Pour transformer une pelouse en potager, il faut trouver des cartons en quantité.

La création d’un potager est surement l’étape la plus décourageante pour un débutant, comment transformer une pelouse en potager sans faire trop d’effort. Car bien entendu c’est l’idée de devoir tout désherber et de retourner la terre qui décourage. Dans cette article, l’effort le plus intense que je vous demanderai de faire, c’est d’étaler des cartons et de la paille. La transformation de cette pelouse en potager se fera en trois étapes.

Tondre la future parcelle du potager

La première étape, c’est de sortir votre tondeuse et de la régler dans la position la plus basse. Il faut faire une bonne coupe bien rase si le terrain le permet. La pratique que je vous propose fonctionne aussi bien avec une pelouse qu’une friche couverte de ronce. Forcément, il faudra des outils plus adaptés comme une débroussailleuse, mais l’idée reste la même : couper la végétation.

Il n’est pas nécessaire de mettre le panier de ramassage sur la tondeuse ! L’herbe doit rester sur place. A travers ce geste vous devez déjà vous mettre dans la peau de ce nouveau jardinier qui ne jettera plus rien aux déchets verts. Dans le cas d’un débroussaillage c’est pareil. Vous pouvez laisser sur place toutes les mauvaises herbes, ronces et orties comprise. On pourrait se passer de la tonte ou de débroussaillage en couchant simplement toute la végétation. Seulement en termes d’effort c’est plus facile avec la tondeuse.

Couvrir le sol

Le rôle des cartons est important pour étouffer la végétation, ils permettent aussi de limiter la quantité de foin ou de paille ensuite.
Le rôle des cartons est important pour étouffer la végétation, ils permettent aussi de limiter la quantité de foin ou de paille ensuite.

Si vous soignez cette étape, vous pouvez en une action, désherber et amender votre sol. Pour couvrir toute la surface du sol, vous avez plusieurs approches. Quelques soit la méthode que vous allez choisir en dessous, idéalement, il faut commencer à l’automne et laisser la couverture tout l’hivers

La méthode la plus simple : c’est de tendre une grande bâche plastique noir et de la laisser en place tous l’hivers. Certes c’est facile, mais ce n’est pas très compatible avec la vie du sol.

Pour transformer cette pelouse en potager fertile. Je vous recommande la méthode suivante. Faites une tournée de ramassage avant le camion de la déchetterie et couvrez la totalité de la surface du potager avec 20 cm de feuilles mortes. En automne vous ne devriez pas rencontrer de difficulté pour trouver des sacs pleins de feuilles mortes. Mais si la matière se fait rare, en remplacement des feuilles mortes, vous pouvez aussi éprendre 5 à 10 cm de broyat de bois. A vous de voir ce qui est le plus facile à trouver pour vous.

Sur ce broyat de bois ou ce lit de feuille morte, étalez une couche de carton marron. Il faut écarter tous les cartons d’emballage de couleur ou blanchit. Pour trouver ces cartons en masse, rapprochez-vous des déchetteries ou allez flâner dans les zones activité près de chez vous. Il n’est pas rare de trouver des grosses bennes pleines de cartons.

Pour maintenir les cartons en place, vous pouvez poser des grosses pierres dessus, mais idéalement je vous recommande une dernière couche. Vous pouvez utiliser, soit de la paille soit du foin, mais j’ai une préférence pour le foin car il a moins de chance d’être traité et les fibres plus longues tiennent mieux en place et décourage les oiseaux de gratter.

Découvrir, aérer et brasser le sol

Avec cette confortable couverture végétale, le futur potager peut passer tout l’hiver. Les micro-organismes et les vers de terre vont travailler pour vous. Au printemps il suffira d’écarter le paillage. Pas question de le jeter !!  Vous le réutiliserez après vos semis et plantation.

Si vous êtes, courageux, vous pouvez passer un bon coup de grelinette sur toute la surface de potager pour aérer et mélanger les petits déchets de feuilles qui ont commencé à composter. Cette opération n’est pas indispensable si vous ne comptez pas faire de semis. Vous allez me dire : c’est quoi un potager dans lequel on ne fait pas de semis. Ce que je recommande souvent au débutant, c’est de commencer avec des plants à repiquer acheter en jardinerie. Dans ce cas au printemps vous enlevez le paillage pour permettre à la terre de se réchauffer. Prévoyez bien 3 semaines sans paillage avant de faire vos premiers repiquages.

L’alternative du potager surélevé

Si vous ne pouvez pas vous procurer facilement tous ces matériaux, et transformer toute la surface de la pelouse en potager, vous pouvez installer des carrés de potager surélevé. En posant directement vos carrés de potager sur la pelouse et en plaçant un carton dans le fond, il ne restera plus qu’a remplir vos carrés de potager. La encore il y a plusieurs méthodes pour les remplir. Du plus simple avec des sacs de terreaux vendu en jardinerie, au plus fertile avec la méthode de la hugelkultur. L’avantage du potager surélevé, c’est de limiter le travail de préparation aux planches de culture, c’est-à-dire exactement à l’endroit ou vous aller cultiver. Les allées entre les planches de cultures resteront engazonnées.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
Le potager en carrés idéal pour bien débuter

Formation express du jardineur

Venez decouvrir la nouvelle formation pour obtenir des légumes sains à profusion, sans y passer tous vos Week-ends

Gratuit

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?