Non ! Ce n’est pas des granulés de couleurs vertes, je vous parle des plantes que l’on qualifie d’engrais pour leur capacité à enrichir le sol. Si vous vous intéressez au potager, vous avez admis et compris l’intérêt d’avoir un sol constamment couvert. Sinon je vous invite à lire ou relire l’excellent article de Gilles.

Pour couvrir le sol durant les périodes d’inter-cultures, on a tout intérêt de semer des engrais verts. Ils vont enrichir le sol en azote et en humus, mais bien plus encore.

 

fleur de phacelie

3 raisons de semer des engrais verts

Fertiliser.

Les engrais verts n’ont pas pour vocation de rester en place, une fois arrivés à maturité, il faudra les faucher. La litière formée, va se décomposer et enrichir le sol en humus. Concernant la capacité d’apporter de l’azote, seule la famille des légumineuses est capable de le faire grâce à des bactéries qui vivent en symbiose avec la plante : les rhizobiums. Elles fixent l’azote de l’air et le mettent à disposition des plantes. En contrepartie les bactéries prélèvent dans la sève élaborée des plantes, les substances carbonées dont elles ont besoin.

Echanger.

Le sol est un milieu que l’on pourrait caractériser par sa capacité d’échanger. Ces échanges sont rendus possibles par des catalyseurs comme le rhizobium. Contrairement à cette bactérie qui ne travaille qu’avec les fabacées, il existe des champignons, les mycorhizes qui travaillent avec la plupart des plantes. Ce champignon qui croît à partir des racines des plantes, développe un formidable réseau qui explore le sol. Ce réseau s’étend bien plus loin que le réseau racinaire des plantes et permet au plantes d’aller chercher l’eau et les nutriments sur de grandes distances. En plus de cela les mycorhizes diffusent des substances bénéfiques aux plantes, tel que des hormones de croissance et d’autres capables de lutter contre des prédateurs.

Capter.

L’engrais vert joue un rôle de paillage vivant, il a tous les avantages du paillage mais dispose d’un atout supplémentaire. Si vous couvrez votre sol avec un paillage inerte comme des feuilles mortes ou de la paille vous vous privez de la première fonction des plantes : Capter l’énergie lumineuse. J’aime beaucoup l’image de Gilles Domenech. Il compare les plantes à des panneaux solaires. En couvrant le sol avec des engrais verts, vous continuez à capter l’énergie du soleil et continuez à alimenter toute la chaîne alimentaire qui en dépend.

Ok mais je plante quoi comme engrais ?

Choisir un engrais vert n’est pas si facile tant l’offre commence à être étoffée. Et on ne choisit pas le même engrais selon la parcelle disponible.

Développement lent ou rapide.

On peut choisir un engrais pour son développement rapide, histoire d’occuper une parcelle entre 2 cultures. Si cette parcelle doit rester libre tout l’hiver, alors on peut miser sur un engrais qui se développera plus lentement.

Plus ou moins facile à éliminer.

Selon la plante choisie, la méthode pour éliminer l’engrais sera différente. Des plantes fragiles comme la moutarde, seront détruites à la première gelée, d’autres plus coriaces et plus ligneuses devront être fauchées.

Mélanger les graines.

Chaque engrais a des avantages différents de l’autre. On nous conseille de plus en plus dans le jardinage bio de mélanger les cultures. Alors ce principe avec les engrais verts fonctionne aussi.

Alors vers une Biodiversité Maximale. C’est ce que l’on entend derrière le terme BIOMAX. Dans les compositions, essayer de respecter le cycle végétatif des plantes selon que vous souhaitez une couverture sur une plus ou moins longue période.

Semer puis détruire

Les engrais verts se sèment à la volée sur un sol griffé, rien de bien compliqué. Par contre la destruction pose plus de questions. Les engrais verts peuvent être fauchés ou tondus, juste après la floraison, pour ne pas se priver de la multitude d’insectes attirée par ces fleurs. Il faut veillez à couper l’engrais 3 semaines avant d’installer une nouvelle culture car la décomposition de la matière peut empêcher la germination des plantes suivantes. Le résultat de la fauche ou de la tonte sera laissé sur place. Bien que les avis divergent sur l’enfouissement ou non de l’engrais, je considère pour ma part, que cette opération doit être laissée à la nature. C’est la faune du jardin qui s’occupera d’enfouir et de décomposer l’engrais, alors ne vous fatiguez pas avec votre bêche.

Pour écrire cet article je me suis très largement inspiré du livre de Guylaine Goulfier.

 

Et dans mon potager en carrés je fais quoi ?

Il me paraît difficile d’utiliser les engrais verts entre les cultures, la place dans nos carrés de potager est comptée, alors difficile de se priver même de 2 mois de cultures. Par contre à la fin de la saison, semer toutes les parties inoccupées me paraît une bonne solution pour protéger en enrichir la terre. Au printemps, à l’aide d’un taille-haie, on peut couper facilement l’engrais sans maltraiter la terre.

 

Vous utilisez quoi comme engrais vert ?

18 Commentaires
  1. Fab 7 années Il y a

    Une bonne cisaille non nucléaire comme le taille-haie conviendra aussi !

  2. Oph 7 années Il y a

    Je n’ai pas eu l’opportunité de semer des engrais verts (arrivée dans la nouvelle demeure en décembre) mais je compte bien en faire après les cultures de cette année! Merci pour cet article!
    Pas d’engrais verts, une terre aussi inconnue que son passé, j’ai opté pour une alternative « pré-tomates » hier: fauchage d’orties à côté de la maison et léger enfouissement à la griffe pour éviter que le vent dissémine les morceaux de plantes un peu partout. Je me serai bien contenté de laisser sur place mais avec le temps hyper venteux en ce moment, c’est pas idéal!

  3. Priscille 7 années Il y a

    Bonjour Loic,

    Oui moi aussi je suis toujours avec de l’engrais vert, je fait la permaculture ce qui permet a une plante de bénéficier de ce qu’offre sa petite copine, et ainsi pas besoin d’engrais.

    je plante du mais qui servira de tuteur au haricots qui donnerons de l’engrais au courges ( les trois soeurs). j’ai l’habitude aussi d’étaler sur la terre des plantes qui nous servent a faire de bon purin .

  4. Jeludu 7 années Il y a

    Je mélange : vesce d’hiver, moutarde et phacélie.
    je sème fin septembre.

    • Nicolas {PotagerDurable.com} 7 années Il y a

      Bonjour Loic,

      Comme engrais verts, j’utilise surtout la phacélie au printemps et la moutarde en automne. Ce sont pour moi les plus faciles à faire pousser et les plus rapides aussi.

      J’ai aussi essayé l’association vesce-seigle pendant l’hiver. Le seigle a pris le dessus sur la vesce et ses racines profondes ont bien décompacté le sol.

      Au bord de toutes mes planches, j’ai semé une fine ligne de luzerne. C’est une légumineuse qui, en plus de fertiliser le sol, me donne de la verdure que je coupe pour pailler la terre.

      Bref, une fois qu’on a essayé les engrais verts, on ne peut plus s’en passer !

      Bonne journée,
      Nicolas

  5. Michel 7 années Il y a

    Bonjour,

    justement je me posai la question concernant les engrais vert en cette saison?
    Mon potager étant récent et retourné par l’ancien propriétaire, j’ai décidé d’incorporer au milieu des zones plantés, des zones libres pour amorcer le jardinage sans bêche.
    En cette saison quel engrais vert utiliser sur les zones libres?
    Et quel plaisir de vous lire toutes et tous.

    • Gilles 7 années Il y a

      Salut Michel,
      en cette saison, le choix est surtout lié à la résistance des plantes à la sécheresse.
      Par exemple: sarasin, vesce, fenugrec, moutarde, radié fourragers, phacélie, sorgho… Ce dernier est particulièrement intéressant pour produire beaucoup de biomasse.

  6. Isabelle 7 années Il y a

    Bonsoir
    Où puis je trouver des plants de consoude ?
    Je viens de terminer mon purin d’orties, je pensais que l’odeur allait être plus gênante, bon je l’avais installé au fond du jardin (quand même!).
    Il parait que l’on peut mettre les feuilles macérées aux pieds des tomates ? me le conseillez vous ? si non qu’est ce que je peux faire des feuilles macérées ?
    et le fil de cuivre dans le pieds des tomates est ce conseillé ? si oui faut-il percer la tige ?
    Je vais replanter mes plants de potiron et de courgettes sur mes lasagnes (à partir de mardi pour suivre les conseils de la lune !). Je vais pouvoir récupérer des cheveux contre les limaces, sur mes choux elles ne sont pas revenues…
    Si non, j’ai quelques plants de courgettes qui apparaissent qui doivent provenir de mon compost…des cadeaux inattendus!

    Mes radis noirs sont en pleine forme (semé à la mi mars) dans mon carré. D’ailleurs, ils commencent à prendre forme, ils se peuplent, je vais pouvoir manger les 1ères salades.

    Pour l’année prochaine, il faudrait que je trouve un approvisionnement autre que les supermarché du jardin pour me fournir en complément de compost et de fumier (en péri urbain c’est un peu compliqué, il y a bien une multi nationale qui en produit et le vend (23€ le mètre cube)mais un ami me disait qu’il n’avait pas trop confiance dans sa fabrication…)qu’en pensez vous ?

    • marie 7 années Il y a

      Moi je suis en ville, mais lors de mes balades, je ramasse le crottin de cheval sur les sentiers cavalier, j’ai toujours un petit sac plastique sur moi au cas ou mon chien s’oublierai en ville !! des que je rentre hop je le met dans mon carré potager. vue la taille des carré pas besoin d’en mettre des tonnes ! 1 crottin par m2 ça doit etre suffisant. et je n’oublie pas de remettre un sac plastique dans mes poches :mrgreen:

    • Ecojardinier 4 années Il y a

      On trouve des plants de consoude en se promenant, au abords des ruisseau ou dans les zones humides et ensoleillées.
      En espérant que vous puissiez trouver, la consoude est un engrais vert que tous les jardiniers devraient utiliser 🙂

  7. Isa d'Ecolo-bio-nature 7 années Il y a

    Bonjour,

    Au cours des années, j’ai testé la moutarde jaune, le fenugrec, le trèfle, le lupin, le sarrasin, avec des résultats plus ou moins satisfaisants. Aujourd’hui, j’utilise de la vesce et surtout de la phacélie. Cette dernière est très mellifère, ses jolies fleurs violettes attirent de nombreuses abeilles. Elle pousse rapidement et en quantité, demande un arrosage régulier mais peu abondant et aère les sols en profondeur. De plus les poules l’apprécie, ça me fait donc du fourrage supplémentaire.

    Amicalement,
    Isa d’Ecolo-bio-nature

  8. Launay 7 années Il y a

    Bonjour,
    C’est ma première année de potager mais je suis convaincu de l’utilité des engrais verts. Avant le début de la saison, je voulais semer de la moutarde blanche mais je n’ai trouvé que des paquets pour très grande superficie ce qui ne convenait pas pour mes 4 carrés. A la fin de cette saison, je pense semer du seigle et de la vesce si je trouve ces graines en sachets pour petites surfaces …

  9. marie 7 années Il y a

    Dans mes carrés potager tout recent et bien amendé en fumier, je met juste mes épluchures de cuisine, fane de radis et dechets de feuilles de salade coupée en petit morceaux, coquilles d’oeufs broyées et marc de café au pieds des tomates et entre les salades, ça me fait un paillage et ça réjouit les habitants de mes carrés.
    Avant de planter les tomates j’ai mis des feuilles d’orties sans le fond, et je met tontes d’herbe sechées et copeaux de bois sur mes plate-bandes.Car j’ai horreur de biner…

  10. Bernadette 7 années Il y a

    Bonjour à tous et à toutes, 😆
    Pour ma part, je n’ai pas fais grand chose, dans mes carrés.
    J’ai bien essayé de semer de la phacelie dans un, mais elle n’a
    pas bien poussé.
    Je vous explique mon cas : mon potager en carrés est fait de bacs,
    car le jardin est entouré de laurier palme sur 2 cotés et des thuyas
    dans le fond du jardin.
    Étant un petit jardin, je n’ai pas eu beaucoup de place pour mettre
    mes carrés, alors là ou ils sont si je ne met pas des bacs, j’ai toutes
    les racines qui remontent et rien ne pousse.
    Je vous dirai même que cette année je viens de défaire un carré car
    toutes les cultures végétées, en l’enlevant je me suis aperçu que ce n’était
    que des racines qui ont agrandi les trous de drainage du bac pour aller dans la terre meuble.
    J’ai donc mis une toile noire en dessous de ce carrés, cette année.
    J’ai 5 carrés en ce moment, un sixième en préparation, ils sont d’un mètre sur un mètre ; des qu’une place va se libérer je sèmerai un engrais vert.
    Bonne journée à tout le monde. 😉 😛

  11. Gilles 7 années Il y a

    Merci Loïc, de faire allusion à moi dans cet article 😉 !
    À mon sens les engrais verts (que je préfère appeler couverts végétaux car ils n’ont pas vraiment une action d’engrais, à part les legumineuses avec leur rhizobium) sont un outil incontournable d’un jardin vraiment écologique! Chez moi si un sol ne porte pas de culture doit être ensemencé d’un tel couvert.
    Dans les couvert hivernaux, je trouve le pois fourrager formidable, en plus on peut choisir en cours d’hiver d’en faire plutôt une culture car son fruit et ses pousses sont très savoureuses!
    J’ai aussi essayer de nombreuses autre plantes en hiver (semis fin d’automne) : vesce, moutarde, radis, phacelie, orge, avoine, féverole, bourrache…
    En été j’ai surtout fait du sarasin et cet année, si je trouve la semence, je vais tenter le sorgho à balais.

  12. le batard michel 7 années Il y a

    bonjour à tous .Je dois etre atypique dans le groupe car j’ai une exploitation en même temps que mon jardin.Située dans la baie de ST BRIEUC,zone cotière ,je fais de la vente directe en volaille et donc au magasin, c’est un forum permanent sur les façons de faire de chacun,tant au niveau de l’exploitation sur mes pratiques que dans les jardins.Mon objectif est de les informer sur le fonctionnement du sol,des aléas climatiques(la pluviometrie,la température etc) qu’ils deviennent autonomes dans leurs décisions et qu’ils extrapolent sur la production végétale en général(besoins alimentaires mondiaux…autres)
    J’ai juste appris à l’école d’agriculture(soltner:mon maitre à penser)que l’action de l’homme n’inffluait que pour 20% du rendement.Pour le reste,la nature est » la patronne ».Pour ce qui est des engrais verts,ne pas oublier l’effet région:je sème de la phacélie régulierement apres la récolte de céréales fin juillet etles 3/4 du temps elle ne gèle pas.Quant à son coté mélifère,à moins de la laisser au printemps,sa floraison est décalée par rapport aux abeilles.Néanmoins,elle me parait intéréssante dans le sens ou elle est seule dans son espèce et rompt bien le cycle des maladies des plantes cultivées.pour gagner du temps à l’implantation,je sème sous couvert en juin.La plante ne voit pas la lumiere tant que la récolte n’est pas faite,et bénéficie de l’humidité ambiante.J ai essayé beaucoup de mélange(trefle incarnat,seigle,avoine,radis,avoine diploide etc),peu importe.Le résultat est toujours mieux que de laisser de la terre nue mais attention à ne pas faire « un réservoir à limaces ».Matiere organique et humidité leur procurent un super logis

  13. wawa 7 années Il y a

    moi, je ne fait… rien.

    sur mon « key hole garden » que je viens d’installer, finalement très proche des jardins en carré, j’ai mis un peu d’herbe de tonte, jeté quelques graines de lentilles alimentaires, repiqué quelques fraisiers, semé à la volée tomates et poireaux, planté quelque gousse d’ail et d’oignon déjà germé et c’est tout.

    Le matin le prend mon café assis sur le rebord et j’arrache les mauvaises herbe que je jette dans le puis central. C’est pas beau le jardinage?

    PS j’habite dans l’hémisphère sud donc début de l’hiver

  14. Bonjour Loïc,

    Très intéressant votre article. Toutefois, je crois que l’un des éléments qu’il serait intéressant de regarder est le prix entre le chimique et l’engrais verts. Je suis tout à fait d’accord qu’il ne peut y avoir de prix quand on parler de santé mais toutefois, il me semble que l’une des raisons qui pousse plusieurs personnes à utiliser du chimique est qu’il est beaucoup moins dispendieux. Qu’en pensez-vous?

    Merci. Elisabeth.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?