Après un petit tour au marché de Sotteville, je reviens chez moi avec 5 salades à repiquer. Je les installe en ligne J dans un carré de potager et passe à autre chose. Le lundi matin je remarque que 2 d’entre elles sont déjà mangé. Le lundi soir, je m’équipe pour faire une petite sortie nocturne (Damart numéro 5 pour résister au froid, boussole, gâteaux sec et couteaux de survie). Dès que j’arrive sur les lieux, je remarque un attroupement d’escargots sur les 2 premières salades, attaqué la veille.

2 Salades rescapées de l'attaque des limaces

Après un combat acharné, je réussi à libérer les salades et décide d’aller me coucher. Le mardi matin, les 2 victimes avaient encore soufferts et les copines à coté ont été touchées également. Mardi soir, je sors à nouveau à la tombée de la nuit, avec la boule au ventre. Même constat, re-lutte, et re-dodo après.

J’ai suivi ce plan jusqu’à la fin de la semaine. Sur les 5 salades plantées le dimanche, le Vendredi soir, il n’y avait plus que 2 survivantes. De plus, c’était une semaine où il pleuvait quasiment tous les soirs. Alors, le samedi, je me suis dit, je laisse tomber, il y a trop d’escargots en ce moment, je repiquerai d’autres salades plus tard. Seulement les 2 rescapées, sont toujours là ! Elles se développent très biens et les escargots ne les touches plus !!!!

Pourquoi les escargots ne veulent plus manger mes salades ?

Vous avez surement déjà remarqué, qu’arrivé à un certain stade, les escargots laissent les salades tranquille. Une salade bien développée va plutôt leur servir de refuge que de garde mangé. Alors pourquoi ?

Quelques hypothèses :

  • Les salades ont invité les escargots à boire de la bière pour les saouler.
  • Les Salades ont blindées leurs feuilles.
  • Les salades ont fait appel à une agence de sécurité ?
  • Les salades ont changé leur gout.

Bon à part la première hypothèse, je dirai que les 3 suivantes sont envisageables.

Feuilles blindées.

On a pu démontrer que les plantes ne sont pas totalement sans défense, bien au contraire. La technique la plus évidente à première vue, c’est l’usage des épines. Si nous n’aimons pas manipuler des chardons sans gant, il est fort à parier que pour les limaces en tout genre, ça ne doit pas être très agréable non plus. Dans le cas des salades il n’y a pas d’épine ! Ok !!

Il faut savoir que l’épine est l’adaptation d’une feuille pour répondre à d’autre fonction. Alors, je pense que sous l’action de l’agression des escargots la salade est capable de modifier la texture de ses feuilles pour les rendre plus coriaces.

Protection rapprochée.

On sait que les plantes peuvent synthétiser des substances par le biais de leurs racines pour attirer des populations de bactéries nécessaires à leur bon développement. Elles sont donc capables de communiqué avec leur environnement. Alors je crois que les salades font appel aux ennemis des leurs ennemis : Les carabes.

Franchement je n’ai aucune idée de comment ça peut fonctionner, mais cette hypothèse me parait tous a fait raisonnable au regard des capacités des plantes.

Du 5 Etoiles à Mac Do.

C’est, à mon avis, la première réponse que la salade apporte. Changer le gout de ses feuilles pour les rendre désagréable au palais des limaces. Cette capacité est bien connue chez les acacias, qui sont capable de synthétiser une substance toxique pour les girafes.

Pourquoi 3 salades sur 5 ont trépassé ?

Je suis convaincu de la capacité des plantes à se défendre par elle-même, seulement elles sont comme nous ! Quand on choppe un virus, notre corps demande un certain temps à répondre. Pour les plantes c’est la même chose. Les 3 salades qui ont péri sous les crocs des limaces n’ont pas eu le temps de répondre à l’agression. En quelques nuits, elles avaient complètement disparu. Par contre les 2 rescapés, ont juste été mangés à quelques endroits. Le fait que je sorte la nuit pour enlever les agresseurs a donné un répit aux salades. Elles ont reçu le message de l’agression, sans être totalement dévorée.

On peut à l’œil nu observer que l’aspect des salades change. Quand vous les achetez, leurs feuilles sont quasiment transparentes. Après une bonne semaine, les feuilles sont plus épaisses et plus verte.

Comment donner le temps aux salades de se protéger ?

Pour essayer de répondre à la problématique « semis VS limaces », je fais mes semis dans les carrés de potager sur pied. Les salades que j’ai cultivé dans les carrés sur pieds sont protégées des agressions et forcement se développent mieux. Seulement c’est difficile d’envisager un potager totalement protégé ! Alors voilà l’expérience que je vais tenter !

Dans mes carrés sur pieds, je vais préparer des semis de salades, et installer 2 ou 3 escargots sous haute surveillance. J’espère trouver un rapport entre le nombre de pied de salade et le nombre d’escargots pour stresser suffisamment les salades afin qu’elles commencent à répondre à l’agression. Et c’est seulement après avoir passé une bonne semaine en cohabitation contrôlé avec leurs agresseurs que je transplanterai les salades en milieu hostile.

Pour essayer de valider l’expérience j’aurais des salades témoins dans un autre carrés sur pieds sans escargots.

49 Commentaires
  1. Yannick 7 années Il y a

    Bonjour Loic,

    Je pense que cette expérience va être intéressante. Pour ma part j’ai planté 12 têtes de salades dont six entre les pieds de tomates et six têtes regroupées dans un coin du potager dont une a été mangé et une autre partiellement attaqué (aujourd’hui elle se relève petit à petit) mais depuis plus rien.

    Je suis curieux du résultat de ton expérience 🙂

    Bonne journée

    Yannick

  2. vert citron 7 années Il y a

    super article! et surtout j’ai hate de voir les resultats de l’experience…! c’est tres intéressant a savoir!

  3. Bonsoir Loïc,

    La possibilité de faire des expérimentations, c’est ça que j’aime aussi au potager. C’est en sortant des sentiers battus que se sont faites les grandes découvertes.

    Bonne soirée,
    Nicolas

  4. Caro 7 années Il y a

    Excellent article ! Rigolo en plus. Toutes mes salades y sont passées… J’en ai repiqué et là elles ont l’air de tenir le coup. Mais avec la météo qu’on se tape depuis avrils, les limaces et escargots sont légions…

  5. Oph 7 années Il y a

    Bonsoir Loïc!
    C’est la même à l’est, mais sans coquilles! Salades, haricots, chou rave, et feu mes pauvres chou chinois et poivrons, tout y passe, même le maïs et les œillets d’inde!
    J’ai bricolé des protections à la Mc Gyver pour certains: remparts en plastique avec le reste de bâche transparente pour tunnels et j’ai agrafé du filet à patate pour faire un “toit”. Je les leste avec des cailloux que je glisse dans un genre d’ourlet fait avec le plastique. Et photo du premier poivron avec sa superbe protection (même pas honte!): http://img259.imageshack.us/img259/4012/imag0388c.jpg
    Niveau esthétique, zéro mais ça tient les baveuses en échec!

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 années Il y a

      Bonjour Oph 🙂

      Tous les moyens sont bons pour lutter conntre l’ennemi N°1 du potager.

  6. bricoleur amateur 7 années Il y a

    article intéressant !

    Chez moi, ce sont les limaces qui exterminent tout !
    Et avec la pluie qu’il y a depuis 1 mois, elles trouvent des conditions propices à leurs sorties nocturnes

  7. Sylvain 7 années Il y a

    J’ai eu la même mésaventure avec les limaces. Surtout une année comme celle ci ou il a beaucoup plût au printemps.
    Je m’étais posé la question de pourquoi certaines salades avaient été dévorées au début de leur plantation alors celle qui avaient été épargnées les premiers jours, n’ont ensuite subit aucun dégât.
    La conclusion à laquelle j’étais arrivé était tout simplement que les premiers jours la salade est encore très tendre et fragile. Quelques jours après les feuilles sont plus épaisses et donc moins intéressantes pour les limaces.
    Mais j’avoue que l’expérience comparative je n’y avait pas pensé. J’ai hâte de connaitre la suite.

  8. Claude 7 années Il y a

    Bravo Loïc, beau travail !

    Quel talent gâché, il faut travailler pour l’INRA et bouter Monsanto hors de nos terres (en carrés s’entend).

    RIP salades,limaces et autres escargots 🙂

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 années Il y a

      Haro sur Monsento ! 🙂

  9. jeff 7 années Il y a

    Super article, le lien va faire le tour de mon village, dévasté par les limaces.
    On attend la suite avec impatience.

  10. Melissa 7 années Il y a

    Ah bah voilà un article qui tombe à pic!
    Je viens de finir mes carrés de potager (merci encore pour les plans) et je me disais justement que j’aimerais bien y mettre de la salade. Bon je freinais jusque là des 4 fers puisque dans ma première jardinière j’ai déjà planté tomates et cornichon avec quelques oeillets d’indes. Mes oeillets ayant été complètement ravagé par nos amies limaces je n’osais pas encore planté mes salades… J’attends donc le résultat de l’expérience pour savoir si je peux aussi la réaliser et avoir de magnifique salade sans limaces 😉

  11. Bp 7 années Il y a

    Pour attirer les carabes, si vous n’avez pas de réticences métaphysiques à tuer un animal, vous pouvez écrabouiller 2 ou 3 escargots (ou limaces) et les laisser au milieu de vos salades. Cela attirera les carabes, qui profiteront de l’aubaine pour s’attaquer aux gastéropodes vivants.

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 années Il y a

      Bonjour BP 🙂

      Hummm je crois que je vais essayer ! surtout que depuis l’installation d’un paillage permanent sur tous la surface du jardin, les carabes se sont installées !

  12. Marie 7 années Il y a

    J’attends aussi avec impatience la suite de l’expérience que je trouve très pertinente!
    Cela me rappelle le temps où je passais mes soirées à ramasser à la lampe torche les “millions d’escargots” qui mangeaient mes semis et les virées pour les libérer dans la forêt:), si j’avais su !!!!!!!!!

  13. Myri22 7 années Il y a

    Très intéressant Loïc, Merci ¤
    Ah! Moi qui croyais qu’il n’y avait qu’en Centre Bretagne que les limaces et escargots bavaient dans tous les coins et recoins !! Vous me rassurez tous avec le partage de vos expériences: mes oeillets d’inde, mes salades et même mes courgettes ont été dévorées il y a quelques semaines et tous mes proches (qui ne jardinent pas du tout) se sont moqués de moi 😳 Ce sont donc bien à cause de ces **** mollusques ! pourtant tant vénérés par mes 2 petits enfants…
    Vivement l’été 🙄

  14. gl 7 années Il y a

    J’ai commencé cette année avec des pots des minicarrés alors qu’il fallait simplement que j’entraîne mes salades au moins à BAC+++
    faut réfléchir trop fort ici, mais on lit avec plaisir les expériences diverses. Merci.

  15. Julien85 7 années Il y a

    Bonjour,
    Très bon travail Loïc.
    Vivement les résultats cette expérience qui je pense va être bénéfique pour tous.
    Sinon j’ai vu ceci :http://www.jardin-bio.net/piegelimace.htm
    Je ne sais pas si cela fonctionne. Si certains ont des rails d’avance, merci de partager vos résultats.

    • Eric 7 années Il y a

      Cette année j’ai contruit un nouveau carré avec cette barrière de protection et il est vrai que pour le moment cela marche à merveille ! 2 Choux chinois un planté dans le nouveau carré et l’autre dans un ancien non protégé, ce dernier à disparu en 2 jours !
      Mais je n’ai pas assez de recul pour savoir si c’est vraiment efficace.
      On verra l’année prochaine !

  16. eric 7 années Il y a

    Bonjour Loïc,

    Article intéressant et expérience à suivre..
    En lisant tes hypothèses, cela m’a donné deux idées:

    – tu parles d’épines en guise de défenses, et à raison, pour certaines plantes.
    Alors serait il judicieux de trouver un montage à base de pics sur les bords de tes potagers? (type barbelé très serré) les escargots ne viendraient bien evidemment pas s’empaler mais peut être au contact des piquants feraient ils demi tour.

    – deuxièmement, vu la bave produite par les escargots et les limaces peut être serait il intéressant de voir quel métal permettrait une réaction chimique non destructrice mais repoussante pour ces animaux. Du genre, en passant sur une lamelle de cuivre, y a t il réaction entre la bave et le cuivre qui entrainerait la fuite de l’agresseur?

    A voir…

    Sinon, très bon blog! ;o)

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 années Il y a

      Bonjour éric

      J’ai pas encore testé la solution du rail métallique car mes carrés ne s’y prete pas bien. Erreur de conception de jeunesse 🙂

      Mais dans mon prochain potager, je ne refais plus cette erreur !

  17. eric 7 années Il y a

    je reviens suite à mon commentaire car j’ai pensé à deux autres idées à essayer.
    Les escargots et limaces doivent grimper sur ton carré pour atteindre les salades. Est ce qu’ils aiment se déplacer sur de l’alu auquel cas tu peux en disposer sur le rebord des potagers.

    Sinon, ces petites betes ne doivent pas trop aimer le vinaigre. Tu pourrais en disposer dans des sortes de petites gouttieres que tu placerais à l’interieur du carré près des bordures tout le tour. Au contact, ces agresseurs de la nuit feraient peut etre demi tour et en plus tu aurais le vinaigre tout prêt pour les salades ;o)

    • Shintod 7 années Il y a

      Intéressant la gouttière remplie de vinaigre mais en remplaçant le vinaigre par du gros sel, tu es certain que les rampants n’y reviendront pas. Je sais, je suis un vrai barbare ! 😉

  18. nenette0303 7 années Il y a

    Bravo Loïc pour cet excellent article qui nous tient en haleine jusqu’au bout ! et bravo pour le zeste d’humour !

    Tiens nous informés de la suite de l’aventure !
    Tu les auras !
    😉

  19. marlene 7 années Il y a

    ah!!! mais ça m’intéresse surtout que je cogitais effectivement sur le pourquoi 3 salades au lieu de 5 , j’ai rien contre les limaces alors pourquoi pas trouver une autre solution que de les saouler (soit dit en passant ça me permet d’écouler le sotck de bières des copains!!!)
    bon vivement le résultat de cette expérience. 😛

  20. annick 7 années Il y a

    Vas-y Loic! Non au tout répressif, oui à la relation éducative ! Je viens de perdre 5 pieds de courgette en 2 jours alors je vais contitué des mini-stages d’entrainement par roulement dans mon carré sur pied. Il y aura des médailles ! Merci de tes suggestions.

  21. Bernadette 7 années Il y a

    Très bon article, pour ma part, j’ai semé des graines en pot de yaourt, une fois après j’en ai repiqué deux plants dans un carré de tomates, et de poivrons, plus des fleurs : œillets d’inde, capucines, marguerites. Et deux pieds de basilic à petites feuilles, et j’ai paillé, j’ai mis à tous hasard de l’anti-limace Ferramol. Tout pousse, pas de bave d’escargot en vue.
    Les courgettes sont dans des grands pots, chez moi, et là aussi plantées avec des capucines, et du Ferramol, je n’ai pas paillé encore, par contre moi je crise pour mes pommes de terres, dans un immense pot, je ne suis pas encore arrivée à les canaliser.
    Bon courage à tous et à toutes. 😛 😛 😛

  22. emmanuel 7 années Il y a

    Bonjour Loïc

    je fais une expérience en ce moment,dans un carré j’ai repiqué deux salades entre un semis de roquette,je me suis aperçu que les limaces ne venaient pas se promener dans la roquette.”à suivre”
    et merci pour tes conseils

  23. marie-corine 7 années Il y a

    bonjour loïc
    super article et j ai hate de voir les résultats car moi j ai abandonné les salades dans mes carrés car les limances et autres gasteropodes ont tout ravagés.
    de plus merci pour votre site et vos conseils 😉

  24. Myriam 7 années Il y a

    Bonjour,
    vous parlez tous de limaces et escargots, il est vrai ils me font également des dégats dans mes jeunes plants, mais les OISEAUX aussi, et même bien plus, il mange dans la journée les jeunes plants mis en place le matin. Pas vous ?

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 années Il y a

      Bonjour Myriam

      Oui moi aussi les merles viennent retourner mes carrés, seulement c’est plus facile de lutter contre avec un simple filet.

  25. Isabelle 7 années Il y a

    Pour rebondir sur ton article… je trouvais que l’idée du potager en carré en mélangeant légumes/fruits et fleurs était un bon compromis pour éviter la propagation de maladie et de nuisible…
    Pour mes salades, j’ai essayé les cheveux et le paillage, elles s’en sont bien sorties.je n’ai pas assez d’expérience pour dire si ce résultat vient de ces différentes techniques.
    J’ai lutté contre les pucerons sur les rosiers et hibiscus avec du purin d’orties, du savon noir, et finalement en coupant le bout ds branches qui étaient trop envahis.
    Pour les choux, j’ai eu des chenilles qui s’étaient installées et qui avaient commencé à dévorer les feuilles, j’ai aussi vaporisé un mélange de savon noir et de produits de vaisselle, et un raclage à la main le tout a été efficace.
    Ma conclusion : un suivi journalier, la main humaine, la diversification des cultures et l’éparpillement dans le jardin sont un bon moyen de prévention contre les maladies et les invasions. Chacun a besoin de trouver à se nourrir ce que est nuisible c’est le nombre… en ce sens ton expérience de sacrifier quelques plants est intéressante.
    Au plaisir de vous lire

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 années Il y a

      Bonjour Isabelle

      Effectivement avec un suivi journalier c’est plus facile de veiller a l’ordre dans le potager. Mon idée consiste plutot à justement ne pas m’en occuper. La plus part d’entre nous avons des journées déjà bien remplie, alors je reve d’un potager qui se gere tous seul 🙂

  26. Marie 7 années Il y a

    Un lien pour mieux connaître les carabes:
    http://aramel.free.fr/INSECTES11bisbis.shtml

  27. Olivier 7 années Il y a

    Peut-être faire un faux semis
    semer quelques salades destinées à être croquées
    et semer les autres un peu plus tard…

  28. dorigord 7 années Il y a

    D’après ce que j’ai pu lire sur internet, mon jardin aurait dû être envahi par toutes sortes de limaces et escargot, à cause des paillages (feuilles, paille et BRF) que j’avais faits à l’automne : J’ai beaucoup moins de toutes ces petites bêtes qu’avant de pailler. Résultats, je trouve bien qq limaces grises minuscules lorsque je trie mes salades, mais pas de feuilles mangées, ni de pieds détruits.Je trouve également qq grosses limaces oranges que j’écrase lorsque je les vois, sans les chercher vraiment. Très peu d’escargots par rapport aux autres années, pourtant il a beaucoup plu, et je ne mets pas de granulés. J’ai juste un poivron dont toutes les feuilles sauf une ont été mangées, mais je ne pense pas que cela soit à cause des mollusques.
    Peut-être que les carabes sont venus et ont fait leur travail de prédateur?

  29. Alexis 7 années Il y a

    Pas trop de blessures suite à ces combats ???
    Mais ce fait divers se reproduit effectivement dans de nombreux potagers !

    – sous les conseils d’un ami, nous avons trouvé des granulés anti-escargot pour agriculture bio

    – je prévois d’utiliser le principe des cornières sous le bord des bacs en hauteur : c’est physique et on ne peut plus naturel : les escargots s’y logent et ne sont pas capables d’aller plus haut vers les plantes.
    Je compte mettre en place ce système pour l’année prochaine (quand j’aurai trouvé des cornières alu ou inox à bon prix !)

    – autre solution pratiqué en ces matinées agréables : un tour au potager de 10 min chaque matin : un paquet de mauvaises herbes pour les lapins, les escargots cachés ici et là aux poules, et 5 ou 6 framboises pour celui de corvée !

    • Eric 7 années Il y a

      A moins de 15 € les 4 barres de 3 mètre, soit à peine plus de 1 € le mètre, c’est très correct comme prix. J’ai acheté chez SMIC à côté de chez moi. Il s’agit de cornière métallique pour la pose d’éléments de placo platre.

  30. Abdelkader 7 années Il y a

    Merci Loïc pour ces précieux conseils. Pour ma part, ce n’est pas dans les salades que les limaces se délectent, je les trouve au beau milieu d’un carré de coriandre, et même la menthe n’y échappe pas. Merci aussi pour l’humour fin distillé dans l’article. Bravo !

  31. Nathalie 7 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    Super expérience ! Moi aussi, ça me fait penser aux acacias. Tes résultats nous intéresseront d’autant plus que nous utilisons un jardin qui nous est prêté, à 8 kms de chez nous, alors que nous disposons d’un véhicule pour 2 personnes et que mon compagnon l’utilise pour aller travailler… Résultat : nous n’allons au potager qu’une fois par semaine… Et là, c’est le découragement ! Constat : tous les plants sont littéralement bouffés. Mais on tient bon ! De fait, on ne plante plus de salades ! On va suivre de près tes commentaires… Merci encore.

  32. haessig 7 années Il y a

    Bravo pour l’observation ! J’ai hâte de voir la conclusion 😉 Pour ma part j’essaie d’entourer mes plants avec de la cendre… mais avec la pluie ca devient vraiment un exercice de tous les jours 🙂
    Dans l’attente des résultats… tenez bon

  33. Guylaine G 7 années Il y a

    J’ai une théorie : je crois que les salades sont kamikazes. Oui, oui exactement : qu’elles se sacrifient pour les autres

    Je m’explique : les limaces, comme tous les parasites et maladies, sont des régulateurs. Dans la nature seuls les plantes chétives, maladives sont attaquées et ce parce que, mal installées elles n’ont pas beaucoup de chance de se développer. Les bestioles qui les mangent, les maladies qui les atteignent en les éliminant permettent aux plantes alentours de mieux s’épanouir.

    Dans le potager ces “liquidateurs” jouent le même rôle. Et ce d’autant plus que l’on a fait de la monoculture et que l’on a planté trop serré. Revenons à nos salades. Je ne sais plus dans quel magazine pro je l’ai lu mais il semble que la laitue attaquée par des limaces émettent une substance qui fait venir d’autres limaces. C’est aussi pour cela que ces gastéropodes ne “pignoche” pas à droite et à gauche comme les oiseaux avec les cerises. Ils se concentrent sur la salade déjà attaquée.
    Du coup Loïc, si après avoir boulotté tes laitues, les limaces se sont arrêtées c’est peut-être aussi parce qu’elles estimaient que les plantations étaient assez espacées.
    Cela me donne envie de tenter la même expérience que toi mais en y ajoutant une autre bande d’essai : une planche avec le même nombre de laitue mais un plus grand écart entre chaque pied + d’autres plantes entre les salades.

  34. Marc 7 années Il y a

    Génial comme article et les expériences et discussions qui suivent 😉

    Amicalement.
    Marc

  35. Christine 7 années Il y a

    Je suis curieuse de voir le résultat de cette expérience car il est vrai que les baveux cette année auront été particulièrement voraces, une plaie devrais-je dire !!!

  36. Christiane 7 années Il y a

    Mon petit jardin était envahi aussi par ces bestioles 🙁 j’ai limité leur territoire en installant des carrés, séparés par des allées recouvertes d’écorces, c’est joli et j’ai beaucoup moins de limaces 😆 dernièrement c’est mes semis de courgettes qui ont été grignotés, je les ai protégés avec des tronçons de bouteilles en plastique, j’espère qu’ils seront infranchissables, et avec cette pluie les limaces sont à la fête…

  37. gaelle 7 années Il y a

    et les escargots ils s’en sont tellement mis plein la lampe qu’ils avaient plus faim pour le reste peut être qu’ils jeûnent apres avoir fait bombance !

  38. Shintod 7 années Il y a

    Une autre hypothèse :
    – le fait qu’une salade plus âgée ne se fasse pas boulotter est peut-être parce qu’il y a plus à manger qu’un jeune plant et que le jeune plant soit aussi plus tendre. Nous même, nous préférons les salades tendres plutôt que celles plus dures. Je cultive chez moi une laitue pommée, dont je ne connais plus le nom, et une laitue à couper style feuille de chêne certifié bio. La première est très tendre alors que la deuxième est plus difficile à manger.
    – j’ai remarqué aussi, en sortant la nuit avec ma petite torche dynamo que les escargots faisait nettement plus de dégâts que les limaces mais qu’ils ne s’arrêtaient jamais sur un plant en particulier. Aussi, en suivant les traces brillantes qu’ils laissent derrière eux, j’ai vu qu’ils avaient commencé par les choux, même pas une feuille complète, ils étaient passés rapidement par une laitue mais les dégâts étaient à peine perceptibles et avaient continué vers les plants de poivrons. Ces derniers étaient plus atteints car moins feuillus mais en comparant les dégâts, cet escargot que j’ai suivi, n’avait prit que des parts égales sur les trois légumes. Ma conclusion, avant de balancer cet escargot dans la voie lactée, est qu’ils ne mangent que ce dont ils ont besoin et qu’ils diversifient comme nous.

    Pour mes carrés potagers, je les ai entouré de pierre et j’y laisse pousser la végétation; tout ce qui veut bien pousser. C’est sûr, c’est un refuge à limaces en tous genres mais elles ont aussi la nourriture qui va avec le gîte. Malgré cela, beaucoup de limaces grises ont élu domicile au milieu de mes carrés. Les dommages qu’elles font ne sont pas énormes et avec tous ces abris en tous genres, (en plus des pierres entourant les carrés, il y a un bon paillage) il y a une micro faune énorme qui s’est développée. Elle travaille à ma place.
    En conclusion, il faut laisser faire la nature et récolter ce qu’elle nous laisse.

    Avec toutes cette pluie qu’il tombe en Bretagne, je n’ai jamais mangé autant de laitue.

  39. mmyriam 7 années Il y a

    bonsoir, je suuis ne novice tot est a faire dans mon futur potager.la terre c est du sable noir et cela fait cinq ans que le sol n a pas ete travaille,j habite dans le lot et garonne,tous les conseils eront les bien venus merci mymy

  40. Bird 4 années Il y a

    Je confirme LE changement de gout. Tellement je suis envahi de limaces, mes salades se faisaient attaquée et maintenant j’ai voulu en manger dans un burger maison et celle ci était devenu très piquante et amer

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?