Les vacances ne sont pas forcément compatibles avec l’entretien d’un potager. J’ai volontairement laissé celui-ci sans surveillance, pour constater à mon retour quels sont les points qui posent problèmes.

 

Développement des maladies.

Ce qui a attiré mon regard dès mon retour, c’est le développement des maladies sur quelques légumes. Ma première remarque est au sujet des tomates, le mois d’aout a été pluvieux en Normandie et le mildiou c’est développé à grande vitesse sur tous mes pieds. N’ayant appliqué aucun traitement la maladie a pu se propager à son aise. Je n’ai plus qu’à récolter les quelques tomates non infecté et à bruler tout le reste. Il faut cueillir toutes les tomates, même celle qui sont verte car elles finiront par murir sur un rebord de fenêtre.

Les pieds de courgettes n’ont pas étaient épargnés, l’oïdium a ravagé toutes les feuilles, je vais tenter de sauver quelques pieds en éliminant toutes les feuilles malades et en traitant avec un peu de soufre. Mais j’ai peu d’espoir, au vu de l’état de certain pied. L’oïdium comme le mildiou est un champignon qui se développe quand le taux d’humidité est important. C’est une maladie cryptogamique.

 

Prolifération des mauvaises herbes.

Mauvaises herbes dans l'allée

Je constate aussi que le paillage a bien remplie sont rôle et les mauvaises herbes ne se sont que peut développer dans les carrées de potager. Ce n’est pas le cas dans les allées, je n’ai pas eu la bonne idée de finir mes allées de briques en faisant les joints. Du coup, des graminées se sont développé entre les briques. Je suis bon pour nettoyer tout ça avant de pouvoir jointoyer. Avant de partir pour une longue période, je renforcerai le paillage, c’est a mon sens le meilleur moyen pour protéger les cultures des mauvaises herbes et du dessèchement. Forcement je n’ai pas pu constater l’intérêt du paillage pour préserver l’humidité étant donné le temps pluvieux du mois d’aout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Perte de récolte.

Ce qui est rageant aussi c’est de constater que l’on perd des légumes faute de pouvoir les récolter. Des salades sont montées à graines, ainsi que des choux fleurs. J’ai aussi perdu quelques poivrons qui ont fini par pourrir. La vision des salades montées m’a néanmoins donné quelques idées : pourquoi ne pas conserver quelques pieds de légumes pour récolter des graines. Du coup je vais mettre à profit cet inconvénient. Je me documente en ce moment sur la récolte des graines. Je vous en parle des que je suis un peu plus éclairé.

 

Comment faites vous avec votre potager durant les vacances ?

20 Commentaires
  1. Fab 8 années Il y a

    Pour le mildiou et l’oïdium, inutile de sortir la “sulfateuse”. C’est la saison qui veut ça et ton sol te sera reconnaissant de ne pas y mettre de produits même s’ils sont naturel. Il faudrait que je mette des photos sur mon blog mais les courgettes que j’ai semées début juillet n’ont aucun problème de maladies alors qu’elles sont juste à côté de pieds qui on été semés fin avril. C’est juste qu’à la fin de leur croissance, elles sont plus facilement malades. Pour faire murir les tomates, il faut déja s’assurer qu’elle n’ont pas du tout de mildiou et les mettre dans une cagettes a plat sans qu’elles ne se touchent avec une ou deux pommes et du papier journal au dessus. La tomate est un fruit dit climactérique. En ce qui concerne la récupération de graines, pas de problème pour les salades, quand elle seront en graines, tu arraches les pieds et tu les mets dans une enveloppe de papier kraft, et le pied est stocké la tête en bas.

    • Auteur
      Loïc Vauclin 8 années Il y a

      Bonjour Fab merci pour ton commentaire 🙂

      Pour ceux qui ne le saurait pas un fruit Climactérique est un fruit qui dépend de l’ethylène pour murir. L’éthylène agit un peu comme une Hormone.

      Un fruit bien mur dégage de l’éthylène qui provoque la maturation des fruits voisins. Alors pour faire murir des tomates vertes suivez le conseil de Fab ! 😉

  2. Zaza 8 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    souvent visiteur “sous-marin”, je sors de ma réserve habituelle : merci pour ton blog et toutes les infos que tu donnes. J’avoue en profiter largement.
    Je n’ai pas eu le courage de laisser le potager sans surveillance aussi longtemps que toi, mes cultures ont moins souffert. Un ami a assuré arrosage et récolte.
    Après 2 semaines, j’ai retrouvé beaucoup d’herbes folles, et de nombreuses fleurs étaient cassées ou couchées par les intempéries (en Haute-Savoie, août a été perturbé). Par contre, je n’ai pas déploré de grosses attaques de champignons. Pendant l’année, je renforce mes cultures avec des infusions d’orties, et avant de partir, j’ai quand même utilisé de la bouillie bordelaise sur les tomates 😳 Pour les courgettes, j’ai utilisé une décoction d’ail produit cette année.
    C’est maintenant que le mildiou attaque vraiment. Mais comme Fab, je ne traiterais pas car cela ne règlerait pas le problème. C’est la fin de la saison des tomates 😥
    Une autre idée pour les tomates vertes : les cuisiner en confiture ou en tartelette. C’est surprenant et très bon. Si j’ai le temps, je mettrais les recettes sur mon blog

    • Auteur
      loic 8 années Il y a

      Merci Zaza 🙂

      n’hesite pas a laisser un liens vers un article de ton blog, pour cela il suffit de cocher “poster le dernier article de votre blog” juste en dessous de “envoyer le commentaire”

  3. Marie 8 années Il y a

    Bonjour Loïc

    Ca me désole quand je retrouve mes légumes et mes plantes dans cet état ! L’an dernier, en mon absence, ce sont les vaches qui ont bouffé toutes mes tomates et mes melons 🙁 (je vis en haute corse dans un petit village de montagne où les vaches comme les cochons se promènent partout…). Cette année, j’ai bien fermé mon potager, installé l’arrosage iriso goutte à goutte, bien paillé partout et j’ai demandé à des amis de récolter pour eux ce qui était mûr . J’ai quand même trouvé l’oïdium sur mes courgettes et mes potirons, pour les tomates, ça a l’air d’aller. Faut dire que pour elles, j’ai demandé à mon mari de fabriquer une espèce de toit amovible que j’ai laissé en place à mon départ. Mais je vois bien que les courgettes pourrissent avant de finir de murir. Ca me désole. Sinon, Loïc, sais-tu à quel moment il faut récolter les potirons ? Y en a beaucoup qui sont gros de puis longtemps, mais j’ose pas encore les récolter. Avant les gelées ? Merci et bon courage à tous

    • Auteur
      loic 8 années Il y a

      Bonjour Marie 🙂

      Tu peux sans problème récolter tes potirons des maintenant, la peau est suffisamment épaisse pour les conserver. Par contre il faut bien les nettoyer pour enlever toutes traces de terres et petits débris en tout genre. Une fois propre et sec tu peux les conserver à l’abri .

      J’ai pour ma part récolter des potirons encore jaune avec la peau toute fine, c’est un véritable régale à manger sauté à la poêle avec un peu de cumin.
      😀

      • Marie 8 années Il y a

        Et tu cuisines aussi ? T’es bon à marier (si ce n’est déjà fait !). Ton potiron jaune, tu l’as mangé alors qu’il était encore jaune ?? Moi, j’en ai un qui est tombé à casue du vent, mais il dur comme de la pierre 🙁 . Les rouges aussi d’ailleurs sont super durs. Je pensais qu’il fallait attendre qu’ils “ramolissent”, un peu comme pour les fruits ? Tu penses qu’on peut déjà les cuisiner ? Merci pour tous tes conseils, c’est super 🙂

        • Fab 8 années Il y a

          La peau des potirons est dure, c’est normal. C’est dur à éplucher. Sur certaines courges, on peut couper grossièrement sans enlever la peau, faire cuire, et ensuite décoller la peau de la chair. Je n’ai jamais essayé pour les potirons (je ne suis pas fan du gout) mais sur les courges de type butternut, cela fonctionne bien.

          • Marie 8 années Il y a

            Merci Fab pour tes informations. J’ai un paquet de recettes avec du potiron, je vais les tenter de ce pas 😀

  4. Nany 8 années Il y a

    Aaaaah!! les vacances…..ça ne profitent pas trop au jardin, mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre comme on dit. Il n’y a plus qu’à nettoyer…..

    • Auteur
      loic 8 années Il y a

      Dit super nany ! tu veux pas le faire pour moi ? 😉

  5. Françoise 8 années Il y a

    Bonjour,
    Voilà plusieurs années que j’utilise le paillage pour plusieurs raisons. Mon jardin était (cette année j’y reste) à 700 km de chez moi (et à 700 m d’altitude) et donc je le faisais aux vacances de printemps et en été j’avais toujours des légumes sans m’en être occupé. J’utilise la tonte de “gazon” (c’est de la prairie, je suis en pleine campagne). Ainsi pas besoin de désherber ni d’arroser (ma région est relativement humide mais cette année non et malgré tout j’ai de bons résultats). Le troisième avantage est que les chats ne viennent plus détruire mes semis ou plantations. J’ai pommes de terre, choux fleurs et brocoli, carottes, betteraves, poireaux, tomates, courgettes, citrouilles et s’il n’y a pas de gelées tardives comme cette année haricots (que j’ai resemé début juillet et que je vais commencer à récolter à la fin de la semaine. Devant m’absenter la semaine prochaine, j’ai recouvert les haricots d’un voile en prévision de gelées possible avec la pleine lune).
    Je suis vraiment une fan du paillage!

  6. Sophie 8 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    J’ai pris contact avec toi il y a peu de temps au mois de mai je crois, car nous avons un projet de potager en cours, une amie et moi. Je vais l’aider à créer son potager en carrés et elle me prêtera un carré pour mes propres cultures. Tes conseils et ceux de tes ‘amis’ de blog seront donc indispensables pour nous éviter les faux pas. Nous allons nous y mettre d’ici peu je pense, juste après mon emménagement, cher voisin ! Car imagine-toi que je m’installe au N°40 de ta rue ! A très bientôt donc et merci encore pour tes précieux conseils.
    Sophie 😉

  7. fabienne 8 années Il y a

    Bonjour Loic

    j ai commencé mon jardin en carré c est une source de plaisir

    MERCI …a bientot 🙂

  8. fabienne 8 années Il y a

    Bonsoir loic
    voila je viens de terminer mes 5 bacs au carré 1m20 sur 1m20
    dur dur en plus j ai voulu mettre des cailloux blanc entre les bacs l effet est surprenant … des petites salades pour l instant sur du bon terreau
    4 sacs par bac…c est mimi j aime beaucoup je prépare des photos pour pouvoir les mettres sur le site 🙂
    cordialement fabienne ..

  9. fabienne 8 années Il y a

    Bonjour loic

    voila avec le dernier bac je vais garder 4 cases de 30cm pour faire un petit bassin aquatique je refais un petit carré 60 sur 60 que je replace dessus pour plus de hauteur…c est en projet
    je viens de récolter aussi 12 salades la laitue rouge la merveille des 4 saisons c est ma préféré ..A Bientot 😀

    • Marie 8 années Il y a

      Bonjour Fabienne 🙂
      Comment fais tu ton bassin dans le carré (60×60 ?), tu surélèves, ça j’ai compris, mais au final, c’est à quelle hauteur ? Et après, tu mets une bache noire ? Je triuve ton idée géniale, et ça me tente assez d’intégrer un bassin dans mon potager en carrés. Alors si ça t’ennuies pas que je copie ton idée ? Merci pour tes infos 😉

  10. fabienne 8 années Il y a

    Bonsoir Marie
    pour répondre a ta question alors toutes les paties de mon projet restent encore a définir mais,je te promet dans un cour délai… la suite !!et des photos. 😀 😀

    • Marie 8 années Il y a

      Génial Fabienne, merci beaucoup ! 😀

  11. zaza 8 années Il y a

    Pour ceux qui ont encore quelques tomates vertes, je viens de mettre en ligne la recette de confitures que je vient de faire :
    http://grainedejardin.blogueuse.fr/confiture-de-tomates-vertes-a17682949
    Bonne soirée à tous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?