Faut-il mettre un géotextile dans un carré potager ?

Dans les jardineries, les carrés de potager possèdent généralement un géotextile agrafé contre les planches de bois. Est-ce une bonne idée ? Le géotextile sert-il à protéger le bois ? Faut-il absolument en ajouter un au fond de votre carré potager ? Je réponds enfin à ces questions qui m’ont souvent été posées !

Pourquoi je n’utilise pas de géotextile dans mes carrés potager ?

Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps : non, il ne faut pas mettre de géotextile dans votre carré potager ! Que ce soit pour protéger le bois ou pour éviter l’apparition des « mauvaises herbes », ça ne sert à rien. Je vous explique pourquoi.

Le géotextile ne protège pas le bois des carrés de potager

À l’origine, le géotextile est là pour contenir le substrat et éviter que la terre ne s’échappe lors des arrosages. Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, le géotextile accélère la décomposition des planches de votre potager. En effet, le géotextile est un tissu qui a tendance à retenir l’humidité comme pourrait le faire une éponge. Le problème, c’est qu’il va maintenir en permanence l’humidité contre la face interne du bois, l’empêchant ainsi de sécher.

Mais alors, pourquoi les carrés potager vendus en jardinerie sont souvent proposés avec un géotextile ? Tout simplement parce que la plupart de ces potagers sont conçus avec du bois qui a subi un traitement autoclave. Les planches sont donc beaucoup plus résistantes dans le temps, et le géotextile ne va pas changer grand-chose à cette durabilité. Mais si vous fabriquez vous-même votre potager en carré en utilisant un bois plus adapté, le géotextile va réduire sa durée de vie. En revanche, je vous déconseille d’installer votre carré potager sur une terrasse ou un balcon : privilégiez plutôt les jardinières autonomes en eau.

Le géotextile prive votre carré potager des bienfaits de la vie du sol

Vous commencez à le savoir, mais un carré potager n’a pas sa place sur une terrasse. Il doit au contraire être installé dans le jardin, directement sur le sol pour bénéficier de toute sa richesse. Vous avez de la pelouse sur votre terrain ? C’est très bien, posez votre carré directement sur la pelouse, sans ajouter de géotextile. Sinon, les vers de terre ne pourront pas participer à l’amélioration du sol de votre potager. Eh oui, ils ne mangent pas de géotextile ! Si vous avez peur que les herbes remontent à la surface, utilisez plutôt de vieux cartons d’emballage avant de remplir votre carré de potager. Ce type de carton va étouffer les herbes du fond, tout en permettant aux vers de terre de passer puisqu’ils finiront par le manger.

Comment protéger le bois d’un carré de potager ?

Mais s’il ne faut pas mettre de géotextile dans un carré potager, que faut-il utiliser pour protéger le bois ? Tout va dépendre de votre position vis-à-vis des traitements du bois et de l’utilisation du plastique au potager. Voici les différentes solutions qui s’offrent à vous.

Ne jamais utiliser une bâche plastique pour protéger l’intérieur d’un carré de potager. Utilisez un plastique en relief type Delta MS.

Le plastique de protection en relief

Bien sûr, cette méthode ne vous conviendra pas si vous préférez éviter le plastique pour des raisons écologiques ou de santé. Mais cela reste le meilleur choix pour rallonger la durée de vie des planches de votre potager. Vous pouvez notamment utiliser du plastique type Delta MS, prévu à l’origine pour protéger les soubassements. Ce plastique en relief va créer une lame d’air contre la face interne des planches de bois, lui permettant ainsi de mieux sécher. Attention toutefois : il faut le placer uniquement sur les côtés du carré, et non pas dans le fond !

Le bois d’essence classe 4

L’usage du plastique au potager est impensable pour vous ? Dans ce cas-là, il faudra plutôt investir dans du bois noble pour acheter ou fabriquer vos carrés. Le chêne, le châtaigner ou l’acacia sont des essences de bois de classe 4, qui résisteront beaucoup plus dans le temps qu’un bois classe 1 comme l’épicéa. Pour en savoir plus sur les différents types de bois à utiliser, n’hésitez pas à consulter cet article.

Éviter le contact avec le sol

La dernière possibilité pour protéger le bois de votre potager, c’est d’installer vos carrés sur des piquets, à quelques centimètres du sol. En effet, l’un des gros points faibles du carré potager en bois, c’est ce risque de pourrissement. Les planches étant posées directement sur le sol, elles sont en contact permanent avec l’humidité et pourrissent donc beaucoup plus vite. Mais en surélevant légèrement votre carré, vous n’aurez plus ce problème. Comme les potagers en carré du commerce ne se soucient pas de ce genre de détail, je préfère fabriquer moi-même mes planches de culture pour les protéger au maximum. Et en plus, je vous propose même les plans de fabrication

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020 Mon potager en carrés | Tous droits réservés

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé

Jardiner debout

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?