• Invasion doryphores

  • LaBuche

    Membre
    17 mars 2015 à 22 h 21 min
    0

    Bonsoir,
    Je récupère une parcelle de mon beau-père sur laquelle il n’a planté principalement que des patates.
    Sa terre est très riche : apport de fumier de vaches chaque année (peut-être un peu trop d’ailleurs…).
    Le souci est que lorsque les pieds de pet sortent, ils sont immédiatement colonisés par des armées de doryphores. Il doit y en avoir des familles et des familles entière sous terre. J’en avais compté sur un seul pied l’année dernière pas moins de 31 !!!
    Je souhaite mettre autre chose que des patates mais je ne veux pas voir mes plants dévorés par ces sales bêtes. Ma question est comment m’en débarrasser avant de planter/semer sachant que cette parcelle est à 30 minutes de chez moi.
    Merci pour vos infos/réponses.
    Cordialement.

  • Antoine

    Membre
    18 mars 2015 à 14 h 30 min
    0

    Bonjour,

    Je vais commencer par te dire que je n’ai pas de jardin, ni de potager, donc mon avis ne sera pas parfait ^^

    Tout d’abord quelle est la taille de la parcelle? si tu es tout seul sur une grande surface tu vas avoir du mal je pense…
    A mon avis il y a 2 moyens de lutter contre cette bête.

    1) ne plus faire pousser de patates pendant plusieurs années (au moins 2) et faire pousser d’autres choses autre que la famille des solanacées (donc pas de patates, pas de tomates, pas d’aubergines, etc). Si les bêtes n’ont plus de quoi se nourrir elles mourreront, logique.
    Si tu veux des patates il faut faire à un endroit différent car les bêtes sont mobiles.
    2) l’autre moyen serait de favoriser la présence de prédateurs de cette bestiole: coccinelles, carabes, etc.
    Pour ça la meilleure chose à faire (qui prend du temps) est de mettre des plantes locales qui vont attirer les coccinelles et développer la biodiversité. Tu peux même t’amuser à faire un hotel à insectes 😉
    3) je viens de penser à un truc en écrivant: faire pousser les légumes qui font fuir ce genre de bêtes -> associations de légumes…

    j’espère que ça va t’aider

  • LaBuche

    Membre
    18 mars 2015 à 17 h 23 min
    0

    Bonjour Antoine,

    Merci pour toutes ces infos.

    J’ai lu aussi que l’ail faisait fuir ces bestioles : maintenant, planter de l’ail sur 80 m2 (taille du jardin), on n’a pas fini d’en manger et surtout bonjour l’haleine 😉

    Cordialement.

  • Antoine

    Membre
    19 mars 2015 à 8 h 49 min
    0

    au moins il n’y aura pas de vampires ! ^^

    je te conseille de lire ça :

    http://www.au-potager.com/associations.htm

    du coup tu verras qu’avec l’ail tu peux mettre betterave, camomille, carotte, céleri, concombre, cornichon, fraise, laitue, sarriette, tomate (c’est de la famille de la patate) 😉 mais pas avec asperge choux haricot pois !

    tu devrais peut-être faire une butte permaculture ou lasagne pour créer une base fertile qui pourra peut-être faire fuir les bestioles

  • Antoine

    Membre
    19 mars 2015 à 9 h 09 min
    0

    je viens de tomber sur ça!

    http://kokopelli-semences.fr/boutique/engrais_verts

    le lin !

    En association avec les pommes de terre, le lin est un excellent répulsif à doryphore. Il peut aussi être utilisé comme engrais vert.

    allez tu fais un bel engrais vert cette année, tu fauches à l’automne, tu laisses ce que tu as fauché sur ton sol (paillage naturel) et mars prochain tout ira bien ! ? ^^

  • LaBuche

    Membre
    20 mars 2015 à 13 h 00 min
    0

    Et bien encore une fois merci pour cette info.

    Y’a plus qu’à comme on dit.

  • Rêv’Errance

    Membre
    23 mars 2015 à 12 h 51 min
    0

    Bonjour LaBuche,
    Quand cela arrive à mes plants de pommes de terre, je passe très rapidement une flamme de chalumeau sur les feuilles en prenant soins de ne jamais rester au même endroit bien longtemps, ainsi la flamme brule les larves mais pas les feuilles et en recommençant l’opération pendant deux à trois jours après l’apparition des larves cela suffit en général à faire disparaitre la portée.

    Pour citer http://www.un-jardin-bio.com/ Les associations avec la tanaisie, lin, haricots, souci, ricin*, ail ou encore raifort et pois peuvent s’avérer efficaces quand les doryphores n’ont pas encore élu domicile dans votre potager, elles seront sans doutes vaines dans le cas contraire : http://www.organicagcentre.ca/ResearchDatabase/res_cpb_companion_tara_f.asp.

Affichage des publications 1 - 7 de 7

Log in to reply.

Original Post
0 sur 0 articles June 2018
Now

Jardiner debout