[membership level=0]

Podcast réservé aux jardineurs de la Guilde

Inscrivez-vous ! c’est gratuit

bar-son

[/membership]

48 € le m2 de planche de culture surélevé de 80 cm. ne Cherchez pas, vous ne trouverez pas moins cher et c’est logique ! Quand on est en quête d’autonomie, on cherche à optimiser sa production. Cette optimisation passe forcément par l’amélioration de la conception des planches de cultures. Dans le potager surélevé tel que je me l’imaginais, les planches de cultures de 1m20 de cotés consomment beaucoup de place. C’est dans cette optique d’améliorer ma productivité que j’ai allongé mes planches de cultures. Tout d’abord avec des planches de 1m20 par 2m40 puis des planches de 1m20 par 4m et maintenant des planches de 1m20 par 6m.

Fabriquer une planche de culture surélevée, que j’appelle aussi le bac intensif, demande une attention particulière, surtout quand on les destine au jardinage debout.

Dans cet article j’aimerais vous expliquer comment construire une planche de culture de 1 m 20 par 6 m haute de 80 cm Soit près de 6M3 de volume !

Les fondations de la planche de culture

Contrairement aux planches classiques qui sont posées sur le sol et mises de niveau grâce à des petits piquets en bois, les bacs intensifs ont des fondations. Pour éviter que la base des bacs se déforme avec la pression de la terre. J’utilise des piquets métalliques pour maintenir les poteaux. La difficulté ici sera d’aligner parfaitement les 4 piquets métalliques et de les mettre de niveau.

Pour définir l’emplacement du premier piquet, vous devez commencer par trouver le point le plus haut du sol qui va recevoir le bac. Je me place toujours dans la situation d’un terrain brute non nivelé et avec des irrégularités.

Sur le schéma ci-dessous je vous ai représenté l’effet d’une pente de 1% sur le niveau d’un bac de 6m de long. Si une extrémité du bac est en contact avec le sol, l’autre bout du bac se retrouve à 10cm au-dessus du sol. Vous comprenez donc l’importance de commencer au point le plus haut et l’utilité des piquets qui vont compenser les défauts du terrain.

A partir du premier piquet le second se situe à 1m11 du premier en fixant l’extrémité du mètre au rebord extérieure du premier piquet jusqu’à la pointe du second piquet. Enfoncez-le de la même façon puis contrôlez le niveau entre les 2 piquets. Au final contrôlez que le petit côté du bac que vous avez pré assemblé dans la planche du bas s’emboite bien dans les piquets. Le 3eme piquet à placer est celui qui va faire la jonction entre la planche de 4m et la planche de 2m. Il doit être placé précisément car on doit pouvoir visser l’extrémité des planches sur le même poteau. Le 4eme piquet se place de la même façon. Vérifier bien l’écartement entre les 2 derniers piquets. Pour le 5eme piquet, on va le placer à 5m95 du premier et le niveau sera pris à partir du 3eme piquet. Même travail pour le piquet 6. Enfin le piquet 7 et 8 sont placés a 1m97 du piquet 1 et 2. Le niveau se prend à partir du piquet 1 et 3.

La structure de la planche de culture

On peut maintenant visser la première planche de 4m. Commencez par la planche haute, vérifiez les niveaux de la planche et des poteaux aux extrémités. Si vous êtes seul, vous pouvez utiliser des serres jointes pour maintenir la planche. Sur la photo, j’ai fait l’erreur de commencer à visser la planche sur un poteau intermédiaire, il faut vissez la planche à ses extrémités. Vous pouvez vissez la seconde planche de 4m sur le côté opposé et terminer le tour du bac en vissant les planches de 2m. C’est à ce moment qu’il faut bien contrôler le niveau et la linéarité de l’ensemble. Juste après, vous pouvez placer les poteaux 7 et 8, les mettre de niveau et les visser sur les planches. Les autres planches de 4m seront vissées en descendant. Il ne reste plus qu’à combler les trous avec les planches de 2m. Au niveau des jonctions entre les planches de 4m et 2m, n’hésitez pas à visser légèrement en biais pour visser le centre du poteau.

Protection et renfort de la planche de culture

Découpez une bande de 80cm par 15m50 à l’aide d’un règle d’une planche de bois et d’un bon cutter. Préparez tous vos tasseaux en pré vissant les vis de 40mm. Attention à l’emplacement de la vis du bas, évitez qu’elle ne tombe dans le pied du piquet. Déroulez le plastique et tendez-le au fur et à mesure que vous avancez. Ensuite découpez l’emplacement des traverses dans la protection. Placez vos traverses et vissez-les avec les vis de 160mm et les rondelles. Pour éviter l’arrachement éventuel des vis par la pression de la terre, renforcez la jonction entre le poteau et la traverse avec une plaque perforée.

Le cadre de finition de la planche de culture

Il ne reste plus qu’à installer le cadre de finition. Faites toutes vos coupes d’angles en faisant attention à l’orientation des lames de terrasses. Si vous vous tromper de sens la lame est perdu ! Percez les extrémités des coins du cadre pour maintenir chaque angle avec une vis de 70 mm. C’est important pour éviter la déformation des lames de terrasse. Percez et fraisez l’emplacement des vis qui vont maintenir le cadre sur le chant des planches hautes du bac. Lors de la mise en place vérifiez bien que le cadre déborde de 2cm tout autour du bac.

Plan et formation à télécharger

Pour ceux qui veulent retrouver toutes les explications en vidéo avec les plans cotés en PDF, la liste des courses et le fichiers de construction 3D étapes par étapes, vous pouvez télécharger les plans ci-dessous.

J’ai ajouté les plans de construction à la formation « jardinage debout pour jardinier malin ». Pour ceux qui veulent se lancer dans cette nouvelle méthode de jardinage, vous retrouverez toutes les infos indispensable dans cette formation en vidéo.

20 Commentaires
  1. kezzako 3 années Il y a

    Bonjour Loïc

    Nous sommes voisins (Buchy pour ma part, et j’ai vécu longtemps chez mes parents à Darnétal !), et je te suis depuis quasiment le début, mais je n’ai encore jamais laissé de commentaire. Je vais réparer ça de suite !

    Je pense depuis un moment utiliser également les piquets métalliques pour faire mes bacs surélevés, mais je me demande comment fixer les planches du bas, notamment au niveau des coins, car les piquets métalliques ne sont pas perforés sur tous les côtés si je ne me trompe pas ?

    Faut-il percer les piquets ?

    Bonne continuation à toi

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour

      Oui, au moment de visser la planche du bas, il faut percer avec une mèche a métaux de 5mm.

      Bonne journée

  2. Michel 3 années Il y a

    Oui, j’avais déjà pensé à cette solution de piquets métalliques. Mais je me tâte encore quant à créer soit la même solution que celle que vous proposez ou une solution hors sol avec ascenseur à vers afin de limiter le volume de terre. Car dans mon cas, vu le volume nécessaire, je devrai acheter de la terre arable, qui n’est pas spécialement bon marché. Mon enjeu essentiel en bout de course est de limiter les attaques récurrentes des limaces qui me mangent au moins la moitié de mes récoltent autant que mon plaisir de jardiner. Qu’en pensez-vous ? et merci…, MIchel

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour Michel

      Avec les bacs sur pieds, on est vraiment plus tranquille avec les limaces, et les bacs surélevés de 80cm sont aussi un bon moyen de dissuasion. Cela dit, il y a quelques limaces de compétitions qui arrivent quand même a grimper dedans 🙂
      Les bacs sur pieds sont une bonne alternative quand on a pas assez de terre.

      Loic

  3. Lie_to_Me 3 années Il y a

    Bonjour Loïc,

    Ton post, vraiment très enrichissant et plein de bonnes idées me fait penser à la culture en butte autofertile ou « Hugelkultur » mais adaptée à la culture en carrés rectangulaires !

    C’est lumineux !

    J’imagine que tu n’as pas assez de recul pour répondre à ma question mais je tente quand même. Combien de temps penses-tu que ce genre de planche peut tourner à « plein régime » ?

    Je me mets en quête de matériaux et je copie tout ça chez moi dans mon petit jardin.

    Merci encore pour toutes tes bonnes idées !

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour Aurélie

      Selon moi, il n’y a pas de limites. Il suffit de gérer ces planches comme le sol naturel. Donc une couverture permanente et des semis d’engrais vert régulier.

  4. kezzako 3 années Il y a

    Merci beaucoup, bon jardinage sous le soleil de Normandie ! (faut en profiter !)

  5. pandakoala 3 années Il y a

    bonjour Loic,
    j’ai actuellement 4 carrés potager c’est la première année ou je jardine mais voilà, mon carré à plein de galerie de mulot/campagnol et tout autour de celui ci
    si j’avais fait une permaculture comme vous, y’aurait il eu a venir des mulots également? car là je suis deg car pour une première année si ils ravagent tout c’est décourageant!
    merci

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour

      Vous devriez voir les choses sous un autre angle ! 🙂 vos carrés de potager sont suffisamment confortable pour accueillir des mulots ! 🙂 Blague à part, l’équilibre ne s’atteint pas d’un claquement de doigts. Être déjà en mesure d’accueillir la biodiversité est une avancé considérable. Après, je ne juge pas, mais vous pouvez mettre des pièges, perso je suis pas a quelques salades prêt !

  6. pandakoala 3 années Il y a

    merci Loic

    je veux les tuer mais les repousser, je suis pas non plus a quelques salades mais le peux que j’ai réussir a faire dans mon potager est une grande première, donc si tout est ravagé oui je serai bête!
    un ami m’a parlé de bouteilles vide donc je vais essayer, j’aimerai tellement que mes efforts soient une réussite pour par la suite l’agrandir mais avant cela , j’ai mon homme a convaincre donc je veux que cela fonctionne!!
    mais vos carrés façonn perma m’interesse et m’ont toujours intéressé mais c’est les couches de mort et vivant pour l’instant me font peur de pas avoir ce que j’aurai besoin

  7. alain 3 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    pour ce qui est des renforts intérieurs, ne vaudrait -il pas mieux fixer les traverses sur les côtés des montants intérieurs ?
    car dans le cas que tu présentes les vis (de 160 mm avec rondelles) se trouvent fixées en bois de bout dans la traverse, et comme l’effort de la terre contre les parois s’exerce de manière à « pousser » les côtés la vis travaille en traction (ce qui dans du bois de bout n’est pas génial surtout si celui-ci est mouillé)
    dans ma solution les vis travaillent au cisaillement ce qui est bien plus résistant.
    Qu’en penses-tu ?
    PS je peux te faire un dessin en 3D si tu vois pas de quoi je parle ; mais je peux pas publier de PJ avec le commentaire. 🙂
    bravo pour ton site que j’ai trouvé après avoir construit mon premier bac surélevé !
    Alain

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour Alain

      C’est très vrai 🙂 C’est pour ca que je recommande d’installer des plaques perforées entre le poteau et la traverse. C’est sur la dernière photo je crois.

      Loic

  8. Lnounours 3 années Il y a

    Bonjour Loïc;
    ca y est j’ai le déclic !! …
    J’ai commencé : une culture en lasagne : en cours de finition ….
    puis analyse en cours pour un Potager : 6m sur 1,20m sur un terrain dans l’Oise dont le silex domine!
    Grâce à vos conseils précieux, j’ai retrouvé le gout de jardiner…. en hauteur!
    A bientôt pour d’autres tuyaux…….goutte à goutte ! lol
    Cordialement,
    Jluc

  9. lolo76 2 années Il y a

    salut tonton loic sa a lair de prandree baucoup de plasse

  10. yan 2 années Il y a

    Bonjour Loïc
    j’aimerait faire deux bac de culture de 0.80 x 5.00 et je voudrait savoir si la largeur de 0.80 était suffisante ou trop petite
    merci a très vite et bravo pour ton site

    • Auteur
      le jardineur 2 années Il y a

      Bonjour Yan

      Oui ça peut faire 80cm de large. Mais pourquoi ne pas pousser jusque 1m20 ?

      • yan 2 années Il y a

        juste un manque de place sinon je ne pourrais faire qu’un bac de 5 x 1.2

  11. pons nicolas 2 années Il y a

    BONJOUR LOIC

    J ‘ATTENDS LES EXPLICATIONS CONCERNANT LE REMPLISSAGE DES PLANCHES INTENSIVES ,COMME JE VOUS L’AI ECRIT J’AI COMMENCE LA PREMIÈRE COUCHE AVEC DES MORCEAUX DE CERISIER ,disposé debout hauteur 20cm environ en comblant les espaces avec de la terre.
    Pourriez vous m’informer sur le reste du contenant FORMANT LES DIVERSES COUCHES AINSI QUE L’EPAISSEUR DES COUCHES sachant que ma planche fait 80 cm de haut.
    MERCI ;et bravo pour vos illustrations ,le site est trés bien fait.

  12. jerem 2 années Il y a

    bonjour,belle fabrique !!!!i au vue de la taille du bac du bastaing 63 x 175 x 4000 ou 6000
    (10euro ttc voir moins bien moins si pris en scierie)
    en terme de coût je pense qu’on réduit un peu par rapport à de la planche de coffrage moins de renfort

    merci à vous

    • Auteur
      le jardineur 2 années Il y a

      Bonjour

      Prendre contact avec les scierie ! Voila ! c’est la bonne démarche ! 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2018 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?