Vous connaissez surement l’adage 1 binage vaut 2 arrosages, il parait que le binage permet de mieux conserver l’humidité. Je ne sais pas qui a inventé ce dicton mais j’ai un peu de mal à y croire. Moi je vous dis que 1 paillage vaut 10 arrosages.

Mon dicton est quand même plus facile à comprendre, et si vous avez des doutes je vais vous donner 10 bonnes raisons de me croire.

 

10 bonnes raisons de pailler

1- Faire des économies.

C’est le normand qui parle : Le paillage conserve l’humidité et le terre et la nourrit, donc économie d’eau et d’engrais.

2- Protéger la terre.

Une couche épaisse de paillage fait une sorte de matelas qui va protéger la terre des pluies battante. Du coup pas de croutage de surface.

3- Eviter le dessèchement.

Le paillage retient l’humidité de la terre, sans se lancer dans des explications compliquées, il suffit de regarder la terre en forêt. Sous la couche de feuilles sèches, on trouve un terreau bien frais et humide.

4- Nourrir la terre.

Au fur et à mesure de sa décomposition, le paillage nourrit la terre et se transforme en humus. L’humus agit comme une éponge qui retient l’humidité.

5- Projeter la biodiversité.

Le paillage offre un abri à bon nombre de bestioles. Le sol devient plus riche et plus équilibré. Des associations favorables telles que les mycorhizes peuvent s’installer.

6- Limiter la germination des mauvaises herbes.

Une bonne épaisseur de paillage empêche la germination des graines, du coup pas besoin de biner. On ne laisse se développer que les plantes choisie.

7- Gagner du temps.

Pour profiter au mieux de son potager, autant se passer des tâches ingrates comme le désherbage, le binage ou le bêchage. Je n’aime pas les mots en « age » Clignement d'œil

8- Eviter les projections.

Avec un bon mulch, la pluie n’a aucune change de percuter la terre et d’éclabousser les fraises ou les tomates. Des légumes plus propres et plus sains.

9- Recyclé vos déchets verts.

Personnellement je ne vais plus à la déchèterie, tout passe au broyeur pour faire un paillage, qui va pouvoir se décomposer en surface.

10- Isoler la terre.

Un peu comme une bonne couverture, le paillage amortie les brusques changements de températures, c’est aussi pour ça qu’il faut l’ouvrir au printemps pour laisser le soleil réchauffer la terre.

11- Le paillage améliore la croissance des plantes

Ah mince j’ai dit que j’allais vous donner 10 bonnes raisons de pailler, alors je m’arrête la ! Clignement d'œil

 

et vous ? en connaissez vous d’autres bonnes raisons ?

8 Commentaires
  1. Fab 8 années Il y a

    Je vais te donner les 5 limites du paillage :
    – N’empêche pas le liseron de pousser
    – Offre le gite pour les rongeurs indésirables
    – empêche les petites pluies de pénétrer dans le sol en les absorbant
    – dans le cas de branchage (type BRF), provoque une faim d’azote
    – dans le cas de tonte de pelouse, nécessite un renouvellement
    Il reste que j’emploie la méthode. Par contre pour l’année prochaine, je vais attendre un peu avant la mise en place du paillage à cause des rongeurs.

  2. Gilles 8 années Il y a

    En fait l’adage “un binage vaut deux arrosage” vient du fait que le binage casse la capillarité du sol en surface, empêchant l’eau située sous la profondeur de travail de remonter par capillarité et de s’évaporer. En fait c’est comme si on faisait un “paillage” de terre… Bon, ça vaut pas un bon paillage organique, bien entendu ;-)!

  3. Gilles 7 années Il y a

    La question étant “connaissez vous d’autres bonnes raisons ?”, je rajouterais l’aspect esthétique.
    Pour pailler, j’utilise du BRF que je fabrique à partir de fagots que je laisse sècher plusieurs semaines.
    Le résultat est un BRF très blanc, d’un très bel effet sur les carrés.
    Je place ce paillage assez tard en saison, vers le moi de mai, quand le sol s’est déjà bien réchauffé.
    Cette couleur blanche va peu à peu s’atténuer, mais elle présentera pendant les quelques semaines d’été un 2eme avantage, celui de renvoyer une partie du rayonnement solaire et donc de protéger le sol et les plantes.
    En maraichage, ils utilisent des paillages plastiques blancs dans les serres pour les mêmes raisons.

  4. RINGENBACH veronique 7 années Il y a

    faut-il pailler sur un semis de graine?

  5. Mario 6 années Il y a

    Merci pour ces conseils très avisés. Très bon site !

  6. Yves 5 années Il y a

    Bonjour,

    Je suis novice dans le domaine du potager, cependant je viens de me lancer, j’ai préparé ma terre il y a quelques jours mais les températures sont encore assez froides pour commencer à planter, je vais probablement attendre jusqu’au mois d’avril.

    Je voulais savoir si je peux recouvrir tout mon potager vierge de paille ou de copeau de bois afin d’empêcher les mauvaises herbes de revenir et donc éviter de faire plusieurs fois ce boulot de désherbage avant même d’avoir planté les semis?

    Qu’est-ce que vous en pensez? Peut-on pailler sur un terrain à nu ou bien devons-nous attendre d’avoir planté pour le faire? D’avance merci pour vos conseils

    Bien à vous,

    Yves

  7. paul 4 années Il y a

    Bonjour,

    Je commence à voir de plus en plus dans les jardinerie des produits tels que les fève de cacao, l’écorce de peuplier etc….
    Pouvez vous m’indiquer (d’après vos propres tests) quel est le meilleur paillage pour nos carrés potager?

    Paul

    • Auteur
      le jardineur 4 années Il y a

      Bonjour Paul

      Le meilleur paillage c’est celui que vous avez sous la main. Personnellement j’utilise beaucoup les feuilles et le BRF.

      Amicalement
      Loic

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?