Comme je vous l’explique dans la mise à jour de mon chalenge potager. La contrainte de place me pousse vers de nouvelles techniques de jardinage. Les nouvelles découvertes que je fais pourront servir à ceux qui ne disposent que de terrasse ou balcon ou des terrains très petits.

 

Jardiniere reserve eau

En attendant comment cultiver sans terrain ?

La technique la plus accessible est surement le potager en bac. J’ai déjà mené cette expérience dans une jardinerie près de chez moi et le résultat est tellement concluant que le responsable de la jardinerie a préparé des nouveaux bacs pour la saison à venir.

L’inconvénient de ces bacs est qu’ils peuvent sécher très vite, et si une jardinerie peut facilement s’occuper de l’arrosage quotidien de leur bac, ce n’est pas forcement possible pour monsieur tout le monde. J’ai donc cherché comment pallier à ce problème, et trouvé des solutions outre atlantique qui réponde au nom d’earthbox. Il s’agit simplement de grande jardinière avec une réserve d’eau.

Principe de fonctionnement de l’earthbox

En fouillant l’internet j’ai découvert le blog de Britt, qui a déjà bien avancé sur le sujet, voilà de quoi comprendre facilement le principe des earthbox. Le principe de capillarité permet donc à l’eau de remonter dans la jardinière et aussi de satisfaire les plantes en eau. Il y a peu de jardinière toute faite et de gros volume disponible sur le marché, il faut donc bricoler un peu. Le recyclage des barils de Britt est une bonne solution, mais j’ai peur qu’elle ne convienne pas à mes lecteurs soucieux de l’esthétisme.

La solution que je vous propose n’est pas encore non plus très esthétique mais il y a moyen de composer avec les couleurs et en attendant de trouver des bacs plastiques plus sympas, vous pouvez déjà faire un petit essai pour moins de 5 €.

Le matériel nécessaire pour réaliser la jardinière

  • 2 bacs 30L de couleurs différentes soit 1€85 pièces
  • 1 tuyau PVC diamètre 32 2m soit 1€8 vous pouvez faire 5 bacs avec donc 0 € 36
  • Des petits colliers rilsans
  • Des pots de fromages blancs ou des vieux pots de fleur plastique.

 

Fabriquer une earthbox

 

La jardinière est simple à réaliser, en 10 minutes l’affaire est bouclée. Il y a pas mal de choix avec ce genre de bac. Vous pouvez aussi en trouver dans les magasins style Ikea. Concernant le remplissage, j’ai essayé d’utiliser un substrat style lasagne. C’est-à-dire avec des déchets verts dedans et des vers.

Pour les vers il suffit d’en prendre une pelleté dans le bac a compost. Je ne sais pas encore trop comment ils vont réagir dans le bac et j’espère aussi qu’ils ne vont pas se noyer dans la réserve d’eau.

J’ai vue qu’il est possible de faire un véritable réseau de jardinières. Cela permet de mutualiser les réserves d’eau et de faciliter l’entretien. Imaginez aussi la facilité pour les remplir ! On branche le tuyau sur la premières et les suivantes se remplissent toutes seules.

Pour aller plus loin.

Pourquoi ne pas imaginer un réseau de jardinières de ce type connecté à un bac d’élevage de poisson. Quand je vois la quantité d’idée et de test réalisé par des amateurs coté outre atlantique. Je me dis que l’on est à la traine. Je ne peux pas imaginer que les français soient moins inventifs que les américains. En tous cas, même si l’on a autant d’idée il est sûr qu’on les partage moins.

Mon chalenge potager va considérablement évoluer en 2012, je vais intégrer à la réalisation d’un potager en carré productif et esthétique, l’expérimentation des nouvelles méthodes de culture.

J’espère que je vais avoir assez avec des journées qui font seulement 24h ! JSourire

19 Commentaires
  1. Marithé 7 ans Il y a

    Je trouve cette réalisation ingénieuse et merci pour les explications.

  2. TerredeLiberte 7 ans Il y a

    Ha, cette idée va m’aider ! car en attendant d’avoir du terrain… j’ai un balcon !
    Je vais essayer, merci ! 😉

  3. Auteur
    Loïc Vauclin 7 ans Il y a

    @ Marithé @ TerredeLiberté

    Je suis heureux que ma petite contribution puisse vous aider 🙂

  4. Oph 7 ans Il y a

    L’an dernier c’était la seule façon pour moi d’avoir un petit potager. J’avais pris pas mal de bac chez Ikea justement, seulement un constat m’est vite apparu: dans les bacs transparents/translucides, des algues se développent à vitesse grand V. Non seulement, côté esthétique c’est pas glop, mais en plus ça consomme beaucoup d’eau qui à la base était destinée aux plantes.
    Perso je n’avais pas de réserve d’eau au fond. J’arrosais tous les soirs ou un soir sur deux selon le temps. J’avais paillé la plupart des bacs et ça avait largement suffit! 🙂

  5. Auteur
    Loïc Vauclin 7 ans Il y a

    Bonsoir Ophelie

    Oui c’est ce que je dis dans l’article, ca peut etre une véritable corvée pour certain que d’avoir a arroser les bacs régulierement.

    Effectivement les bac translucides ne sont pas une bonnes solutions.

  6. Nicolas 7 ans Il y a

    Merci Loïc, c’est une très bonne idée, je vais peut-être même l’expérimenter cet été. Je sème toujours trop de tomates, et plutôt que de les jeter, pourquoi ne pas en repiquer quelques pieds dans de tels bacs 😉

  7. Agnès 7 ans Il y a

    Bonjour, j’aimerais savoir ce que vous avez l’intention de planter dans ces bacs, et quelle type de plante potagère y grandirait le mieux, car toutes ne s’y prêtent pas : à la fin de l’été dernier, j’ai fait le test de planter des choux pommés dans des pots. Dans un premier temps, ils ont bien grandi et j’ai même dû les rempoter, mais depuis mi décembre, on peut dire qu’ils ne grandissent plus. La pomme de chacun de mes choux reste désespérément minuscule. Est-ce dû à un manque d’apport nutritif (pourtant je leur fournis de l’engrais par l’eau d’arrosage et j’étale du fumier de lapin sur la surface de la terre) ou dû au fait quel leur racines sont trop à l’étroit dans mes pots ?

  8. Auteur
    Loïc Vauclin 7 ans Il y a

    Bonjour Agnes

    J’ai bien l’intention d’y cultiver toutes sorte de légumes, je n’ai pas encore de retour d’experience a ce sujet. Mais allez faire un tour sur le blog de britt vous allez constater que ca pousse plutot bien 🙂

  9. Shart 7 ans Il y a

    Bonjour Loic,

    Toutes tes explications et vidéos sont super. J’aimerai utiliser ce système pour cultiver des tomates sur mon balcon. A un prix raisonnable, je ne trouve que des bacs noirs. N’y a t’il pas de risque que, le noir captant la chaleur, cela assèche trop vite la terre ?
    Bon courage pour le montage de ta serre !

  10. eve 7 ans Il y a

    bonjour, super idée! je compte commencer cette année. ce qui me chagrine – comment savoir si la réserve d’eau est vide? comment fabriquer/ où acheter un flotteur? une autre question – comment lier les bacs pour mutualiser la réserve d’eau? bricoleurs nulle, j’ai un balcon expo sud-ouest dans le Sud-Ouest (chaud!) merci 🙂

  11. Britt 7 ans Il y a

    Bonjour Loïc !
    Je vois que tu as sacrément avancé, si tu m’avais laissé ton lien de blog j’aurais pu t’encourager plus tôt 🙂
    Je plaisante, au départ mon idée était de ‘traduire’ tout ce que je trouvais dans le domaine de la sub-irrigation, de la earth-box en passant par les parterres à réserve d’eau. Puis pour rendre ça crédible, j’ai essayé avec toute sorte de conteneurs. Mon choix des fûts bleus était guidé par le coût (± 10 euros d’occase) en me doutant que l’esthétique était loin d’être satisfaisante.
    Pour l’aspect pratique, mes gros demis-fûts de 200 litres coupés en deux m’ont donné des bacs de 80 litres, dans lesquels j’ai planté deux pieds de tomate par fût. L’arrosage, bien que mes fûts soient sous serre (Bretagne oblige) ne se faisait qu’une fois par semaine (12 litres de réserve). Si j’avais du m’absenter, il aurait suffit de relier tous les fûts les uns aux autres avec des tuyaux et de mettre un système de bonde de WC pour que l’eau (additionnée ou pas d’engrais) soit toujours de niveau.

    Merci d’avoir pris le relais avec le souci de l’esthétique en plus, j’avais plus le temps de poster sur mon blog 🙂

  12. David 7 ans Il y a

    Economique et très plaisante cette idée. Merci pour toutes ces explications

  13. Georges 7 ans Il y a

    Bonjour, Je viens de lire cet article bien intéressant. Pour la facilité, on peut réaliser un chassis surélevé qui reçoit 3,6 ou 9 bacs. et plus besoin de se baisser.

    J’avais déjà vu ce montage sur le site américain “instructable”

  14. marie therese 7 ans Il y a

    Les solutions les plus simples sont souvent les meilleures et aussi souvent les moins onéreuses. Merci

  15. Kaka 6 ans Il y a

    Je viens d acheter le nécessaire pour faire ces bacs
    Mais avec variantes

    Le trou et le pot au milieu
    Mon avis : terreau constamment dans l eau… Les racines vont y descendre puis coloniser le bac (déjà vécu avec une jardinière réserve d eau achetée dans le commerce

    À la place je vais tenter : pas de trou ni de pot mais
    – utilisation de sangles synthétiques (achetées dans le même magasin ou l on trouve les bacs à 1€80 🙂 : coût 2€80 pour 5m (j ai déjà testé avec de la corde sur de petits pots et cela fonctionnait
    – quelques fentes pour plonger les morceaux de sangles dans la réserve et dans la terre
    – le trou d évacuation 1 ou 2 cm plus bas que le fond ainsi il y aura toujours un vide d air même si la réserve est pleine

    niveau
    Je vais aussi réfléchir à un système pour montrer le montrer le niveau : début d idée : paille pour boire et polystyrène
    En attendant pour moins de 1€ j ai acheté raccord PVC + bouchon : même pas besoin de coller mais cela évitera que la réserve devienne une réserve à moustique (bien que je ne sache pas si le système d origine à ces défauts)

    v2
    Des idées pour une éventuelle v2 :
    – Feutré géotextile au fond du bac de terre => sur que la terre ne descend pas dans le bac à eau
    – un couvercle pour la réserve : si le principe de mèche fonctionne bien (à priori déjà vu sur un autre blog mais je ne l indique pas par respect pour ce blog et cet article, un couvercle sur le bac à réserve => la capacité d eau passera alors à quasi 20 litres mais il faudra trouver un système pour boucher les trous des poignées
    – possibilité de le faire avec les mêmes bacs en 50 litres mais la j ai un doute sur la solidité du fond (terreau humide + plante) pas sur que le fond une fois percé tienne le coup

  16. Kaka 6 ans Il y a

    Si j ai acheté la sangle c est que je voulais tester… Une autre solution serait peut être de remplir le pot de la solution avec des billes d argiles puis un morceau de feutre géotextile pour quelques billes au dessus pour être sur que tout soit en contact :
    – l eau devrait remonter via les billes d argiles
    – le feutre devrait empêcher les racines de descendre

  17. Kaka 6 ans Il y a

    Pour la v2 : à défaut du couvercle, couper des morceaux de tube PVC et les mettre à la verticale : objectif : surélever le bac de terre

  18. le jeannot 5 ans Il y a

    J’ ai réalisé deux jardinières avec des bacs de 30 litres achetés 1.9 € pièce chez Brico-dépôt.
    J’ai bouché les trous des poignées & sur le terreau j’ai disposé des morceaux de tuiles pour ralentir l’évaporation.. ça marche.
    Pour le niveau : un bouchon en liège une fine tige en bois de fleuriste, un peu de chaterton rouge en haut.
    Je suis content de participer à cette idée géniale.
    Bravo Loïc, je fais connaître ton idée en te citant avec l’adresse http de ta vidéo.

  19. caty 1 an Il y a

    j utilise des baignoire pour bébé tres peu cher en brocante 1 ou 2 euros elles sont assez grande et profonde

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?