Mildiou ! Ça sonne presque comme un juron. En tous cas quand j’ai vu l’état de mes tomates, il n’a pas fallu me pousser beaucoup pour jurer.

Quand le ciel est contre nous, c’est difficile de lutter. Mais le minimum pour lutter c’est de connaitre l’ennemi.

Le mildiou est une maladie cryptogamique c’est-à-dire quelle est dû à un champignon : le Phytophthora infestans. Elle se présente sous forme de taches blanches cotonneuse au début puis des taches brunâtres quand elle est bien avancée. Chez la tomate, la maladie attaque toute la plante et fini par la faire mourir. Les tomates pourrissent, il faut veiller à écarter la moindre tache sur un fruit pour éviter qu’il ne contamine les autres.

 

Pour vous aider à le reconnaitre voilà quelques photos.

 

Les causes de la maladie.

Il suffit que les conditions climatique soit favorable pour que l’ensemble de vos pieds de tomates soit contaminé très rapidement. Une température entre 12 et 25°C, un taux d’humidité important et le champignon va se développer sous les feuilles et se propager vitesse grand V.

Lutter contre le mildiou.

Comme bons nombres de champignons, le mildiou n’aime pas le cuivre. C’est pour cette raison que l’on traite les plan de tomate a la bouillie bordelaise en prévention. Seulement ce traitement me pose un problème. La bouillie bordelaise ne fera aucune différence entre le mildiou et les champignons qui se développent dans mon paillage et mon BRF. C’est pour cette raison que je ne veux pas l’utiliser. Pour moi, la meilleur façon de lutter contre c’est de protéger les tomates de la pluie. L’idéal serait de les cultiver en serre, mais dans l’optique du potager en carré, c’est plus difficile. Je pense fabriquer une sorte de casquette transparente amovible à mettre en place au-dessus du pied.

A suivre un plan sur Sketchup ! Clignement d'œil

 

C’est le climat normand qui m’impose de protéger mes tomates de la sorte, il est possible de sans passer plus au sud.

De plus il faut veiller à respecter la rotation des cultures, on augmente les risques de contamination en cultivant nos tomates toujours au même endroit.

Je peux comparer facilement la culture des tomates à l’air libre et sous serre, car mes parents cultivent les leurs sous serre et depuis le temps je n’ai jamais vu de mildiou sur leurs pieds.

(je parle des pieds de tomates pas des pieds de mes parents !Sourire ) Et pourtant voilà plusieurs années que ces tomates sont cultivé au même endroit.

 

Vous avait surement entendu parler aussi du fil de cuivre qui transperce le pied et tomate, je n’ai personnellement jamais essayé, mais j’aimerais bien avoir un retour d’expérience à ce sujet.

Et vous que connaissez vous comme solutions pour lutter contre le mildiou ? Vindiou !

6 Commentaires
  1. Fab 8 ans Il y a

    En ce qui concerne le fil de cuivre, c’est une légende bien installée. Les essais que j’avais fait ne sont pas concluants.

    • Auteur
      Loïc Vauclin 8 ans Il y a

      Merci Fab de partager ton expérience !

      Ca confirme mon sentiment ! Arretons cette méthode inutile et Barbare. 🙂

  2. Joshua 7 ans Il y a

    Bonjour, une probable solution pour le mildiou, il y a le BRF, ici –> http://pouzatbrf.blogspot.fr/2007/09/brf-tomates-et-mildiou.html 😉

  3. Elaine 5 ans Il y a

    Bonjour,

    Mon mari ma fait des potager rectangle 1.20m x 2.40m x 45cm, dans un bac et dans un moitie j’ai plante des tomate cerise et salades et j’ai recouvert utilisant 4 piquet 1.50m & une bâche plastifie avec ouverture devant. Es-que je risque d’avoir de mildiou. J’ouvre tous les jour et des fois j’enlève complémentent la bâche quand il fait bon mais il y a beaucoup d’humidité un fois clos. Je suis dans le Loiret & les température du matin et soir sont pour le moment très frais

    • Fab 5 ans Il y a

      Bonjour,

      Il n’y a pas de mildiou en ce moment et cette maladie touche plutôt les plants adultes. Les risques sont essentiellement à partir du mois d’août.

      • Elaine 5 ans Il y a

        Merci Fab pour ces info, c’est rassurant, cet ma première année en bac, donc pas sur comment ça va réagir.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?