Encore un nom pas très rassurant, de l’Oïdium dans le potager n’augure rien de bon. Les victimes dans mon potager en carré sont les courgettes. Encore une maladie cryptogamique comme le mildiou.

Le champignon responsable est l’épiphytie, il provoque un feutrage blanc qui raidit les feuilles et les tiges. Son développement est favorise par la chaleur et l’humidité. On le voit apparaitre dès le mois de mai, bien que les cucurbitacées y soit plus sensible en fin d’été.


Oidium sur feuille de courgette

Traitement contre l’oïdium

Pour lutter contre l’oïdium le produit de base est le souffre. Il est autorisé en agriculture biologique car il est biodégradable. Le souffre donne de bon résultat en préventif et curatif. Seulement le souffre peut-être agressif pour la plante, il faut veillez à pulvériser les feuilles plutôt le soir et lorsque la température est inferieur e 20°C. Le traitement est plus efficace avec du souffre en poudre, que dilué dans de l’eau. Seulement encore une fois le traitement à base de souffre n’est pas sans conséquences sur l’environnement du potager. Le sol et les insectes n’aiment pas ça !

On peut aussi utiliser le bicarbonate de soude ou de potassium que l’on mélange a dose de 5g par litre d’eau. A ce mélange ajoutez une cuillère à café de savon de Marseille pour que la solution accroche aux feuilles.

Ce matin en faisant mon marché, j’ai évoqué mon problème, et le maraicher m’a parlé de l’huile de Neem. Je me documente sur ce produit pour vous en parlez bientôt.

 

Comment lutter vous contre l’Oïdium ?

3 Commentaires
  1. Zaza 8 années Il y a

    Salut Loïc,
    en Haute-Savoie aussi, l’oïdium a fait des dégâts.
    Cette année, j’ai testé une recette de macération d’ail que le pépiniériste près de chez moi donne sur son site : http://www.le-corti.com. L’ail est très riche en soufre, c’est un bon traitement auto-produit si on le cultive au jardin. On peut utiliser cette macération en arrosage ou en pulvérisation.
    Les résultats ont été satisfaisant pour les courges et courgettes, mais pas vraiment pour les concombres.
    L’année prochaine j’essaierai d’ajouter du lait à ma préparation. Un jardinier m’a dit qu’il a une action antifongique et améliore l’adhérence de la solution.
    Je crois que le prêle a aussi une action sur l’oïdium, mais je ne l’ai pas testé.
    Bon courage et à bientôt 🙂

  2. Daolys 8 années Il y a

    Bonjour Loïc et les autres. J’ai un très gros problème dans mon jardin, c’est une vraie champignonnière. Et bien sûr, je ne parle pas de rosés des prés ou de pleurotes. J’ai repris ce potager depuis 3 ans. Avant c’était mon mari qui s’en occupait et il a eu la mauvaise idée de mettre tout ce qui était malade dans le compost. Je commence à avoir de l’oïdium au printemps sur la bourrache en fleurs et çà m’ennuierait de l’arracher. Ensuite le mildiou arrive et une autre maladie. La rouille étoilée d’après ce qu’on m’a dit mais j’ai des doutes. Il faudrait que je trouve quelque chose d’efficace pour assainir la terre. Que faire? Merci pour vos réponses. Daolys

    • Auteur
      loic 7 années Il y a

      Bonjour Daolys

      Je ne pense pas qu’il faille chercher a assainir la terre par un traitement quelconque, il faut plutot chercher a equilibrer l’ensemble de ton jardin.

      Des cet automne, rammasse bien les feuilles et couvre ton potager de 30 cm de ce mulch.

      C’est une réponse a l’intuition je te l’accorde, mais j’ai remarqué que mon poirier palissé est moins sensible aux maladies depuis que je prend soins de la terre a son pied.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants