Evidement c’est difficile d’imaginer un potager sans les fraisiers. J’ai un souvenir d’enfance très fort, des escapades sans le potager de mon grand-père. Avez-vous déjà gouté une fraise presque chaude cueillie sous le soleil en pleine saison ?

Le fraisier est un peu la star du potager et il convient de lui réserver une place de choix.

 

 

A savoir sur les fraisiers

C’est une plante de la famille des rosacées dont le fruit n’est pas la fraise que l’on consomme mais les petites graines vertes répartie sur la fraise. On les appelle les akènes. Les fraisiers se multiplient grâces aux stolons qui partent du pied mère. On obtient dans ce cas une multiplication a d’identique. La reproduction sexué est aussi possible, c’est ainsi que l’on arrive à créer de nouvelles espèces.

Planter les fraisiers ?

Implantation fraisier dans carre de potagerDans l’optique du potager en carré, il faut savoir que les fraisiers vont rester en place au moins 3 ans. Il faut donc leur choisir une place favorable à leur bon développement. Heureusement pour nous, les fraisiers sont des plantes à faible développement, on peut donc les placer sur le bord Sud des carrées de potager sans priver les autres cultures de soleil.

On peut facilement planter 5 pieds de fraisier sur un coté de carré. Compter ce nombre pour une personne. Soit 20 plans de fraisier pour 4 personnes.

Comme toujours, les recommandations que l’on peut trouver sur internet prône toujours de retourner la terre sur 30 cm et d’y incorporer le la fumure. On nous conseille aussi de pratiquer la culture sur butte pour favoriser l’assainissement autour des racines et le réchauffement de la terre.

Dans la pratique en carré de la culture des fraises, il faut éviter comme je le rabâche, de bouleverser la terre en la retournant. Et si, vous couvrez généreusement votre sol, vous n’aurait aucune difficulté à planter vos plans de fraisier, en creusant un simple trou avec une fourchette recourbé.

Les diffèrent type de plant.

Avant de choisir vos plants de fraisiers, sachez un minimum reconnaitre ce que l’on vous propose dans les jardineries.

Les plants de fraisier racine nu.

Les plans frais : il s’agit de plan cultivé en pleine terre durant tout l’été, puis déraciné, refroidi à 4° pour être vendu dans les 3, 4 jours.

Plant frigo : On prépare les plants en pépinière dès le printemps pour les arraché en novembre et les conserver au frigo en dessous de 0°. On les retrouve à la vente en fonction du calibre de leur racine.

Les plans de fraisier en motte.

Tray plant : il s’agit d’un stolon ou un gourmand, qui l’on a enraciné dans de la tourbe et que l’on cultive de juillet à décembre. On peut les replanter sous serre dès janvier pour une production très précoce. Ces plants sont avant tout destinés aux maraichers. Il faut savoir aussi qu’ils ne produisent qu’une saison.

Plant motte : C’est aussi un stolon cultivé en serre durant 21 à 28 jours, mais celui-ci ne subit pas la chambre froide.

Les fraisiers se classent aussi selon leur cycle de production, on parle de fraisier non remontant pour ceux qui ne produisent que 3 a 4 semaines entre mai et juillet et de remontant pour ceux qui donne une première récolte principale suivi d’autre un peu moins généreuse entre juin et les premières gelées.

Allonger la période de récolte.

Sur les étals des marchés, la fraise se voit de plus en plus tôt. On en trouve quasiment toute l’année. Seulement il faut bien se rendre compte que d’accepter de manger des fraises en hivers c’est participer à la dégradation de notre planète. C’est un peu exagérer, mais pourtant il suffit de jeter un œil sur la mer de plastique en Andalousie. Voyez-vous la tache blanche sur la cote sud ? C’est les serres plastiques qui recouvrent la totalité du sol. Bref non seulement on dégrade notre environnement mais en plus on mange un fruit gorgé de produit chimique.

 

mer de plastique a 270km d'altitude.mer de plastique a 24km l'altitude.

Cela dit, ça fait quand même plaisir de manger des fraises, alors pourquoi ne pas produire les siennes et d’essayer d’en allonger la récolte.

Je ne vous propose pas de vous lancer dans la culture des fraises hors sol mais de composer avec les différentes variétés que l’on peut se procurer.

Imaginons que l’on veuille occuper 2 carrés de potager avec 5 pieds chacun, Sur les 10 plants a acheter on pourrait envisager la composition suivante.

 

Nombres de pieds

Variétés

Récolte

Remarques

2

Gariguettes ou ciflorettes
Non remontantes
Très précoces La ciflorette est moins acidulé que la gariguette.

2

Mara des bois, Charlotte ou cirafine
Remontantes
de juin au gelée La charlotte et la cirafine sont issues de la Mara

2

Kent, Glooscap ou matis Saison L’idée est de choisir des fraisiers de pleine saison.

2

Charlotte ou maestro
Remontante
de juin au gelée

2

Micmac, bounty ou pendora
Non remontante
Tardives Saveur exceptionnelle de la bounty

L’idée de ce tableau n’est pas de vous conseiller une variété en particulier, car selon les régions vous ne trouverez surement pas les même. C’est à titre d’exemple que j’ai indiqué des variétés, même si les gariguettes et les mara des bois me paraissent, pour moi, incontournable.

Je cherche plus à étaler la récolte des fraises sur une longue période, en ayant des plants a production précoce, puis de saison et tardive pour finir. Le tout accompagné par des variétés remontantes.

Bon ça commence à faire un peu long comme article, alors je parlerais une autre fois du renouvellement de la fraiseraie.

11 Commentaires
  1. Fab 8 ans Il y a

    Je ne pratique pas encore le potager en carré (en cours), mais je pense que la culture en vertical peut être une bonne solution et permet de garder pas mal de place.

  2. Nicolas 8 ans Il y a

    Attention toutefois aux stolons qui vont se former, il faut bien veiller à les supprimer, sans quoi le carré sera vite envahi de fraisiers 🙂

    • Auteur
      Loïc Vauclin 8 ans Il y a

      Salut nico.

      T’as raison ! les stolons ont vite fait de se propager. Perso je les fait s’enraciner dans un pot, et comme ca je peux renouveler régulierement mes pieds de fraisiers

      • Isabelle 6 ans Il y a

        Brillant le truc du pot! Je n’y avais pas pensé… je vais partager l’idée avec les membres du jardins communautaire! Merci

    • Roland 8 ans Il y a

      Et puis s’ils se reproduisent par des stolons (reproduction végétative), ils vont faire nettement moins de fruits (voire pas du tout) ! Il faut donc prendre soin de séparer les pieds parents de leurs rejetons en coupant ces stolons.

      • Auteur
        Loïc Vauclin 8 ans Il y a

        Bonjour Roland

        Je ne suis pas sur que le reproduction végétative soit la consequence d’une perte de production. Je crois au contraire que cette réproduction concerve l’intégralité des caractéristiques d’une plante.

        C’est dans la reproduction sexué qu’il peut y avoir une perte des caractéristiques, voir les hybrides.

        • Roland 8 ans Il y a

          Mais je ne parle pas des caractéristiques, uniquement de la production de fruits d’un pied sur l’année : c’est fraises *ou* stolons, pas les deux ; c’est-à-dire que si on laisse faire un fraisier-père qui fait des petits par stolons sans en être rapidement séparé ne produira pas de fruits… Par contre on peut, comme tu le disais, récupérer les stolons qui se marcottent très bien pour multiplier ses pieds…

          Autre truc en passant : mettre en place les fraisiers en octobre (du moins ici en Bretagne), de façon qu’ils s’installent bien pendant l’hiver et démarrent au quart de tour dès le début du printemps suivant.

  3. Gil29 8 ans Il y a

    J’ai renoncé à planter 5 ou 6 fraisiers en bordure sud des carrés : j’avais trop de mal à les protéger des oiseaux.
    Je pense que chaque environnement est différent, mais quand il y a beaucoup d’oiseaux on doit composer avec eux.
    Du coup, j’ai bloqué un carré uniquement pour les fraisiers. Je le protège avec un filet surélevé sur des arceaux. Le filet est bordé d’une cordelette plombée qui retombe le long des planches : il suffit de soulever la corde pour pratiquer la cueillette.
    C’est une des seules plantes, avec l’artichaud et l’asperge, que je ne plante pas en mélange. D’ailleurs, dans mon carré d’asperges qui ne donnera que la 3 eme année, j’ai intercalé des fraisiers l’an passé, et les tiges d’asperges en se prenant dans le filet se sont tuteurées d’elles-même!

    • Charpentier 2 ans Il y a

      Juste moi je dépose a même le feuillage un tulle en tissu ( en magasin de tissu ..c pas cher et tres pratique a garder au fils des ans )
      Du coup c facile pour ramasser les fraises et les oiseaux ne peuvent pas les picorer..
      J’utilise ces tulles pour proteger aussi poireau carotte groseilles etc

  4. jean paul 7 ans Il y a

    bonjour

    quelle utilite puis je avoir avec
    du marc de cafe que j’ai conserver
    durant l’hiver provenant de dosettes

    merci d’avance pour toutes vos reponses

  5. Gil martine 5 ans Il y a

    Question pour loic Vauclin
    Bonjour
    Comment lutter contre les pucerons sur mes fraisiers sous serre non chauffée
    tunnel plastique. Je suis dans l’arrière pays varois. Les pieds de mes fraisiers ont trois ans je pense que c’est la dernière année avant de renouveler.
    Merci d’avance pour la réponse.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?