Rejoindre la formation gratuite
La formation express du jardineur

 

Voilà un moment que je m’intéresse à la permaculture, mais je ne parviens pas à me représenter simplement ce que ça veut dire.

Trouver une définition simple du mot permaculture était mon objectif quand je me suis inscrit à la formation de Gildas et claire.

 

Claire et Gildas

Ma première rencontre avec la permaculture s’est faite en mars 2011 à la ferme du Bec Hellouin.

Mais avec le recul, je dirais aujourd’hui que c’était plus une initiation aux nouvelles techniques de jardinage sur sol vivant.

Entre temps, j’ai découvert le travail de Sepp Holtzer et d’Emilia Hazelip, mais sans parvenir à extraire l’essence de la permaculture.

Aujourd’hui c’est plus clair ! Merci à Gildas et Claire.

Pour vous présenter simplement la permaculture je vais procéder par étapes, car la quantité de notions à comprendre est vaste. A mon avis, il faut approcher le concept par petite touche, sinon on peut vite se sentir noyé ! C’est d’ailleurs un peu pour ça que je n’ai pas creusé plus ! J’ai pourtant acheté permaculture 1 et 2 de Bill Mollison. Mais c’est n’est pas forcément les meilleurs livres à lire pour s’initier.

Pour commencer en douceur je vais vous présenter les fondations de la permaculture.

L’éthique de la permaculture

  • Prendre soin des hommes
  • Prendre soin de la terre
  • Partager équitablement

Je me suis rapidement demandé si ce que je fais sur mon blog respecte l’éthique de la permaculture.

Mon blog prend il soin de la terre ?

Prendre soins de la planète terre c’est un sacré boulot, mais en tant que jardinier, à notre échelle, on peut déjà prendre soin de notre petite parcelle de terre. Pour prendre soin d’elle, c’est plutôt facile.

  • Il suffit d’arrêter de la maltraiter avec le motoculteur ou la bèche en la retournant.
  • On peut aussi la couvrir en permanence pour éviter que la pluie et le soleil ne n’agresse.
  • Et bien sûr on arrêtera de rependre des poisons chimiques comme les pesticides et insecticides

Je suis content car je colle parfaitement à la permaculture, avec mon 1er commandement. «  Tu prendras soins de ta terre »

Mon blog prend il soin des hommes ?

La permaculture nous dits : Quand les besoins des personnes sont satisfaits avec compassion et simplicité, l’environnement qui les entoure peut prospérer.

L’idée de mon blog, c’est de faire un potager esthétique et productif. Je vous invite aussi régulièrement à regarder les grandes surfaces et les grandes industries comme des maladies dont il faut se guérir. Du coup je ne prends pas soin des hommes qui travail pour ces grands groupes, et je le fais encore moins avec ceux qui dirigent ces grands groupes. Par contre je prends soins de mes lecteurs en essayant de leur apporter « le meilleur » pour les aider à installer et à cultiver leurs potager.

Conclusion, coté hommes je ne prends pas soins de tout le monde ! Est-ce que je vais essayer de changer ça ??? Hummm, j’suis pas sûr d’y arriver !

Mon blog partage t’il équitablement ?

Comme je vous le dit un peu plus haut j’essaie de vous donner le meilleur. Depuis plus de 2 ans, j’ai publié 121 articles 43 pages sur mon blog.

J’ai publiés 33 vidéos, 1 guide complet pour installer votre potager, j’ai aussi partagé bons nombres de plans

D’un autre coté j’ai aussi publié un guide payant et une formation en vidéo payante. Si je veux pouvoir continuer a vous donner autant de contenu gratuit j’ai besoin d’équilibrer avec un peu de contenu payant.

Coté partage équitable, je crois que la balance penche quand même un peu plus ce votre côté ! Mais comme j’en retire aussi beaucoup de plaisir et de satisfaction on va dire que c’est équitable !

L’éthique de la permaculture me plait bien, je vais continuer a me former autour.

 

Pensez-vous que les concepts de la permaculture vous intéresseraient dans le cadre de l’aménagement de votre potager ?

33 Commentaires
  1. Danielle 6 années Il y a

    Bonjour loïc

    Je découvre la permaculture !

    Et incapable pour l’instant de créer un jardin surélevé.

    Je m’informe en souhaitant y arriver un jour!

    C’est très interessant et TOUT semble passionnant.

    Mon mari jardine classique et semble peu intéressé.

    Cordialement.

    danielle 💡

    Merci pour votre offre;

    • Auteur
      Loic Vauclin 6 années Il y a

      Bonjour Danielle

      Changer de méthode de jardinage ca prend du temps !

      Patience 😉

  2. dorigord 6 années Il y a

    J’essaie le plus possible de suivre les enseignements permaculturels,(j’essaie de m’en inspirer) même si ce n’est pas mon but:
    j’ai une toute petite surface
    je n’ai pas l’intention de faire une mare,
    je n’ai pas assez d’arbres à tailler pour faire du BRF
    je ne fais pas de buttes
    s’il y a des poules qui gambadent et m’abîment les fleurs, elles n’ont pas droit au jardin.
    mais je couvre toujours mon sol, je ne retourne plus la terre et j’ai planté de nombreux arbres fruitiers supplémentaires
    Je suis toujours très intéressée par toutes les expériences qui peuvent m’apporter des petites astuces pour faire encore mieux.
    Merci pour tout ce que tu fais avec ton blog et l’expérience que tu nous fais partager.

  3. Vesque 6 années Il y a

    Très intéressant , j’attends de voir les résultats en attendant merci pour vs conseils
    Marie José

  4. Isabelle 6 années Il y a

    Bonjour,
    Pour ma part, je respecte le 1er commandement.
    Le 2ème j’essaye de donner le meilleur dans mes contacts avec les hommes, en plus j’ai un travail qui oeuvre dans ce sens, le plus dure c’est de prendre soin de ceux qui ne sont pas dans la même démarche.
    Pour le 3ème commandement, essayé d’être équitable dans le temps que j’offre aux autres : oui, dans le partage de ma production potagère c’est plus dure, je démarre.
    Mais j’essaye d’échanger avec mes voisins sur le jardinage, conseils, outils, …
    Alors suis je bien dans la permaculture ? 🙄
    A bientôt 😉

  5. Ghislain 6 années Il y a

    Vous pouvez lire les deux premières années (12 épisodes) de mes “aventures en permaculture” sur le site du Sauvage
    http://www.lesauvage.org/page/4/?s=permaculture.
    Bonne lecture !:-)
    Ghislain

    • Auteur
      Loic Vauclin 6 années Il y a

      bonjour Ghislain

      Je vais regarder ca de près !

  6. Isabelle 6 années Il y a

    J’essaie le plus possible de prendre soin des hommes et je pense y arriver pas trop mal
    En ce qui concerne la terre j’ai encore des progrès à faire
    Après l’acquisition d’une parcelle de terre( environ 500m2) nous avons décidés de créer un jardin en carrés mais pas seulement
    Il me parrait difficile de cultiver pomme de terre,courgettes et potirons divers dans des carrés.
    Le problème est qu’il a fallu travailler la terre qui avait été retourné à la charue depuis au moins 60 ans
    Une terre de plus,très lourde.
    J’ai recouvert la terre de vieux carton afin de limiter la pousse de l’herbe mais impossible de ne pas travailler cette terre
    Peut être me faudra t’il plusieurs saisons pour redonner vie à cette terre malmenée depuis si longtemps
    J’essaie d’échanger moi aussi des plants,des conseils avec mes voisins et amis
    La permaculture n’est pas encore au top pour moi!!!
    À bientot

    • Auteur
      Loic Vauclin 6 années Il y a

      Bonjour Isabelle

      Ba on a toute notre vie pour s’améliorer ! 🙂

  7. GD 6 années Il y a

    Bonjour, 40 ans de jardinage, difficile de se passer de la bêche et du motoculteur, mais je ne désespère pas, petite parcelle par petite parcelle.
    Merci pour tous les conseils.
    Sincères salutations.

    • Marc 6 années Il y a

      Bonjour GD, après avoir également jardiné un peu plus de 40 à l’ancienne, j’ai participé il y à 3 ans à une journée : “Jardiner autrement” j’ai réalisé et compris que j’avais 40 ans d’erreurs derrière moi, depuis je ne retourne plus la terre, je bâche et je fais mon propre compost. Le plus dur je pense est de réussir à faire passer le message autour de nous ou l’on s’aperçoit qu’il n’est pas facile de faire passer un siècle d’habitude.
      Bonne continuation et bien cordialement Marc.

  8. Isa d'Ecolo-bio-nature 6 années Il y a

    Bonjour,

    Je suis en permaculture depuis quelques années et je ne changerais plus de système pour rien au monde. J’avais lu les livres de Bill Mollisson il y a longtemps mais j’ai mis du temps à me décider de les appliquer. Là je viens de découvrir une nouvelle version actualisée des premiers livres de Bill Mollison ; il y ajoute son expérience accumulée depuis plus de 20 ans. Il s’agit de “Introduction à la permaculture” de Bill Mollison, il est vraiment excellent. J’aime bien aussi celui de Sepp Holzer, “La permaculture de Sepp Holzer”, assez récent, dans lequel je me replonge régulièrement.

    Amicalement,
    Isa d’Ecolo-bio-nature

    • Zabo 6 années Il y a

      Bonjour Isa,
      ça fait un moment que je me documente sur la permaculture, sur les approches du potager “sol vivant” ainsi que sur les méthodes agroécologiques développées au Mas de Beaulieu par Pierre Rahbi. Ces méthodes ont toute la même approche en ce qui concerne la vie du sol et la nécessité de ne pas la bouleverser en la retournant ou la bêchant. Et j’arrive à ce qui m’apparaît comme un paradoxe: lorsqu’on crée une butte, on apporte la terre des allées pour en recouvrir la future butte, la couche supérieure humique va se retrouver recouverte et, du coup,elle qui fonctionnait en aérobie va se retrouver “asphyxiée”. Il me semble qu’il va falloir un temps d’adaptation à cette nouvelle structure pour fonctionner. D’où mes questionnements: en quoi alors la culture sur butte est elle “supérieure” à une culture niveau du sol avec paillage pas de travail du sol et occupation quasi permanente de l’espace cultivé? Merci de me répondre car je suis tentée par l’expérience des buttes!

      • Isa d'Ecolo-bio-nature 6 années Il y a

        Bonjour Zabo,

        Tout d’abord, je précise que les buttes ne sont pas une obligation lorsque l’on est en permaculture. Cela dépend du type de terrain dont on dispose. Mais sur les terrains lourds c’est une option très intéressante. Personnellement, je n’ai créé des buttes qu’à partir du moment où, à cause de problèmes de santé, j’avais des difficultés pour me baisser et qu’en plus je voulais agrandir mon potager et utiliser une partie de la pelouse.
        Si au départ il s’agit d’une bonne terre de potager, il faut commencer par enlever les 10 cm du dessus et les mettre de côté avant de faire la butte, puis les remettre tout à la fin sur le dessus.
        Personnellement, je ne l’ai pas fait car ma terre n’était pas terrible (trés très argileuse) dans le potager et les autres buttes étaient sur la pelouse (donc là j’ai posé du carton directement sur le sol après un rapide nettoyage effectué par les poules et j’ai monté mes buttes (ados)).
        Il ne faut pas s’attendre à de grands résultats la première année, il faut le temps que tout le système se mette en place.
        Pour moi les avantages sont les suivants :
        – densification des cultures (la forme de la butte permet de cultiver beaucoup plus serré)
        – facilité pour jardiner (moins se baisser)
        – écoulement de l’eau plus rapide (je suis dans une région pluvieuse et froide : Pas-de-Calais)
        – réchauffement de la terre plus rapide dû à la forme de la butte
        – moins de tassement du sol(pas de risque de marcher où il ne faut pas)
        – plus de facilité pour mélanger les variétés de légumes et de fleurs
        – moins de mauvaises herbes (dû la à la densification et au fait qu’il est plus facile de désherber “à hauteur”.

        Il y a quand même un GROS inconvénient, ce sont les petites limaces grises et noires qui adorent cette forme de culture. Il faut le savoir d’avance et accepter de s’en accommoder car malgré toutes les techniques existantes, il en reste toujours.

        Amicalement,
        Isa

        • Zabo 6 années Il y a

          Isa, merci de ta réponse!

  9. Jean-Yves Béland 6 années Il y a

    Je débute en jardin surélvé. J.ai trouvé l’idée très bonne car je commence a vieillir.J’ai mis la motobêche en vente.Vos article m’intéresse beaucoup.

  10. Marielle 6 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    Pour ma part, j’aurais envie de te rajouter un point dans la façon dont tu prends soin des hommes :
    Tu sais aussi partager tes doutes et c’est très réconfortant.
    Ça va dans le sens de la permaculture ; il n’y a pas une réponse toute faite, mais plutôt une voie à tracer.
    Pour moi, la permaculture est à l’environnement ce que l’empathie est aux hommes.
    Merci donc pour tes premiers partages permacoles qui m’avaient incitée à me plonger dans le sujet.
    Et surtout continue 😉
    (Je te posterais bien une petite photo pour te montrer le “résultat”, quoique ce ne soit pas une finalité, de tes enseignements appliqués chez moi mais je ne sais pas si cela t’intéresse et si c’est possible.)
    Je retourne à la mise en place de mes lasagnes.
    Bien cordialement

    • Auteur
      Loic Vauclin 6 années Il y a

      Bonjour Marielle

      je suis pour les photos ! 🙂 moi aussi j’aime bien voir ce que vous faites !

  11. Joshua 6 années Il y a

    Définir si votre blog est éthique ou ne l’est pas me semble bien difficile au vu des connaissances que j’ai en la matière. En fait je suis l’évolution de votre blog depuis pas mal de temps et très franchement j’en suis très content, vous m’avez permis de pauffiner les quelques connaissances glânées de ci de là sur la toile. J’apprends au fur et à mesure, je n’ai pas toujours la possibilité de suivre à la lettre vos suggestion, le terrain sur lequel je cultive ne m’appartient pas et n’ai pas très proche de chez moi, nous y menons plusieurs expériences dont l’utilisation de BRF et de nouvelles idées nous sont venus en parcourant votre blog. Alors vous dire si il est éthique je ne sais pas mais je sais qu’il est très instructif pour les novices dont je suis. Merci 😉

  12. Liliane 6 années Il y a

    Je vous félicite pour l’énergie que vous mettez à réaliser vos expériences de
    jardinage, continuez à pratiquer la permaculture et ayez la gentillesse de nous en faire profiter. J’interviens depuis un an dans une institution de poly-
    handicapées dans le 15ème arrondissement de Paris, en essayant d’appliquer quelques principes de permaculture et le résultat de l’année dernière a été plein de bonheur pour les résidentes, le personnel et moi-même. Cette année nous allons continuer. Je vais essayer de faire construire des bacs à hauteur des
    fauteuils roulants, et j’aimerais aussi que le directeur puisse financer une
    formation pour le personnel. Peu à peu. Merci beaucoup pour l’énergie que vous mettez à transmettre gratuitement votre expérience.

  13. kemaigre 6 années Il y a

    Tout d’abord merci pour ton blog qui est très intéressant.
    En ce qui concerne la permaculture pour ma part :
    – Prendre soin des hommes : je partage ton point de vue, surtout qu’autour de chez moi il n’y a que de gros agriculteurs qui ne parlent que de subventions et de primes et qui pour eux la terre n’est qu’un moyen d’avoir de l’argent. Donc désolée mais là je ne peux pas.
    – Prendre soin de la terre : oui car j’essaie de la respecter le plus possible et autant que je peux, avoir les mains dans la terre c’est mon petit yoga.
    – Partager équitablement : je pratique beaucoup les trocs plantes et j’aime faire bénéficier mes proches de mes récoltes, c’est ma petite fierté.

    J’ai 6 carrés de 1m20/1m20 et 3 petits et un grand pour mes pommes de terre sous paille. Je pratique ce mode de jardin depuis 3 ans et je compte bien continuer, c’est beaucoup moins dure et beaucoup plus respectueux.
    A très bientôt et merci encore

  14. Jos @ blog anti tique 6 années Il y a

    Bonjour et merci pour ton article!

    Je ne connais que très peu la permaculture. Dans cet article, tu annonces les grands points à respecter. Je me demande tout de même si ce genre de culture est suffisante pour nourrir l’humanité qui ne fait que croître…
    Pour moi, quoi qu’il arrive, l’humain doit être au centre du jeu. Comme pour vivre l’humain a besoin de la nature, il faut la préserver. Mais pas l’inverse.

    Bonne continuation!

  15. Erik 6 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    J’habite Tours et met en application tes conseils. Je m’ECLATE car cela correspond tout a fait a ma vision de la nature. je suis en recherche d’un nouveau jardin !
    Merci de ton travail et a bientot pour…. une formation ? en fonction du temps que ma vie me laisse.
    Bonne journée
    Merci encore

  16. Steve 6 années Il y a

    Salut Loïc,
    J’ai découvert ton site il y a 15 jours et là j’ai eu un déclic.
    J’ai été acheter tout le matos pour faire un carré surélevé (avec tes plans).
    Et voilà il est monté et attend avec impatience des légumes.
    Je me suis aussi lancé dans le compostage.
    Comme le dit Erik, celà correspond à ma vision de la nature.
    Merci pour tes conseils, je suis fan!

  17. Raymond 6 années Il y a

    Bonjour Loic,
    Bravo pour ton article. Je suis intéressé pour la suite de cette artcile. La permaculture n’est ce pas aussi une forme de culture sans travail du sol ? Paillée avec ce que l’on a sous la main : feuilles, tontes, compost ou brf ?
    Perso tout doucement j’essye de ne plus travailler le sol et je mets surtout feuilles , tontes d’herbes et engrais verts depuis l’année passée sur ou dans un sol argileux et très compact.
    Bonne continuation et à bientôt.
    Amitiés
    Raymond

  18. Yannick 6 années Il y a

    Bonjour Loic,

    Je partage tout à fait ton avis sur les grandes industries … et je pense que de plus en plus de personnes partagent cet avis.

    En tout cas, tu as mis des mots simple sur ce qu’est la permaculture car j’avoue que j’ai lu aussi quelques ouvrages sur le sujet et je crois que j’étais aussi en quête d’une définition facile qui puisse me permettre de comprendre la philosophie de ce terme.

    Merci à toi et à bientôt
    Yannick

  19. LaurentA 6 années Il y a

    Bonjour Loic,
    Merci de faire découvrir la permaculture aux jardiniers. C’est un champ de possibles extrêmement vaste et très riche d’idées. Il s’agit là d’un mot clé extrêmement intéressant. Cela fait bientôt 3 ans que je suis ‘certifié’. C’est un domaine inépuisable d’idées et de contacts humains très fertiles.

  20. Perméric 6 années Il y a

    Merci Loïc pour ce partage! En effet, comme toi, beaucoup de personnes qui jardinent naturellement sont déjà “permaculturelles” sans le savoir!

    Mais une fois qu’on intègre bien les concepts de la permaculture, on peut vraiment arriver à redevenir les jardiniers de la Terre, pour la laisser s’exprimer avec abondance, comme elle peut le faire naturellement…et la permaculture peut transformer le monde en mieux, dans tous les domaines de notre vie!

    Et concernant le service que tu rends à tes lecteurs, avec la permaculture, tu dois développer des systèmes efficaces, écologiquement et économiquement aussi! C’est donc normal de pouvoir demander la juste valeur de ton travail en retour! et c’est cela qui te permettra de donner encore plus!

    Maintenant, cela fait 3 ans que je pratique la permaculture, et je découvre encore et encore de nouvelles solutions… C’est sans fin, et quand on aime, on ne compte pas! 🙂

  21. gaelle 6 années Il y a

    Si j’ai bien compris faire profiter de ses bons légumes à sa gentille petite soeur c’est permaculture à fond ????? Tiens tu pourrais m’inviter et me faire un bon ptit repas avec le fruit de ton labeur !!!! Enfin j’dis ça, j’dis rien hein ! 😉

  22. Fab 6 années Il y a

    Très belle présentation de la permaculture. J’avoue que j’en avais entendu parler mais je ne voyais autant l’importance du sens de partager.

    En tout cas, le blog s’inscrit vraiment dans ce sens, même si on touche aux légumes de loin, le temps de réaliser son installation …

  23. patricia touplain 6 années Il y a

    Bonjour,
    Je fais tout mon potager comme cela sans traitement ni pesticide. J’ai mis en place mes carrés de jardin depuis pas mal de temps et je l’enseigne aussi à mes élèves. Mon père et mes voisins ont ris sur ma façon de cultiver. J’en ai plus d’une quarantaine et j’arrive à avoir un très grand rendement. Je nourris ma famille complètement dessus.
    Chaque année, je fais des apports nutritifs (lazagne) de différents types et cela en plusieurs couches. Je fais tous mes purins que je vais utiliser
    C’est une bonne solution car notre pauvre terre n’en peut plus
    bonne résolution

  24. creesou 6 années Il y a

    coucou les permaculteurs, alors moi j’aimerais commencer mon potager à l’automne, en permaculture bien sûr, et je lis des livres en ce moment,
    je serais partante pour commencer sur des buttes, avec des planches de bois sur le côté, mais je ne sais pas quel bois prendre et combien de temps il va résister au pourrissement?
    avez-vous des planches qui pourrissent et au bout de combien d’années?
    merci pour vos idées
    creesou

  25. karl 5 années Il y a

    la permaculture c est accompagnés la réssurgence de la terre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?