LA FORMATION EXPRESS DU JARDINEUR

Vidéo #1

Les 5 éléments…

Vidéo #2 à venir

Les 3 piliers…

Vidéo #3 à venir

des astuces…

Vidéo #4 à venir

Le chef d’orchestre…

Vidéo #1 | Vidéo #2 | Vidéo #3 | Vidéo #4

Les 5 éléments…| Les 3 piliers…| Les astuces…| Le chef d’orchestre

Les cinq éléments de la transformation du jardinier

Mais aussi les 4 critères d'une bonne planche de culture

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Cliquez sur “CC” pour désactiver / activer les sous-titres.
(Si la vidéo saccade, cliquez dessus pour faire pause, attendez quelques secondes, et recliquez pour reprendre la lecture.)

Vous avez la parole

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Loic,
    Je veux débuter un jardin en carré, et suis en train de fabriquer les bacs avec des planches de recup. Je voudrais savoir si je peux utiliser des planches peintes ou vernies. Est-ce mauvais pour les cultures, sachant que le plastique alvéolé isolera la terre des planches ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Lerc

    1. Bonjour, que ce soit le plastique, la peinture ou le vernis c’est pas des éléments que j’ai voir dans le jardin potager. tout se dégrade et on ne sais pas vraiment si les molécules ne finissent pas dans les légumes. Le plastique de protection est un compromis pour éviter que les planches ne pourrissent trop vite.

  2. Bonjour Loic ,
    Dans une terre très argileuse et compacte, travaillée depuis plus de 5 ans, j’ai un résultat nul en carottes, courgettes cornichons, aubergine etc; les choux sont assez petits, les salades ne pomment pas vraiment ……..
    je pratique le compostage de surface sous paille, et me bat avec les escargots et limaces.

  3. Bonjour Loïc, merci pour cette video très intéressante. J’ai hérité du jardin de mon papa qui malheureusement est devenu une forêt vierge. J’aimerais le remettre en service, j’ai essayé cette année mais je n’habite pas sur place alors je n’ai pas tenu et les herbes ont vite repris le dessus et mon voisin n’était pas très content. J’habite dans le Nord, il a tellement plu que je n’ai eu aucune tomate, mes pommes de terre ont pourri…j’aimerais bien trouver une solution pour mais cela me semble si difficile !

    1. Bonjour, pour empêcher la prolifération des adventices, vous pouvez recouvrir le sol de carton puis de paille ou de foin sur le carton

  4. Un seul obstacle : .es limaces ! Et le manque de matière sèche pour mon compost, et pour le paillage. Merci pour vos bons conseils.

  5. Bonjour,
    Je débute cette semaine avec des planches de coffrage BTP récupérées et protégées par le plastique alvéolé. Coût du carrée : 23,30 €. J’ai déposé du carton au fond (espérant qu’il soit franchissable par les vers), j’ai intégré quelques buches, branchages et je compte déposer les feuilles mortes au long de l’hiver, récupérer du crottin de cheval (centre équestre près de chez moi)et terminer avec du compost (ancien et en cours). Donc, si possible, pas d’achat de terreau en jardinerie. Mais je ne sais pas si je ne fais pas fausse route avec ce plan pour combler mon carré durant tout cet hiver. Est-il possible qu’une terre soit trop riche ?
    Cordialement.

  6. Bonjour Nicolas,
    L’automne dernier, nous avons mis en place 15 bacs de 4 m x 1,20 m tout simple avec des planches en sapin (car nous faisons de gros travaux sur notre nouvelle maison, ce qui nous prends beaucoup de temps). Nous n’avons donc pas mis de toile intérieure par souci de rapidité surtout. J’ai rempli mes bacs de 5 à 6 couches alternées de feuilles mortes, paille, terre de jardin, sciure de bois, orties, tontes de gazon, consoude broyée etc… A partir du mois de novembre 2020 j’ai donc pu commencer à transplanter fraisiers, thym, ails, myrtillers,
    et au mois d’avril 2021 les plants d’artichauts et de rhubarbe que je devais déplacer pour pouvoir effectuer de gros travaux sur la maison. Fin juin, quand le soleil a enfin pointé le bout de son nez, j’ai transplanté mes plantons de salades, tomates, choux, courgettes, courges, brocolis, sans oublier les oeillets-dinde et les soucis ainsi que le maïs et les tournesol qui ont servi de tuteurs aux cocos grimpants. Mon mari qui était plutôt sceptique pour ce genre de culture, a été agréablement surpris en voyant les délicieuses récoltes de fruits et légumes de cette saison (fraises énormes et en abondance, têtes d’ail vraiment énormes entre les rangs de fraisiers, salades pommées comme je n’en avais jamais eu, rhubarbe et artichauts vraiment superbes. Malheureusement, pas de tomates saines car toutes atteintes par le mildiou du aux pluies trop abondantes et fréquentes et gros bémol : les limaces qui ont élu domicile dans les salades, les haricots et rasé mes semis de carottes, par rapport à la paille je pense. Si tu as une suggestion par rapport à ce problème de limaces, je suis preneuse. Vraiment merci pour ton site auquel je suis abonnée et que je suis régulièrement car vraiment plein de très bonnes idées. Jardinellement vôtre. Maud

    1. Bonjour, les limaces font parties du jeu. dans un premier temps, il faut les ramasser a la tombée de la nuit ou au levée du jour. il faut aussi leur faire une cantine ! avec le temps leur population va se réguler

  7. Bonjouur,
    Je m’essaie au jardinage depuis quelques années et je suis loin de l’autonomie alimentaire pourtant je vis quasiment seul…
    Je n’ai jamais osé faire vos carré, je jardine au sol (terre très argileuse) donc je l’ai isolé avec du carton et 20cm de terreau. J’ai maintenant des vers de terre mais ils ont mis plusieurs années à revenir car c’est une terre qui a été exploité par un céréalier. J’avoue que je suis un peu dégoûté et que je continue “mollement”…
    Merci de votre aide

    1. Bonjour Christian, a partir du moment que vous donnez a mangé au sol, les vers vont revenir. Mais il faut pas mettre que du compost, il faut mettre de la matière fraiche

  8. J’ai commencé avec 2 “carrés” plutôt rectangulaires (1,2*2.5m) et 0.6 m de haut , c’est la “vrai” première saison et nous envisageons de mettre un troisième “carré”pour l’an prochain probablement moins haut notamment pour les tomates qui atteignaient près de 2,3 m de haut .
    Merci pour vos conseils éclairés

  9. Bonjour. J’habite au bord de la mer à 50 mètres et mon principal souci c’est le vent toujours présent et la terre qui est en réalité du sable rien que du sable.

    1. Bonjour, oui c’est un sérieux problème ! Pour la terre les bacs surélevés seraient trés bien, pour le vent, il faut absolument protéger le potager

  10. Je suis débutante et je ne sais comment mis prendre
    J’ai 4 carrés de potager. Je souhaite planter salades, tomates, persil, cerfeuil,radi,oignons, ail,poivrons,piment,…

  11. Bonjour, cela fait maintenant 2ans que j’ai commencé à jardiner.
    Je n’ai ps une bonne terre pour jardiner comment faire.
    Merci pour votre vidéo.
    Magali

  12. Bonjour
    Merci de votre vidéo très enrichissante, jardinier amateurs, j’essaie d’obtenir des résultats en Aubrac à 1200 mais d’altitude. Ce qui présente des inconvénients par rapport à la vallée. Par exemple, nous recoltons nos premières tomates vers fin septembre. Pourtant les pieds ont été plantes en avril ( cette année plus tardivement avec les conditions climatiques ) nous avons été envahit par les rataupieds. La moitié de notre révolte et un gros des carottes et navets ont été mangés par cette bête. Je n’ai pas voulu utiliser les poisons dans le potager, j’en ai éliminé 20 avec le piège cylindrique. Avec les intempéries, pratiquement pas d’oignons, d’échalotes et moitié moins de haricots verts alors que j’avais augmenté le nombre de ligne.
    J’ai quitté l’Aubrac fin septembre alors que les premières tomates grossissent. Et j’avais semer des graines de moutardes sur les parties sans culture. Je reviens en fin de semaine et j’espère que nos citrouilles et beternos seront beaux.
    J’avoue que pour la 3ème année le découragement est la. Car cette pluie durant pratiquement tout juillet août fut démoralisant. Et la révolte peu satisfaisante.
    Pour L’an prochain j’arrête de nourrir la terre de fumier et de couvrir la potager de bâches. ( pour la petite histoire, ici les jardiniers epandent du fumier avant la plantation des plants….)
    Je suis intéressé par la vidéo sur la fabrication des carrés, dommage que vous n’ayez pas parler de l’installation en hauteur.
    Bien évidemment je compte acheter par la fabrique à bois.
    Vous évoquez vos contraintes économiques, pourquoi ne pas proposer des commandes groupés ?
    Merci de votre travail et surtout prenez bien soin de vous

  13. Je vous avais déjà répondu une fois. En vous précisant que je faisais mon jardin depuis 40 ans environ. Les choses ont bien évolué ces dernières années et je remercie toutes les personnes comme vous qui contribuent à ce changement. Mon jardin devient beaucoup plus sein. Actuellement j’envisage de me faire un espace abrité pour faire mes semis de printemps. J’ai un petit angard dont je veux transformer une partie du toit et le mur plein sud avec du plexiglas ou du verre mais je ne sais pas où trouver le matériel nécessaire (plexiglas ou vitre assez grand, environ 2,5/1,5m) si vous avez une idée ou solution, je vous en remercie d’avance. Cordialement

  14. Bonjour, ma difficulté principal est le terrain en pente donc je dispose pour mon potager et le climat un peu plus rude puisque je vis a 600 mètre d’altitude au pays basque.
    Merci

  15. Désolée pour le moment je n’ai plus de potagermalheureusement j’ai tout perdu mon ménage et les terres de mon potager ont été emportée par les eaux de la catastrophe des inondations en Belgique du 14/07/2021 et l’assurance ne veut pas intervenir pour mon potager quelle tristesse je ne saurai plus jardiner

  16. Bonjour Monsieur LOIC,

    Félicitations pour votre vidéo,

    Depuis que je suis en retraite, je désire réaliser un potager en rectangle , malgré la grande superficie que j’ai, les propriétaires n’étaient pas d’accord à cause du jardin dit à l’Américaine et ont installés deux robots pour la pelouse 5000 Mètres carrés.
    Je vais bientôt déménager (Dec 2021) et avoir un terrain plus petit certes 1 200 mètres carrés et j’ai négocié avec succès l’implantation de planches de culture.
    Tout ceci pour expliquer
    l intérêt que je porte à vous et vos vidéos.
    Je souhaite pour débuter avoir vos conseils, tout au moins pour la qualité de la terre à installer dans les rectangles sachant que je vais avoir le temps pour le faire.

    Merci à vous et bonne continuation. Respectueuses et sincères salutations…….BRAVO

    dominique.krol@live.fr

    1. J’ai un tout petit jardin , mais j’aimerais mettre des bacs surélevés pour jardiner le plus debout , ayant des problèmes de dos et de genoux . J’attends que mon conjoint me fabrique mes bacs avec tous vos conseils et plans mais il faut du temps , peut être cette hiver , ils seront fabriqués .. j’espère
      Merci pour vos conseils et vidéo

  17. MON MARI A FAIT UN JARDIN PENDANT PLUSIEURS ANNÉES. MOI JE RAMASSAIS. AUJOURD’HUI MON MARI EST DÉCÉDÉ ET J’AI PEUR DE NE PAS AVOIR LE COURAGE ET L’ÉNERGIE POUR M’Y REMETTRE. LES CARRÉS ME TENTENT BIEN MAIS LE PLUS DUR SERA SÛREMENT DE METTRE TOUT ÇA EN PLACE MÊME SI JE ME DÉBROUILLE PAS TROP MAL AVEC DES OUTILS. BON JE SUIS QUAND MÊME BIEN INTÉRESSÉE ET JE VAIS SUIVRE VOTRE BLOG, J’AI PRIS DES NOTES. MERCI.

  18. Bonjour,
    Merci pour votre video qui tombe à pic car j’envisage de construire des bacs de culture sur une parcelle de 75m2. Après m’être mis au jardinage sur sol, je souhaite passer au jardinage en bac pour voir la différence. Je suis étonné du prix de revient de vos bacs car de mon côté, je n’ai pas trouvé en dessous de 150-200€ pour des bacs de 240 x 120 x 30 (2 planches) ou 47,50 (3 planches) en mélèze.
    C’est pour ça que si je peux gagner un bac, çA me fera faire des économies… 😉
    Je suis intéressé aussi votre technique pour fixer la protection plastique à l’intérieur.
    Je désire aussi créer un “key hole”. C’est mon challenge pour tester. Je pourrais vous faire part de mes résultats et difficultés (très) prochainement . Vivement la prochaine video !

  19. Je viens d’avoir un jardin en Normandie avec un emplacement déjà délimité pour le potager et envahi de mauvaises herbes.
    Je suis en train de le recouvrir de carton et de BRF, tonte, composte… pour éliminer le plus possible l’herbe et pouvoir planter et semer quelques légumes au printemps. Je rêve de beaux carrés pour un jardin facile à cultiver (la retraite approche) et agréable à regarder,
    Mais toute seule, je ne suis pas capable même avec vos plans de me lancer dans la construction de carrés durables. Et mon ami a tellement à faire dans la maison… mais je ne désespère pas et certainement un jour j’aurais ce beau potager

  20. bonjour, j’aime bien tes vidéos et j’ai essayé le jardinage mais chaque année j’ai de moins en moins de légumes et depuis deux ans aucun fruit pratiquement (gel le 29 avril!). Je me demande si nos terres sont épuisées et comment les amender?

  21. J’ai eu une récolte abondante mais j’ai un problème les limasses mange tout les tomates les fraises les fèves ci je met de la chaud cette automne est ce que ça vas aider pour l’an prochain

    1. Bonjour marielle, les limaces font parties de d’écosystème potager. Il n’y a pas assez a mangé dans votre jardin pour tout le monde !

      1. J’ai lu que pour décourager les limaces et escargots, un fil de cuivre était efficace. Je n’ai pas encore testé, mais quand je construirai mes carrés cet automne, je compte en monter un avec un fil de cuivre (fil électrique dénudé) cloué tout autour des planches du dessus, à environ 5 cm en-dessous du cadre, ce qui devrait faire barrière. Cela en plus des 40 cm de hauteur et du rebord, bon courage les limaces!

  22. bonjour Loïc
    j’ai mis en place au printemps dernier 2 bacs de culture de 40 cms de haut reliés a la terre .
    1 de 6m x 1m20 et un de 3mx 1m les récoltes ont été mitigés ( très long a pousser avec même des salades qui ne pomment pas ! et des radis qui filent et ne grossissent pas ! ensuite deux carrés en hauteur ( non reliés a la terre ) avec petits légumes et un uniquement des fraises qui n’ont pas vraiment donnés !! ma difficulté réside au manque de terre franche !! dans ces carrés composés uniquement de terre végétale , terreau et fumier en sac ( cheval ) visiblement ce substrat ne convient pas du tout ( aucune vie dans la terre vers ou autres ) je n’ai aucune possibilité d’avoir du fumier ou de la vraie terre de jardin donc pour les carrés je ne sais pas quoi faire !
    pour les bacs actuellement j’y rentre beaucoup de matière organique ( tontes , feuilles , résidus ménager de légumes et j’y ai déposé un paillis de 20cms de paille je pense laisser tout ça reposer jusqu’au printemps , j’ai vérifié hier il commence a y avoir des vers de terre !! un conseil de votre part sera le bienvenu et je vous en remercie d’avance !
    bien amicalement
    Daniel

    1. Bonjour, a partir du moment que vous donnez a manger aux vers, ils vont se multiplier. Pour la terre, regardez s’il y a des travaux autour de chez vous. au pire elle s’achète en big bag.

Commentaires via Facebook

Jardiner debout