Dans cet article tout en couleur, j’aimerais partager avec vous quelques petites astuces pour embellir les jardins en carré de Loïc. Je vous propose de peindre vos carrés de potager.

Qui suis-je ? Je suis Denis du Blog VisserMalin.com, passionné de bricolage et de constructions en bois, et je me fais un plaisir aujourd’hui de vous conseiller sur les finitions possibles pour vos constructions d’extérieur.

Même si le sujet de la peinture dans un jardin Bio peut être assez controversé, je pense que l’on peut se permettre quelques libertés puisque la terre des carrés de Loïc n’est pas en contact directe avec le bois. Voici donc quelques conseils pour sublimer votre potager et lui rallonger de quelques années son espérance de vie !

Huilez vos planches

L’huile sera à mon sens le choix numéro 1 pour tous ceux qui veulent traiter leurs planches tout en respectant le côté naturel d’un potager. On l’appliquera en trois couches en diluant d’avantage la première pour qu’elle pénètre plus profondément dans le bois. Un mélange maison d’huile de lin et d’essence de térébenthine nourrira votre bois parfaitement. (50 % huile / 50% essence pour la première couche et 70 % huile / 30% essence pour les deux autres couches). On en trouve également de toutes les sortes dans le commerce plus ou moins respectueuses de l’environnement.

Avantages

  • Nourrit en profondeur
  • Provient de produits naturels
  • Ravive les couleurs du bois
  • Bonne protection contre l’usure du temps

Inconvénients

  • Séchage assez long
  • Nécessite un entretien annuel

La lasure

La lasure est un  très bon moyen de protéger le bois de votre potager. Bien que sa composition soit plus chimique que l’huile, elle sera quand même un peu plus durable dans le temps et ne nécessitera un entretien que tous les 2 ou 3 ans. La gamme des teintes est également bien plus étendue et on peut ainsi personnaliser son carré comme bon nous semble. Rouge acajou, noir ébène ou même un léger ton châtaigné !

Pour une protection maximale, il est préférable d’appliquer au moins une première couche sur toutes les faces et épaisseurs des planches avant le montage du potager en carré, puis 2 autres couches. Et ceci est aussi valable pour l’huile.

Avantages

  • Protection longue durée
  • Plus de choix de teintes
  • Séchage rapide
  • Se dégrade en poussière

Inconvénients

  • Moins respectueux de l’environnement

La peinture

En termes de longévité, la peinture sort gagnante ! En effet, si on choisit un produit de qualité, on peut espérer ne mettre un coup de pinceau que tous les 3/4 ans. Les audacieux qui se lanceront dans ce chantier transformeront radicalement le look de leur jardin ! On peut très bien imaginer son potager multicolore, pourquoi pas !

Là encore, on appliquera trois couches en diluant d’avantage la première pour que la peinture pénètre bien dans le bois.

Le vent et la pluie saliront les planches et notamment celles qui sont le plus près du sol. On peut enlever un maximum de salissures en passant un jet d’eau ou simplement avec une éponge et un peu de lessive. Et là, ça devient un potager de luxe !

Avantages

  • Entretien que tous les 3/4 ans
  • Grand choix de couleurs
  • Bonne durabilité

Inconvénients

  • Moins respectueux de l’environnement
  • Se dégrade en écailles

Un peu d’originalité

Si votre potager n’est pas encore monté, alors il est toujours temps de lui donner une petite touche personnelle. S’il est très joli de peindre le tout d’une couleur unie, on peut aussi appliquer des couleurs différentes sur les différentes planches. Comme une planche sur deux par exemple.

Ou bien démarquer le cadre de finition avec un ton plus foncé pour bien le faire ressortir. L’avantage de choisir ses couleurs avant le montage, c’est qu’on peut peindre toutes nos planches sur des tréteaux et ensuite monter notre carré de potager comme un Légo, mais un Légo en couleur !

C’est à vous de jouer maintenant. Peindre ou ne pas peindre ? Chez VisserMalin, on se pose aussi souvent la question pour nos meubles d’intérieur/extérieur. Il faut savoir qu’une fois qu’on prend la décision d’appliquer une première couche de peinture, on sait que quelques années plus tard, il faudra recommencer…

A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle !

7 Commentaires
  1. Vallin 3 ans Il y a

    Bonjour,
    une suggestion: mixer l’option 1 et l’option 3 avec une solution type peinture à l’ocre? En tout cas je vais faire l’experience de mon côté.

    • Laurie 3 ans Il y a

      Bonjour,
      Je vais également tenter la peinture “suédoise” ou peinture à l’ocre afin d’allier le côté peinture tout en gardant le côté écologique.
      Je vous tiens informer…

  2. Isabelle 3 ans Il y a

    pour allier couleur, écologie, longévité, il y a le badigeon de chaux qui a fait ses preuves sur les vieilles constructions où portes et volets étaient protégés ainsi. La chaux va également protéger le bois contre les insectes xylophages.

    Bon courage à tous,
    Merci à LoIc et les autres pour tous ces bons conseils et crotte aux détracteurs.
    Isabelle

  3. Rachel 3 ans Il y a

    c’est possible aussi avec de la chaux et des pigments. petit bémol : si vous voulez repasser vos couleurs pour l’entretien, pensez à noter les doses de pigments utilisés précédemment.

  4. Joce 2 ans Il y a

    Personnellement, j’ai diluė un pot d’acrylique pourpre avec autant d’eau , cela donne une lasure très facile à étendre qui tient quelques années. Ensuite elle s’use et il est facile d’en remettre une couche sans aucune préparation. (Une barrière en croisillons dėrrière un rosier rose!)
    J’ai aussi imaginé que l’on pourrait ajouter des pigments de couleur dans la térébentine avant d’ajouter l’huile dans la version 1? A essayer…

  5. Fouquart 2 ans Il y a

    Bonjour, Dans une émission Belge, loisirs et jardins du mois de mars , le présentateur peint avec du carbonite bio (?) les planches pour son potager en carré. Le résultat est naturel, noir, très tendance. Je n’ai trouvé aucun site parlant de ce produit. Le connaissez-vous et si oui, où s’en procurer ?
    Merci pour votre réponse

  6. bricolix 2 ans Il y a

    Bonjour,
    Une astuce pour traiter le bois qui servira à faire les bacs et autres installations :
    Matériel :
    – un grand bocal ;
    – un ou des pinceaux ;
    – du diluant à peinture (pas withe-spirit) ;
    – du Polystyrène expensé (récupération d’emballage ., par exemple)
    Préparation :
    – Dans le bocal, verser la quantité estimée nécessaire pour traiter le bois qui sera employé ;
    – couper le polystyrène en morceaux pouvant entrer dans le bocal
    – introduire ces morceaux dans le bocal au contact du diluant (vous serez surpris de voir fondre à grande vitesse) ;
    – faire “fondre” assez de polystyrène pour obtenir une solution lègèrement visqueuse (comme de l’huile de table) (vous serez surpris de la quantité de polystyrène nécessaire)
    – “peindre”, en plusieurs couches, jusqu’à saturation, vos bois avant leur utilisation. Laisser sécher quelques heures.entre chaque couche.

    Cette “astuce” permet de protéger votre bois des “attaques” du temps et des xylophages.
    Votre bois est imperméabilisé, il garde ses couleurs naturelles.
    Si vous voulez donner des couleurs à vos bois, mélanger un peu de pigments avant de traiter.
    Une fois sec, une pellicule blanche peut apparaitre en surface du bois. C’est un peu de polystyrène qui ressort après l’évaporation du diluant. Un simple coup de brosse suffit pour le faire disparaitre.
    Si vos bois ont bien été traités, une couche d’entretien ne sera nécessire que tous les deux ou trois ans
    Ce traitement, peu cher, est valable pour tous les bois exposés aux intempéries ( charpentes des terrasses ou des vérendas, lambris des avant toits, volets et fenêtres, tec.).
    Bonne journée,

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?