Bien évidement je ne vous parlerais pas dans cet article de la lutte contre les pucerons à coup d’insecticide. Je serais plutôt partisan du laisser faire. Pourquoi priver nos auxiliaires du potager d’un repas de choix ?

 

Identifier le puceron.

Un corps de 2mm environ avec une couleur varié (vert, noir, jaune, brun, gris, mauve, rouge ou rose), des longues antennes, des individus ailées et d’autre non. Le cycle biologique du puceron est complexe et diffèrent selon les espèces. Les œufs des pucerons hivernent sur les végétaux ligneux. Les pucerons se nourrissent au dépend des végétaux qui les accueillent, ils piquent dans le tissus et puise la sève élaboré de l’hôte. Ils consomment la sève en quantité et rejette le surplus par leur anus. C’est le fameux miellat dont les fourmis sont si friandes.

 

Le puceron noir ou Aphis fabae en latin. C’est une bestiole que l’on rencontre à coup sûr sous les feuilles des capucines

Le puceron vert que l’on voit si souvent sur nos rosiers, en latin ça donne Macrosiphum rosa.

 

Des antis pucerons naturel.

Inciter les pucerons à s’installer ailleurs.

Plutôt que de chercher à les déloger de vos légumes ou fleurs favorites, il est plus simple de cultiver quelques plantes utile au potager comme la capucines. Les pucerons s’installeront inévitablement dessus.

Du savon contre les pucerons.

Si on pulvérise de l’eau savonneuse sur les plantes pleine de puceron ce n’est pas pour les faire glisser de la plante mais pour boucher les orifices de leur carapace. On parvient de cette façon à les asphyxier. Le mieux est d’utiliser du savon noir qui est non toxique et biodégradable.

Inviter les prédateurs du puceron.

Si pour le jardinier, une plante pleine de pucerons est source d’insatisfaction, pour bon nombres d’auxiliaire du potager c’est une Resource alimentaires de choix. Plutôt que de chercher à lutter contre, favorisons l’installation des auxiliaires du potager. Tout le monde connait l’ennemi numéro 1 des pucerons. Alors faisons en sorte que les coccinelles visitent nos plantations. Pour encourager l’installation d’une colonie on peut cultiver de l’angélique et de la tanaisie.

 

Quelles astuces connaissez-vous pour lutter contre les pucerons ?

3 Commentaires
  1. Maigrir 7 années Il y a

    Pour lutter contre les pucerons noirs, on peut laisser macérer du tabac durant 24 h, on ajoute 15 dc de vinaigre et 15 dc de savon. On vaporise, c’est un excellent moyen de lutter naturellement contre les pucerons.

  2. Rémi 7 années Il y a

    MErci pour ces conseils. Je ne savais pas que l’angelique et la tanaisie, en plus d’être excellente en tisane ou dans des digestifs :), favorisaient l’apparition des coccinelles. Je vais voir pour en planter alors près des plantes sensibles dans mon jardin.

    A bientôt.

  3. mamounette30 7 années Il y a

    Il parait que les coquilles d’oeufs suspendues dans un filet (style filet oignons)près des plantes ou arbustes infestés les éloignera. Pas encore testé mais un peu toujours essayer…….

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?