l’ai déjà prise en flagrant délit 😐

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Roland

      Oui effectivement j’ai des limaces tigres, et de toute façon je garde tout le monde chez moi ! Mais comme le dit Antoine, elles mangent aussi les salades ! 🙂

  6. Max 4 années Il y a

    Bonjour

    Personne n’utilise de Ferramol?

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Max

      Le feramol ne fait que traiter le symptôme. tant que je ne suis pas dépendant de mon potager pour vivre, je préfère m’en passer.

  7. Kathy 4 années Il y a

    Pour éliminer quelques escargots et limaces, je place de petits pots légèrement enterrés, avec de la bière. Ils adorent cela…http://mon-potager-en-carre.fr/wp-includes/images/smilies/icon_smile.gif

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Kathy

      Les pièges à bière attirent les limaces de très loin. Ce sont les voisins qui vont vous remercier 🙂

  8. Josué 4 années Il y a

    J’ai déjà entendu que le paillage ne favorisait pas les limaces, mais qu’il les rend plus visibles. Sans paillage, elles se cachent dans le sol et sont donc invisibles sauf quand elles sortent. Avec paillage, on les trouve plus facilement.

  9. GUY 4 années Il y a

    Hello à Toutes et Tous,

    2 constatations et un appel à observation:
    1) j’ai observé que les limaces étaient attirées par les croquettes et pâtés au poisson de mon chat. Et se gavaient de cela à en exploser !!!! Cela doit les attirer et donc une autre façon de les distraire.
    2) les limaces ont tendance à s’occuper des plants chétifs, malades, et pas “costauds”. Comme en plus, nous avons de plus en plus de variétés du type F1, hybrides, donc “trafiquées” = pour moi, plus faibles, nous avons une explication de leur présence massive.
    En fait, la nature fait bien les choses: elle gère l’équilibre de ses “acteurs”. Comme nous lui amenons des “poisons” surtout avec les végétaux triturés, il ne faut pas s’étonner que’elle se défende en conséquence sous diverses formes. Et la présence des limaces en masse ne m’étonne guère. Autant que je m’en souvienne, dans les années 60 et 70, il y avait peu de problèmes avec les limaces car nous en étions pas encore à la mode F1 et hybride.

    Et j’irai plus loin: toute plante ou légume a une énergie et une signature thermique lorsqu’elle est saine ou amoindrie. Et la limace le repère. D’où son action de “charognard”. Aussi, je prétends, pour l’avoir expérimenter avec un arbre malade, que l’on peut y remédier en apportant de l’énergie à la plante malade (j’ai crée un champ de force avec du fil de cuivre de 4 mm autour de mon arbre lequel s’est remis d’aplomd et n’a plus aucune attaque de mildiou, oïdium, mulot ou autres et me redonne du fruit). Je propose de faire la même chose autour de la planche ou des légumes pour tester l’action de cet apport d^énergie sur la plante et donc la réaction de la limace. Loïc, je suis à ta disposition pour t’expliquer avec photos comment j’ai fait avec mon arbre.

    Merci les camarades. Cordialement. Guy

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Guy

      Je dois dire que je n’ai jamais essayer les pratiques autour de l’energie comme l’electroculture. c’est un domaine que je ne comprend pas. Cela dit comme je suis curieux, il est possible que j’installe quelques antennes pour voir.

      Comment installer cette protection sur une planche de culture ?

  10. dumelz 4 années Il y a

    le paillage favorise leur développement !de nombreuses pontes d ,oeufs sous la paille ! l,an dernier , cette année l,invasion comme il se doit !
    tous les matins (mieux que la nuit )depuis le printemps ” ramassage ” un grand bol au début, une tasse maintenant (régal des poules )
    a par le temps c , est le remède le moins couteux
    pour ce faire….disposition de planches assez épaisses sous lesquelles sont
    déposées et renouvelées des tranches de pommes de terre ou de betteraves
    de la disponibilité et de la persévérance

    amicalement….André
    ance

  11. Natahlie 4 années Il y a

    @Guy
    J’ai effectivement constaté des différences concernant leurs “attaques” sur la même plante. Parfois elles la laisse tranquille et à d’autres moments c’est l’attaque massive. Et à chaque fois soit c’est une plante jeune pas encore assez costaud, soit c’est une plante malade. Cela a été le cas pour un pied de tomate qu’elles ont commencé à grignoter en début d’automne quand il a commencé à faiblir avec l’arrivée de nuits plus froides par exemple. Mais pour les choux et les salades, les tomtates et fruits des plantes là elles s’en fichent elles aiment, alors elles mangent !
    Moi je ne traite pas à la bouillie bordelaise. Mais j’ai dû me résigner à traiter au ferramol en attendant mieux. Je ne l’utilise que lorsque la plante est jeune pour qu’elles lui laissent le temps de pousser… et lorsqu’il y a des fruits pour qu’ils aillent à maturité.
    J’utilise aussi parfois des feuilles de choux ou de salade abîmées comme détournement que je pose autour des plants dans le potager. C’est plus facile donc elles y vont. 😀

  12. Alex 4 années Il y a

    Bonjour à tous,
    Un remède miracle contre les limaces, c’est de lâcher périodiquement des canards dans le potager. Tant qu’il y a des limaces, il ne toucheront à rien d’autres. Pensez y et allez emprunter ses canards quelque heures à votre voisin

  13. Marisa 4 années Il y a

    Bonjour, je pense avoir trouvé ma solution pour les limaces: les canards coureurs indiens, de véritables aspirateurs à limaces et à escargots jeunes.
    Je possède un trio depuis le 20août dernier et je n’ai déjà plus de limaces dans mon potager…Franchement TOP

  14. Madeleine 4 années Il y a

    Bonsoir,
    ma recette anti-limace est aussi simple qu’efficace : quand je nettoie mon poêle à bois, je récolte la cendre et la stocke dans des seaux en métal. Je répand cette cendre de temps au temps tout autour de mon carré de salades : les limaces détestent la cendre et n’y vont pas…

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Madeleine

      La cendre ! ça fonctionne tant qu’il ne pleut pas, des qu’elle est mouillé c’est fini ! Et en Normandie, il pleut souvent ! 🙂

  15. Marifa 4 années Il y a

    depuis deux à trois ans, je suis confrontée au problème “limaces”; auparavant il devait exister des prédateurs maintenant disparus. J’ai donc pris des mesures drastiques: chaque jour, au petit matin et à la tombée de la nuit, dès le début du printemps, je parcours le jardin et je “chasse” la limace…. petites et grosses, ébouillantées et mises au compost, elles retrouvent une utilité! c’est contraignant mais efficace! et l’année dernière la population avait bien diminué.

  16. Rol 4 années Il y a

    Auparavant il devait exister des prédateurs maintenant disparus“, estime Marifa. J’apporte de l’eau à son moulin, si je puis dire, en décrivant ma propre expérience.
    Un jour, mon HLM à limaces (cet endroit que les autres jardiniers appellent souvent “potager”) a été visité par un crapaud. Désireux de le sédentariser, je lui ai creusé un tout-petit-mini-marigot en veillant à ce qu’il ait toujours un minimum d’eau. J’ai compris que mon crapaud avait fait venir sa crapaude le jour où j’ai vu leurs têtards crawler dans leur petite piscine. A présent, j’ai deux adultes gros comme un poing d’homme et une colonie de crapautons sur lesquels j’évite de marcher (car, curieux comme des merles, ils s’approchent de moi avec un intérêt évident dès que je me mets à gratter la terre). Je ne vois plus du tout de limaces. Je trouve des coquilles vides d’escargots; les plus chanceux parviennent à grimper, mais lorsqu’ils sont en hauteur, je les repère aisément et je les invite manu militari à voir d’autres horizons lointains.
    Vous avez donc raison, Marifa : il existe des prédateurs efficaces. Il ne vous reste plus qu’à adopter une paire de crapauds comme animaux de compagnie.

  17. Amélie 4 années Il y a

    bonjour, bonjour,

    les limaces et escargot sont irrémédiablement attiré par la nourriture pour chat,
    l’avantage dans mettre c’est que non seulement ca les éloigne du potager mais ca attire les hérisssons qui mangent les limaces. De plus étant envahie cette année j’ai expérimenté plusieurs choses qui ont marché : le marc de café, un mélange d’ail et d’eau (à appliquer tous les 7 jours). Et cette année, je vais planter du fenouil qui les repoussent.

    voilà mes petit trucs à moi qui on fait leur preuves.

  18. Cathouca 4 années Il y a

    En ce qui concerne les prédateurs, j’avais la chance auparavant d’avoir plusieurs couples de musaraignes qui nichaient le long d’une grande plate-bande à côté du potager ainsi que de nombreux lézards de toute taille qui somnolaient juste au-dessus. Peu de limace en vue, juste un nombre incroyable de coquilles d’escargots vides. Mais hélas, avec le paillage installé dans le jardin et les mangeoires à oiseaux, j’ai attiré tous les chats des environs qui ont transformé mon potager en terrain de chasse (et pipiroom en sup) Plus une seule musaraigne, presque plus de lézards non plus, un vrai boom dans la population limaçonne, une horreur ! Alors oui, à part sortir le soir ou le matin à la fraîche pour ramasser, ou balancer du ferramol partout (bof), je ne connais pas de solution miracle, surtout quand il pleut presque tous les jours.Je vais essayer le mélange ail/eau donnée par Amélie, pour voir. Bonne journée à tous

  19. Lucile 4 années Il y a

    Bonjour,
    Au printemps j’ai repiqué des RUTABAGAS qui s’étaient resemés spontanément chez ma voisine près d’une planche de SALADE. Les LIMACES ont fait de la dentelle dans les feuilles des RUTABAGAS et ont ignoré mes salades !

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Lucile

      Merci 🙂 je vais essayer ça !

  20. Maurice 4 années Il y a

    Je fait mon potager pour la première fois et mes salade courgettes carottes choux fleurs enfin tout a été dévorés
    Par les limaces et comme jài lût les mangers pour chats y on passe aussi que faire ?

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Maurice

      Il n’y a pas de réponse simple, si vous vous éviter d’utiliser la chimie. Il faut un peu de patience avant qu’un équilibre s’installe.

      Si vous êtes dépendant de votre potager pour vivre, alors il n’y pas 36 solutions ! le feramol ! Mais c’est une pratique de court terme.

      Je vous invite plutôt a viser le long terme 🙂

  21. Natahlie 4 années Il y a

    pour moi aussi les deux plus gros ennemis du potager sont le chats et les limaces ! J’ai aussi entendu parler du fil de cuivre posé au sol, soit disant qu’elles n’aiment pas mais je n’ai pas testé. Je vais en tout cas essayer les différentes proposition que vous tous avez fait, merci 😉
    Pour les chats je n’ai trouvé qu’entourer mon carré de piquets avec du filet destiné à protéger les arbres des oiseaux. Efficace mais c’est vraiment pas pratique du tout 😥
    @Loïc, pour la bière, on n’a peut-être qu’à ouvrir un open bar pour elles un peu plus loin dans le jardin 😆

  22. Caux Gérard 4 années Il y a

    Bonjour à tou(te)s
    Avant que l’Homme n’intervienne à outrance, la biodiversité était très bien équilibrée.Supprimez un maillon (surtout à coup de chimie!)et nous sommes face à quantité de problèmes!Par exemple, dans nos champs, disparus les vers de terre et les champignons, et ce sont des inondations à chaque averse!
    Concernant la lutte sans relâche contre les limaces dans mon jardin, j’attaque sur tous les fronts en même temps. Elles sont si nombreuses que je crains parfois qu’elles n’attaquent les arbres fruitiers et ensuite le mur en béton de l’école voisine!!! Une limace = 200 oeufs/an. Au printemps, j’en ai coupées 100 par jour pendant 20 jours, au couteau = 40000 oeufs évités! Ce travail n’est pas très…euh bon …mais efficace, sans produit.
    La bière, dans des pots de petits suisses par économie, est sur les bords extérieurs du jardin. Les poules du voisin en pension chez moi, c’est pour l’hiver. A ce moment-là, les hérissons seront en hibernation. Je regrette la disparition des grives musiciennes, crapauds et orvets.J’ai fait des expériences, l’an dernier, en entourant une limace dynamique de cordons à franchir. Seules les cendres l’ont anéantie. Avez-vous déjà essayé de noyer une limace dans un fût de 200 litres plein? Au bout de dix minutes, tranquil-lement, elle vous nargue sur le bord!!!
    LA meilleure solution, consisterait à acheter des vers microscopiques (les Phasmarhabditis), en vente dans le catalogue “Magellan” (spécialiste du bio), à condition qu’ils ne s’attaquent pas aux vers de terre en cas de disette.
    C’est décidé… l’an prochain, je ferai avec et je vous dirai le résultat à cette époque-ci.
    Bonne continuation à tou(te)s.

  23. Dominique 4 années Il y a

    Bonjour à tous

    D’après ce que je viens de lire dans vos commentaires, la limace pond au printemps, mais quand plus précisément, au début, au milieu ou à la fin du printemps? Et ne pond elle qu’une fois dans l’année? Chez moi, la calamité, ce sont les escargots, j’ai les classiques et en plus, mon terrain étant près des vignes, j’ai des milliers de petits escargots blancs qui recouvrent toutes les tiges, ce qui ne les empêchent pas de manger également!
    Je vais essayer toutes vos tactiques attirance/répulsion, attirance(dans le terrain (vide) d’à coté et répulsion dans mon potager. Et puis j’aime bien le truc des canards dans le potager, les poules, elles, mangeraient les salades, les choux, etc…

    • Auteur
      Loic Vauclin 4 années Il y a

      Bonjour Dominique

      Les limaces peuvent donner naissance à une génération par an, une tous les deux ans ou deux par an. Les périodes les plus favorables pour la reproduction sont l’automne et le printemps.

      cf wiki

  24. GUY 4 années Il y a

    Bonjour à Toutes et Tous,

    Concernant les coureurs indiens, il y a une dame en Suisse qui s’est mise en auto-entrepreneur et propose une paire de coureurs indiens en location 2-3 jours + filet de parc au prix de CHF 20.– (15 euros). Après le “travail” effectué, elle reprend ces volatiles !!! Un exemple à rééditer en France et un ou plusieurs emplois de plus !!!

    Cordialement. Guy

  25. GUY 4 années Il y a

    Bonjour Loic,

    Concernant mon exemple de champ de force pour renforcer les plantes je t’indique comment j’ai fait pour mes arbres: plantation de 4 piquets de 50 cm de hauteur et muni d’un clou à une extrémité à distance de 20-30 cm du tronc. Puis j’ai pris mon fil de cuivre (j’ai pris le fil tressé pour prise de terre qui est constitué de 6 brins enroulés et de 4mm d’épaisseur) et je l’ai enrouler autour de mes clous. Et j’ai ainsi une sorte de cercle qui fait champ de force.

    Pour une planche, tu mets des piquets à 15 cm de hauteur autour de ta planche et tu obtiens le même résultat.

    Cordialement. Guy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?