Pour faire germer vos graines, il faut de la chaleur, de la lumière et de l’humidité. Pour démarrer la saison sur les chapeaux de roues, vous pouvez préparer vos semis à l’intérieur, ils profiteront du doux climat de votre habitation. Beaucoup de jardiniers préparent leurs semis devant la fenêtre, malheureusement tout le monde n’a pas la chance d’avoir une fenêtre disponible.

Dès le moment où l’on ne peut plus profiter de l’éclairage naturel, il faut envisager une lumière artificielle pour éviter de voir ses semis filer ou s’étioler comme disent les pros.

Sur le marché il existe beaucoup de mini serre chauffante destinée au semis, mais je les trouve petite. Difficile des garder ses plantations durant tout l’hiver dans des serres aussi petites.

Du coup j’ai décidé de construire ma propre pépinière d’intérieure. Comme je ne peux pas me placer devant une fenêtre, pour compenser l’énergie dépensée dans l’éclairage, j’ai voulu profiter de la chaleur dégagée par un radiateur.

Attention !! Mon installation ne respecte peut être pas les normes électriques.

Ce montage est à titre expérimental. Il ne doit pas, pour le moment, vous servir de modèle.

Matériel pour construire la pépinière d’intérieure

Pour monter les étagères il faut :

  • 2 Crémaillères double 12€60
  • 6 Consoles 32cm 12€30
  • 1 Tablette 204×30 Blanc 9€80

Pour l’éclairage il faut

  • 4 douilles E27 porcelaine par tablette 9€56
  • 1 planche raboté 120x18mm 8€90
  • 4 Ampoules 20Watts E27 lumière 6500K 38€
  • Du fil électrique 1,5mm rouge et bleu, j’avais en stock
  • 3 Va et vient 7€95

Total 99€11

 

Les étapes de la construction de la pépinière

 

1 – Fixez les crémaillères au mur avec les chevilles adapté à votre support.

Fixez les cremaillere au mur

 

2 – Couper les tablettes à la longueur choisie, elles doivent dépasser d’au moins 3 ou 4 cm de part et d’autre des consoles. Les planches rabotées seront coupées de façon à ce qu’elles rentrent entre les consoles.

Decoupez les tablettes et les planches

 

3 – La planche rabotée va servir de support pour les douilles porcelaines. Percez la planche avec une mèche a bois de 3mm pour laisser passer les fils électriques. Pour déterminer l’emplacement des trous, placez la douille sur la planche et marquer l’emplacement des trous avec un crayon à pointe fine. Passez vos fils dans les trous, dénudez-les et vissez les dans la douille. Les fils de la première douille vont rentrer à nouveau dans la planche pour se raccorder à la seconde douille. Au final le fil rouge fera à nouveau ce trajet pour être raccordé à l’interrupteur.

Raccordement electrique des douilles pour la pepiniere

Faites cela autant de fois que vous voulez mettre d’étagère.

Attention ! Dans mon cas, j’avais une ampoule un peu particulière à utiliser, un gros modèle de 125Watts, du coup mon dernier étages ne ressemble pas aux 2 premiers.

Ampoule 125w 6500K

 

4 – Vissez vos étagères sur les consoles. Pour plus de facilité, placez déjà les consoles sur les crémaillères, puis posez la tablette et vissez.

Tablette pour recevoir les semis du dessus et eclairer les semis du dessous

 

5 – Une fois toutes vos étagères prêtes, il ne reste plus qu’à les raccorder au 220V. Pour ne pas avoir des fils électriques partout je les ai glissés dans les crémaillères.

Passez les fils electriques dans les cremailleres

 

Vous pouvez faire arriver tous vos fils dans une boite de dérivation et brancher un programmateur pour ne pas avoir à éteindre et allumer tous les jours. Pour ma part, je ne l’ai pas fait, pour ne pas oublier de venir arroser tous les jours. Le radiateur assèche beaucoup plus vite la terre surtout quand les mottes sont à l’air libre.

Pourquoi ne pas profiter de la chaleur dégagé par vos radiateurs ?

 

Pepiniere interieure prete a recevoir les semis

 

J’ai’ trouvé des dessous de jardinières a 2€ avec des couleurs sympa, reste plus qu’a préparer les semis !

 

Comment préparez-vous vos semis ?

14 Commentaires
  1. Sebastien 5 années Il y a

    Bonjour,
    Je trouve l’idée sympa, mais y a une chose qui me chagrine, voir qui me fait peur : L’électricité !

    Faire passer 2 fils électriques sans protection dans les « crémaillères » et les faire ressortir par les petits trous au risque que le fil se dénude tout seul dans le temps 😕

    Moi j’aurai mis au moins une gaine ICTA tout le long.

    Pour plus de sécurité j’aurai mis une connexion à la terre et un interrupteur différentiel (10mA ?).

    La sécurité, ça n’a pas de prix ! Surtout quand on joue avec sa vie.

    • Auteur
      Loic Vauclin 5 années Il y a

      Bonjour Sébastien

      Aucune raison que le fil se dénude tous seul, une fois passé dans la crémaillère ca ne bouge plus. Mais effectivement on peut aussi mettre une gaine 🙂

      Pour la terre, oui pourquoi pas. Mais suffit de rajouter un fil vissé sur la crémaillère.

      Pour le différentiel 10ma, la franchement c’est un peu surdimensionné ! surtout que toutes les habitations sont équipées en 30mA

      • Sebastien 5 années Il y a

        Bonjour Loïc,

        Que le fil se dénude tout seul, effectivement ça ne risque pas d’arriver.
        Mais au cours de l’installation, en passant les fils dans la crémaillère, en installant les portes étagères … un fil peut être pincé et rentrer en contact électrique avec la crémaillère.
        Tu ne sais pas comment chacun va interpréter ton article et se mettre à faire la même chose …

        De plus, il peut y avoir un contact avec de l’eau du à l’arrosage. Une éclaboussure est vite arrivée.

        Je suis désolé d’insister, et de te dire cela, mais je trouve ta réponse « irresponsable ». Il s’agit d’une installation électrique, a proximité d’une source d’eau avec des câbles nus 😯 ! Tout bricoleur qui se respecte, d’autant plus toi qui veut faire de cette activité ton activité professionnelle, ne peut pas négliger cette aspect sécurité.
        Le jour ou un des tes lecteurs se retrouvera scotcher à la crémaillère et mourra électrocuté, tu seras moins catégorique sur la non utilité d’un interrupteur différentiel qu’il soit 10mA ou 30mA …

        Tout auteur rédigeant un article nécessitant l’utilisation d’électricité se doit au moins d’avertir ces lecteurs sur les précautions à prendre.

        J’espère que tu tiendras compte de mes commentaires et de ceux de Fab pour la correction de ton installation et de ton article pour ta propre sécurité et celle de tes lecteurs.

        Cordialement,

        • Tous au potager 5 années Il y a

          Bonjour Sébastien,

          Excuse moi d’intervenir dans la discussion mais tu me fais me poser des questions sur ma propre installation. Je la décris ici (tousaupotager.fr/prparer-une-enceinte-de-germination/)

          Est elle sûre d’après toi? Je pense que oui étant donné qu’elle est faite dans un aquarium et l’eau ne doit donc pas être un souci (j’espère que les aquariums sont conçus pour supporter l’eau ^^) mais je préfère être sûr du coup. Et comme tu parais t’y connaitre, j’aimerais bien avoir ton avis.

          Merci d’avance,
          Romain.

          • Sebastien 5 années Il y a

            Bonjour,
            J’ai quelques expériences en électricité, j’ai refait tout le câblage chez moi pour changer les câbles qui avaient 30 ans et rajouter un fil de terre dans toute la maison.
            J’ai fait également de l’aquariophilie pendant plusieurs années, et j’ai fait quelques bricolages dont un tableau électrique fait maison dans le meuble de l’aquarium pour y brancher tout le matériel nécessaire et l’installation lumineuse sur mesure.
            Je suis aussi ingénieur en électronique, et même si je ne travaille pas dans les équipements de puissances mais plutôt avec des signaux a très faible puissance je sais aussi ce que ça fait un court-circuit ou quand un composant explose.
            Tout ça pour dire que je suis pas un spécialiste, je ne suis pas électricien, mais y a quand même des règles élémentaires à respecter (comme par exemple couper le courant au tableau électrique avant de commencer à toucher au secteur avec les mains …, et avoir au moins un multimètre pour vérifier que le secteur est effectivement coupé).

            Concernant ton installation sur la base d’équipement aquariophile, cela me parait beaucoup plus sur que l’installation de Loïc et bcp moins risqué pour qqn qui ne s’y connait pas trop en électricité.
            J’aurai juste une interrogation sur la câble chauffant car je n’en ai jamais utilisé moi même. En aquariophilie le câble chauffant se met dans le sable, mais le sable est dans l’eau ce qui fait que le câble doit bien diffuser la chaleur, notamment grâce à l’eau.
            En le mettant dans le sable, sans eau (ou très peu) il risque peut être de surchauffer …
            J’ai vu d’ailleurs sur un site de jardinage qqn qui utilisait carrément un thermoplongeur pour aquarium pour chauffer le volume d’air 😯 c’est pas du tout fait pour, et à mon avis le thermoplongeur va pas durer longtemps …

            Je sais qu’il existe des câbles chauffant pour la terrariophilie, ils sont peut être plus adapté a une utilisation en milieu quasi-sec.

        • Auteur
          Loic Vauclin 5 années Il y a

          Tu as raison je vais modifier l’article en prévenant les lecteurs d’être prudent avec l’électricité. N’étant pas électricien, je vais demander l’avis d’un pro.

  2. Yannick 5 années Il y a

    Bonjour Loic,

    Sympa cette idée 🙂 cela permets d’avoir plusieurs étages.
    Personnellement, en ce moment je mets la plupart de mes semis près des fenêtres, bon !! j’avoue qu’il y en as un peu partout 🙂

    Pour ce qui est des semis qui réclament certaines conditions avec une températures supérieurs à 20 degrés … tout ce qui est aubergines, poivrons/piments en faite ;

    J’ai fait dans la récupération avec un simple aquarium, si tu veux voir ce que cela donne voici le lien :
    http://au-potager-bio.com/comment-faire-nos-premiers-semis/

    Amitiés
    Yannick Hirel

  3. Fab 5 années Il y a

    c’est effectivement pas très cher pour mourir …
    Non mais sans blague, il faut au moins mettre un avertissement c’est super dangereux ! un terre au minimum et un différentiel 30 mA. Et la gaine ne serait pas un luxe …
    Et comme mentionné sur facebook, l’éclairage est bien trop haut. Je pourrais te faire une bonne démonstration par le calcul.
    Est préciser que la lampe est une 4700°K (croissance).
    On peut faire la même chose avec des néons c’est beaucoup moins cher ! J’avais commencé avec une lampe horticole mais en fait c’est peu rentable pour la surface éclairée.

    • Auteur
      Loic Vauclin 5 années Il y a

      Bonjour Fab

      Même réponse que pour Sébastien pour le 30mA

      Pour la hauteur de mes lampes, je peux adapter la position des tablettes donc les rapprocher.

      Les ampoules que j’utilise sont bien des 6500°K

  4. Romain 5 années Il y a

    Salut Loic,

    Beau bricolage, même si je n’ai pas les connaissances suffisantes pour savoir si c’est vraiment dangereux ou pas ^^.

    Par contre, comme Fabien, pour ma part j’opterais plus pour un néon qui permet vraiment d’éclairer de grandes surfaces et qui bien souvent coûtent moins chers (mais consomment plus il est vrai).

    En tout cas, je suis curieux de suivre cette expérimentation.

    A bientôt,
    Romain.

  5. Maurice MOINE 5 années Il y a

    Bonjour Loïc

    Pour info voici le contenu de la norme NF C 15-100 : je cite « Tout les circuits sans exception doivent être équipés d’un conducteur de terre, y compris les circuit d’éclairage.  »
    Dans le cas de ton montage, le fil de terre doit être connecté sur la partie métallique des douilles et pas sur les crémaillères qui semblent peintes.
    En plus le différentiel doit protéger ton montage alors que celui de l’habitation protège le total de l’installation électrique.

    Vas voir dans une grande surface de bricolage le rayon électricité, il y auras certainement un vendeur au courant.
    Amicalement Maurice.

  6. Jos 5 années Il y a

    Bonne idée, mais en effet, heureusement que le message d’attention est bien présent. Une version 2.0 du montage pourrait corriger tout ça et ne pas prendre de risque!

    Sinon, heureusement, je peux mettre mes semis sur les appuis de fenêtres!

  7. Joël 4 années Il y a

    Je dépoussière un peu le sujet :
    Pour ce qui est du différentiel suffit de se brancher sur une prise protégée, l’ajout n’étant obligatoire que si la protection n’existe pas ou qu’elle n’est pas en 30mA.
    Pour le passage des fils dans les crémaillères il serait bon d’ajouter une gaine, mais le plus sure est bien évidement de prendre du câble type RO2V… Sortir la norme c’est bien, c’est facile à trouver, mais pour l’appliquer il faut connaitre le matériel; dans ce cas précis c’est des douilles porcelaine : Il n’y a pas de connexion de prévue car jusqu’à maintenant la porcelaine est toujours isolante !!! De plus fixée sur du bois…
    Les crémaillères il est possible de les connecter à la terre en grattant la peinture, en faisant une connexion avec une cosse ronde rivetée ou plus simple il existe aussi des languettes de connexions avec des griffes sur laquelle on branche une cosse type « Faston » comme dans l’automobile, c’est utilisé dans les tableau électrique pour relier les plastrons en métal qui forme la façade et qui sont amovible pour accéder au câblage ou le remplacement d’un disjoncteur.
    Pour les lampes il existe maintenant de très bonnes réglettes LED avec des températures de couleurs adaptées aux besoins, consommant presque rien et cerise sur le gâteau ça fonctionne en 12 Volts donc aucun risque, juste à prévoir un transformateur bien souvent vendu avec. Branchement simplifié et sans prise de tête avec les normes, même le transfo est double isolation, les réglettes existent aussi en format étanche .

  8. Joshua 4 années Il y a

    Salut Loïc, comme je peine à cause du manque de luminosité de mon appart je trouve ton installation géniale, j’ai juste une question concernant l’éclairage, ce type d’ampoules se trouve où, est ce un type particulier genre éclairage spécial pour culture ou bien je peux trouver ça n’importe où ?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2017 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account