Qu’est ce qu’une mini pelle vient faire dans un potager ? Je vous rabats les oreilles avec les commandements du potager, dont le premier est : tu ne retourneras plus ta terre et me voilà aux commandes d’une mini pelle !

Ba vous savez ! Si je devais recommencer mon travail, je lourai cette mini pelle dès le début !

Ma mini pelle 800

Utilisez une mini pelle au potager

Ne culpabilisez pas !

J’aimerais vous donner 3 bonnes raison de ne pas culpabiliser à l’idée d’utiliser ce genre d’engin. Je veux partager ça avec vous car je connais les réactions négatives que l’on récolte quand on fait ce choix.

Mini pelle ou pelle à main c’est pareil !

Quand on n’a pas la chance d’avoir un terrain bien nivelé, si on ne veut pas que nos planches de culture ressemblent aux montagnes russes, il faut mettre le sol de niveau. J’ai terrassé 88m2 à la pelle soit prêt de 18m3 ou 28tonnes. Vous vous doutez bien que je n’ai pas fait ça en 1 jour. Mais au final je les ai déplacé ces tonnes de terre. Avec ma pelle à main, j’ai cassé la structure de la terre et coupé bon nombres de vers de terre de la même façon que je peux le faire avec la mini pelle. Peu importe la façon d’on vous creusez, en décaissant les allées pour remplir vos bacs, vous détruisez l’habitat de nos plus précieux allié, les vers de terre.

Détruire pour mieux reconstruire

C’est vrai que l’on saccage tous en installant un potager, mais notre but n’est pas de saccager, mais de favoriser la biodiversité. Pourquoi naturellement les populations s’installer plutôt sur les rives des fleuves ou près des plages, plutôt qu’en plein désert ? Si on veut attirer les populations dans les desserts, il va falloir engager des gros travaux pour les faire venir. Dans le potager c’est pareil, il faut mettre en place les bonnes conditions pour accueillir cette biodiversité. C’est là que notre rôle est passionnant. Essayer de copier les écosystèmes naturels les plus riches. Pour l’instant l’homme n’a fait que les détruire.

Croyez-vous que votre terrain est naturel ?

Il y a des personnes qui me dise que d’utiliser ce genre d’engin pour remanier mon terrain ce n’est pas naturel. C’est vrai ! Mais est ce que la prairie sur laquelle je suis installé est naturel ? Certainement pas ! Il y a fort à parier qu’avant d’être une prairie c’était une forêt. Il y a surement des engins qui sont venu couper des arbres, des tracteurs qui ont labouré le sol, bref ma prairie c’était certainement un champ de bataille. Si j’attends après la nature pour transformer ma prairie en forêt, je risque de ne pas le voir de mon vivant. Alors oui, je vais utiliser des engins pour corriger rapidement la nature de mon terrain.

Changez la destination de votre terrain

Il faut bien vous dire qu’à partir du moment où vous changé la destination d’une parcelle de terre, vous bouleversé tout l’écosystème. Mon terrain d’origine est une prairie, avec quelques pommiers ici et là. Mon objectif est de transformer cette prairie en potager « exubérant ». A travers ce mot je veux dire que j’aimerais un potager ou tous pousse facilement ou les légumes sont imposant et en pleine santé. Pour atteindre cet objectif je dois modifier en profondeur cette prairie.

Conservez l’eau

Corriger la nature du terrain et changer sa destination c’est mon objectif et je compte bien utiliser les meilleurs outils pour y parvenir. L’usage de cette mini pelle, vous offre des perspectives inenvisageables à la main, comme maitriser l’écoulement des eaux pluviales pour les collecter dans un bassin par exemple. Pour que votre potager soit luxuriant, il faut de la chaleur et de l’eau. Donc pas question de gaspiller ! L’eau qui tombe du ciel doit rester chez vous ! Apres à vous de choisir la façon de la conserver : une citerne enterré, un bassin.

Changez la nature du sol

Concevez votre potager couverture 3D 250pixVous pouvez voir sur cette photo, que ma terre est argileuse, très argileuse. C’est de la colle, c’est long à se réchauffer et c’est lourd. Pourquoi ne pas profiter des travaux pour corriger la nature de votre sol. C’est le moment d’y ajouter une bonne dose de compost. Cette phase de diagnostic du sol est importante et il faut la prendre en compte avant de commencer. Un apport importante de matière organique vous fera gagner beaucoup de temps et stimulera la vie du sol. En l’espace d’une saison ou deux vous constaterez visuellement les bénéfices de cet amendement. Transformer le remblai autour de votre maison en terre riche et fertile c’est possible rapidement si vous anticipez l’installation de votre potager. Pour les débutants qui ne savent pas pour ou commencer et qui hésite encore à se lancer j’ai créé une méthode étape par étape. Vous pouvez consulter tous le programme de cette méthode en cliquant ici.

Protégez votre terrain

Pourquoi ne pas profiter aussi de protéger votre potager des influences néfastes du vent en plantant une haie sur talus. Autant ce genre de travaux est décourageant à la main, autant c’est motivant avec une pelle mécanique.

En résumé

Avec une pelle mécanique vous allez vous épargner beaucoup de difficulté. Vous pourrez de cette façon laisser plus de place à vos envies et votre imagination. Vous ne vous poserez plus la question de trouver la terre pour remplir vos bacs, puisque le décaissage de l’ensemble de la surface ne vous prendra qu’une demi-journée. Pourquoi faire cette opération difficile à la main alors qu’il existe des outils pour ça. Vous savez pourquoi je n’ai pas utilisé une mini pelle pour installer mon potager ? Juste par peur ! Peur de ne pas savoir l’utiliser, peur de devoir la louer des jours entiers et de pas m’en sortir.

Qu’est-ce que je regrette, de ne pas avoir étudié la question un peu plus. En 1 heure de temps je fais le travail de 2 jours à la main et à la fin de la journée je ne suis pas sur les rotules. Une pelle se loue en général moins de 200€ la journée. Et en 2 ou 3 heures vous serez suffisamment à l’aise pour mettre en place votre potager l’espace d’un Week-end.

 

Alors seriez-vous prêt à louer cette pelle ? Pensez-vous que c’est difficile à manier ?

30 Commentaires
  1. gaelle 5 ans Il y a

    OUais, c’est super cette pelle mécanique d’autant qu’elle va me servir à faire le chemin de ma future maison …^^

    • Moi aussi j’avais profité de la mini-pelle à la construction de la maison pour décaisser l’endroit du futur potager.
      Il faut dire que mon sol est truffé de galets gros comme le poing !

      Pour le coût, je vois ça comme un investissement. Par exemple, au lieu de prendre un abonnement à Canal+, je préfère investir dans l’amélioration de mon jardin, ou dans une formation sur le potager…

  2. claude chaubet 5 ans Il y a

    salut Loic
    Avant toute chose, je te prie de faire attention aux fautes d orthographe dans tes textes hahaha!! oui un verbe conjugué avec “vous” termine en “ez” moi ça me heurte un peu, bref!
    Alors je viens de lire ce nouveau post*mail, et je partage ton opinion sur le lourd travail qu est celui de l usage de la pelle en utilisant ces petits bras, oui c est vrai c est dur même très dur surtout s il y a des mètres carré ou cube à retourner.
    Oui! tu vas couper en deux beaucoup de vers de terre avec la pelle mais je ne suis pas sûr que cela en soit autant de tués qu avec une mini-pelleteuse! ensuite à mon idée il faut ajuster son potager à sa mesure de possibilités.
    Si le terrain n est pas nivelé je pense qu il vaut mieux s en accommoder et trouver une façon de mettre en relief et évidence, ces effets montagne Russes, je l ai fais et ça devient très amusant de voir pousser d un coup 6 pieds de courgettes surplombant une petite vallée de salade et fleurs encore jeunes mais bon c est moi! pas une gènèralitè.
    Pourquoi pas essayer de suivre ses formes à moins de vouloir un jardin à la Française évidement ou en carrés surélevés comme tu l as montré dans d autre vidéos;; mais en cultures alternatives qui ont pour but de protéger les sols et micro-organismes, entre autre je pense que moins on intervient sur les sols mieux c est. je ne dis pas qu il ne faut pas désherber si c est nécessaire ou faire une bassiére si le terrain n est pas bien conçu mais moindre est l action mieux tes amis laboureurs se porterons! ensuite et surtout, même si c est 2 ou 3 heures de location d engin, c est aussi l énergie fossile dont on cherche à éviter au maximum la consommation, ne vaut mieux t il pas faire un bon gros pic-nic et inviter tous tes pots pour te filer un coup de main, et finir avec des rafraîchissements vers la fin d après midi ou même un bière fraîche? Et ton week-end aura le même rendement avec un plus, de joie et convivialité. bon faut il avoir des amis dispos haha mais oui ça se trouve! Enfin se sont mes points de vu; Je pense que tes arguments pour l usage de cet engin sont comme pour te rassurer de faire quelque chose qui réellement te faiT culpabiliser, c est normal et humain, par contre je ne sais pas si c est bien de le proposer aux autres comme alternative, pour essuyer cette dernière. En fait je pense que cet usage d engin peut venir seul a n importe qui sans ton aide, on s attend plutôt à des techniques ou trucs ou inventions plus pertinentes de la part de ceux qui proposent des alternatives. En tout cas je le répète, c est seulement mon point de vu, je ne juge pas et je te remercie d avoir proposé de faire un commentaire sur ce post. A très bientôt sur ton prochain post qui nous proposera de bétonner tout et faire des patios de nos jardins hahahahahah je rigole, 😆 je taquine!! merci à toi. Bonne cultive!

    • Auteur
      Loic Vauclin 5 ans Il y a

      Bonsoir Claude

      Comment ça des fautes d’orthographes !!! Franchement ça m’étonne 🙂

      Je l’ai fait un fois d’inviter mes potes pour faire un travail difficile, c’était pour faire du torchis, depuis j’ai plus d’amis ! 🙂

      Concernant la pertinence de l’utilisation de cette mini pelle, c’est vrai que je manque de recul, mais franchement vu le travail que j’envisage de faire, je crois que je vais encore l’utiliser : à suivre 😉

    • Denis 5 ans Il y a

      Claude, il semble que votre clavier ait un problème avec les apostrophes … et je relirais mon message avant de l’envoyer, surtout s’il parle d’orthographe … la paille et la poutre … enfin moi, ce que j’en dis.
      Pour les vers de terre, ce qui doit les irriter le plus est le contact avec le fer de la pelle. Qu’elle soit manuelle ou mécanique ne change rien à l’affaire.
      Si un coup de mini-pelle ramasse 20 fois plus de terre qu’une bêche, on peut supposer que moins de vers sont concernés à chaque pelletée (ceux qui sont au milieu du godet étant à peu près assurés d’échapper à la section).
      Peut-être qu’un calcul plus poussé montrerait que la mini-pelle fait moins de victimes … qui sait.

      Pour le reste, je suis plutôt d’accord avec l’idée de garder les choses un peu désordonnées et ne suis pas un adepte du plat et rectiligne (pas par conviction profonde, mais par flemme) et j’ai pu constater que les patates poussaient aussi bien sur un terrain inégal que sur un billard, du coup pourquoi se fatiguer

    • christophe 5 ans Il y a

      Bonjour à tous,

      Ça parle de fautes d’orthographe et ça oublie les accents !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • claude chaubet 5 ans Il y a

        oui vous avez raison Christophe, le “ça” est complètement idiot et son commentaire n a rien à voir avec le sujet c est débile, je sais que “ça” ne l a pas fait méchamment ni pour se moquer et combien de fois devra t-il s excuser nul ne le sait, mais c est pas grave le”ça” ne se fatiguera pas de le faire.

  3. Dubois Martine 5 ans Il y a

    Bonjour Loïc. effectivement pas très écologique de créer un potager avec une mini pelle, car en plus de retourner assez profondément la terre, savez-vous qu’elle tasse le terrain partout où elle passe ? Mais surtout en plus de tout ça, si on calcule le coût (vers chez moi la location tourne plus aux alentours de 300€ la journée + le prix du cubage de compost acheté dans une compostière + peut-être le sable et amendements divers, + les carrés de bois à crééer, on arrive à un côut de facilement 600€ !!! un vrai potager de “bobos”, il faudra pas mal de temps pour l’amortir…franchement, je ne suis pas séduite, et surtout je n’en n’ai pas les moyens…Je préfère garder mes montagnes russes et créer petit à petit mes carrés. Loïc à quand la promotion des pelles en titane et râteaux en fibres composite ? Bon je rigole !!! sans rancune.

  4. Marc 5 ans Il y a

    Très convainquant Loic !!! 😉

    Plus tard les vers de terre et la microfaune te le revaudront 😆

    Bonne continuation !

  5. Jadu 5 ans Il y a

    Et faire péter des pains de plastics pour aérer le sol, c’est réellement mauvais ??? ❓ ❓ ❓ ❓

    Rien que pour nous, tu veux bien essayer ? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    merci !

  6. Syl 5 ans Il y a

    Ben, perso, qd j’agrandis le potager, j’installe de grands cartons gris, je tape dessus tous les déchets végétaux du coin, (tontes, petites branches, feuilles), je laisse l’hiver faire son oeuvre. Au printemps, je râtisse, j’aplanis, je sème, et ça pousse super bien!
    Parfois, si c’est pas bien décomposé par manque d’eau, je mets un peu de terre ou de sompost bien décomposé dessus… Merveilleux, et pas dur du tout; Même pas besoin de pelle mécanique. Les petits animaux microscopiques ont fait tout le travail à ma place!
    Si je devais travailler un nouvel emplacement autrement, je brûlerais mes branches en fin de saison, ou au tout début de saison (saison des tailles), et l’herbe et la végétation étant brulée, plus de racines, et je travaillerais simplement à la grelinette. pas de souci. Déjà testé aussi. Mais bon, c’était exceptionnel, j’aime pas trop non plus… La nature est là pour nous aider, si on l’écoute!

    • Denis 5 ans Il y a

      J’ai fait ça … pas de culture l’année dernière, alors terrain recouvert de tontes et autres déchets verts.
      Résultat, presque pas d’herbe, mais un réseau complet de métro-campagnol avec les stations, les galeries et tout le toutim. La nature étant par ailleurs portée sur la reproduction, ça galope de partout entre les vers de terre (qui vont bien, merci), les échalotes et oignons plantés en mars remontent à la surface poussés par les rames (pas celles des haricots) qui parcourent le réseau et surtout l’agrandissent … rien que du plaisir.
      Du coup je suis preneur de toute recette permettant de cuisiner ces bestioles, si j’arrive à en attraper, histoire de manger, même indirectement, quelques une des légumes que j’ai planté.

      • magda 5 ans Il y a

        c’est pire que le métro chez toi dis donc….. moi aussi j’ai quelques petites bestioles qui agitent mes plantations… grrr
        par contre dans le verger où sont mes brebis et biquettes j’ai un bus entier de taupes et là je dis oui j’en veut encore car je me sert de la terre des taupinières pour remplir mes carrés potagers.

        • Ivan 5 ans Il y a

          Bravo à Denis et Magda qui m’ont fait rire !
          Votre représentation de la vie fertile dans nos potagers
          semble en effet très proche de la vie sous-terraine
          dans le métro d’une capitale …

  7. claude chaubet 5 ans Il y a

    ouiLoic libre a toi de faire ce que tu veux, mais les fautes oui oui ya hahha

    • Jean-Paul 5 ans Il y a

      “ou même un bière fraîche”… c’est juste ou pas?

  8. reminder 5 ans Il y a

    Vous êtes bien dur avec Loic!
    Un détail, les fautes d’orthographe… On n’est pas obligé de bien écrire pour bien jardiner et faire part des ses expériences.
    J’ai la chance d’avoir un terrain presque plat, mais j’ai appelé un “homme à tout faire” du village pour niveler un peu le terrain que je destinais au futur potager? Et ces 30m2 n’étaient pas égaux. Beaucoup de pierres et de déchets de construction ancienne ont dus être évacués pour compléter la place que je destinais au potager.
    Tout en ét

    • claude chaubet 5 ans Il y a

      non c est clair que ce n est pas obligé d écrire bien pour bien jardiner! c est CLAIR ; c est juste mieux. Le problème de nos jours est que rien n est “obligé” du coup on perd beaucoup de choses essentielles, car on ne s “oblige” pas a faire les choses bien et on le ressent dans tout; obligé est peut être un grand mot ou fort, je dirais, s efforcer à…mais vous avez raison je suis un emmerdeur, pardon! et je tenais à souligner que je ne voulais pas être dur avec Loic qui fait de son mieux pour aider les gens, donc je l avais bien signalé, je donnais juste mon opinion; sinon il faut pas donner cette case commentaire et le tour est joué. bien à vous!

      • Auteur
        Loic Vauclin 5 ans Il y a

        Ça ne me pose pas de problèmes Claude 🙂 je sais très bien que je suis une bille en orthographes.

        Les commentaires sont toujours les bienvenus, c’est comme ça que je peux progresser.

        • claude chaubet 5 ans Il y a

          c était franc mais surtout pas important Loic; y a pas mort d homme comme on dit; comme on me l a fait remarqué moi je ne mets pas d apostrophes c est vrai, j ai un clavier espagnol tout n est pas facile dans cette vie hahaha mais je trouve cool que les gens prennent votre défense de suite je trouve cela remarquable, bien que je ne vous attaquais pas, c est bien: bravo messieurs dames. Tout à votre honneur ce commentaire et bon travail général à mon goût, Loic, continuez! ne vous arrêtez pas pour quelques emmerdeurs comme moi hahahaha !!

  9. gaspard 5 ans Il y a

    je possède la même mini pelle acheté en commun avec mon père. Je conte la mettre à disposition dans mon secteur Finistère sud près de quimperlé, pour l’aide a la création de lieux de vie en permaculture. pas tout de suite mais très bientôt.

    premier point on tue beaucoup moins de ver de terre avec une mini pelle qu’en travaillent avec une pelle à main car pour un godet de terre creusé on plante la pelle 20 fois dans la terre.

    par contre pour ce qui est des animaux par exemple salamandre la on fais beaucoup de dégât car la mini pelle travaille vite et ne laisse pas forcément le temps aux animaux de prendre la fuite et au jardinier de l’éviter.

    je viens de finir tout mais travaux de mini pelle,transport de billot de douglas de 1 à 2 tonnes, drainage fossé, talus, bassin, dessouchage, mise en place de piquet de châtaignier pour une clôture, installation d’une serre maraichère 40 mètre sur 9 donc très grande surface a aplanir et je peux certifier que la mini pelle c’est génial comme invention le seul problème c’est que se ne soit pas aboutit comme technologie, énergie fossile en tout autre chose(par contre si on pouvait comparer les rejet de co2 produit par la machine et ce que j’aurais produit en allant en voiture chez un kiné pour mon dos).

    suivent le type de mini pelle ça ne tasse pas trop le sol, il ne faut pas utiliser plus lourd que 1,6tonne. Pour ce qui connaissent le livre de step holzer lui utilise des excavatrice de 5 à 20 tonnes pour réaliser le travail de bassin et de palier qu’il a mis en place c’est forcément ce genre de machine qu’il faut utiliser, après avait il besoin de tous c’est bassin je ne pense pas.

    à chaque fois que j’ai un travail à réaliser je me pose d’abord la question de savoir si le problème n’est pas la solution exemple j’ai une quinzaine de souche sur mon terrain, au lieu d’utiliser la mini pelle pour les enlever, je les intègre à mes butes de culture et les laisse se décomposer dans le sol la ou elles ont vécues évitant ainsi une perte d’énergie pour le sol.
    Par contre pour certaine souche pas le choix si elles se trouvent en plein dans le tracer d’un chemin ou d’une construction et la alléluia kubota

    pour résumer la mini pelle est une superbe invention à utiliser avec modération.

  10. Pierre 5 ans Il y a

    Mini pelle… oui et non.
    Je l’ai fait aussi ! Car j’avais planté 1000 épicéas il y a 23 ans !
    Il y a 3 ans, j’ai voulu avoir un potager et un verger. Pour ce faire, j’ai dû abattre, désoucher, nettoyer, retourner, amender, etc…
    Merci la mini-pelle (de 4,5T tout de même !)
    Pour m’aider, j’avais acheté un outil extrêmement pratique pour ameublir et amender le sol : un rateau pour mini-pelle… génial !
    Il y a deux ans, j’ai versé bio et permaculture. j’abats quelques épicéas durant l’hiver, j’enlève les 30 cm d’aiguilles de pin qui couvrent le sol (que j’utilise comme mulch pour les pommes-de-terre (voir Philip Forrer), je couvre le sol de déchêts compostés et laisse la vie reprendre à son aise. Pour le reste, j’ai remplacé la mini-pelle et la motobêche par la grelinette, la paille et le BRF.

    Quand les gens passent, ils s’arrêtent, me posent plein de questions et me félicitent sur la beauté de mon potager et de mon verger qui ont remplacé une partie de ma forêt d’épicéas.

    Cependant, si je n’avais pas eu la mini-pelle il y a 3 ans, je n’aurais
    toujours pas de potager ni de verger aujourd’hui. Je comprends donc parfaitement qu’on puisse choisir cette option pour l’installation de base quand il y a de gros cubages à travailler.
    Bio ? Non, certainement pas ! Mais seulement pour un très court laps de temps ! Il n’a fallu qu’une année pour que mes buttes soient remplies de lombrics, d’ésénias et autres insectes en tous genres. Il y a des abeilles et des papillons (piérides aussi !) partout.

    La nature a repris le dessus plus rapidement que je ne l’avais espéré et, maintenant, je n’ai plus besoin de malmener le sol : tout tourne tout seul.

  11. Perméric 5 ans Il y a

    Je suis d’accord aussi de bien réfléchir au design idéal d’un terrain pour qu’il devienne autofertile et naturellement abondant grâce à un dernier gros remodelage du terrain…par exemple, faire des “swales”, sortes de grandes rigoles qui suivront les courbes de niveau du terrain, mais aussi pour faire des étangs, indispensables pour optimiser la fertilité du lieu…mais pour faire des buttes moyennes voire géantes (jusqu’à 1,50m-2m de haut très pratiques pour jardiner)…

    Il faut en effet penser à réduire notre consommation de pétrole…Mais nous pouvons encore nous servir des dernières gouttes pour mettre en place des lieux qui, grâce à la mini-pelle, seront toujours très productifs, même quand il n’y aura plus de pétrole ou quand il sera à 4€/litre!

    Faire des étangs comme le fait Sepp Holzer, ce permaculteur autrichien dont parle Gaspard, c’est le meilleur moyen pour produire une quantité énorme de nutriments pour le jardin et pour nous aussi, car nous pouvons élever du poisson nous-même aussi.

    Ceux qui n’auront pas utilisé la mini-pelle d’ici 10 ou 20 ans sur leur terrain (s’ils en ont un) pourraient le regretter! Ils se souviendront de Loïc en suçant des herbes et des racines pour manger, car il n’y aura plus grand’chose à un prix abordable si le pétrole disparaît, car l’agriculture actuelle est totalement incapable de produire de la nourriture sans pétrole. 🙂

    Il faut actuellement entrer 19 calories dans un système conventionnel pour ressortir une seule calorie de nourriture. Avec la permaculture et ses techniques de design et gestion de l’eau, il est possible de n’apporter qu’une seule calorie pour en produire 19, avec une alimentation très diversifiée, tout en favorisant tous les processus naturels et la biodiversité!

    Il fallait le dire! Non, il ne faut absolument pas culpabiliser d’utiliser une mini-pelle si c’est pour mettre en place un lieu intelligemment réfléchi et préparé sur plan avant de creuser!

    • claude chaubet 5 ans Il y a

      oui surement!

  12. magda 5 ans Il y a

    hahahahha je croyais que tu faisais une pub ou que tu avais des actions chez les revendeurs de matériel agricole mdr…..
    bon faut quand même se dire que tout le monde a pas un jardin de taille à faire rentrer un tel engin…
    Quand j’ai fais refaire ma toiture les couvreurs avaient un truc géant qui a tout défoncé mon terrain du coup moi et les engins à chenilles ou à grosses roues je les préfère chez les autres plutot que chez moi….
    j’entame mon potager en carrés et je fais avec le pentu du terrain plutôt que de faire retourner tout.

  13. Francis 5 ans Il y a

    Bonjour,
    C’est une des première fois que je reste aussi longtemps à lire les commentaires…
    Vous m’avez fait rire et procuré une grande joie.
    Je trouve les échanges très enrichissant (sauf les moqueries sur l’orthographe ou sur les question d’égo qui n’ont rien à faire ici à mon sens).

    En ce moment j’aide des jardin à se transformer des plates bandes et terrasse rectangulaire en quelque chose de plus fluide, souple et dynamique.

    Les carrés j’aime bien mais ce n’est qu’une forme, pourquoi se limiter à ça ? (j’ai un ressenti de trop artificiel, froide, rigide comme si je me balladais en ville)
    Pour des questions de circulation d’énergie et d’interaction dynamique des éléments je ne ressens pas le besoin de marcher droit, vouloir faire propre, ordonner la Nature en carré,… dans quelle but ? …)
    La garantie de pouvoir se repérer ou la peur de se perdre ?

    Je suis également dans la réalisation d’un design de jardin pour un éco-lieu et nous travaillons à la pelle à main pour faire des buttes.
    Ce travail est long et fastidieux mais tous un tas d’amis, de woofers, et de voisins participent à leur création.
    C’est effectivement plus long et plus fatiguant, mais c’est un moment d’échange, de “faire ensemble” et le soir la fatigue est presque agréable avec la satisfaction d’avoir dépensé utilement son énergie.
    Ca ne consomme pas trop de ressources fossiles, et c’est en accord avec le principe permaculturel d’utiliser des solutions lentes et à petite échelle (les jardins en question font quand même 800 m2).

    Je ne suis cependant pas totalement contre utiliser la mini pelle ou pelle araignée de manière ponctuelle pour établir des éco-systèmes (pas uniquement des carrés…) comme le font Sepp Holzer, Geoff Lawton et bien d’autres designer.
    Les formes et motif nés de l’observation de la Nature sont plus harmonieux et diversifiés.
    Je pourrai en avoir besoin pour mettre en place des buttes, baissières, bassins/lacs, serres enterrées, drains, canaux …

    Cependant lorsque l’on fait une spirale, un octogone, une demi lune ou d’autres “jardins mandalas” en respectant les couches de sol, il faut faut avoir une bonne maitrise de l’engin (donc un conducteur initié à la vie du sol ce qui ne cours pas les rues ni les fourrés.
    Si on pouvais aussi faire des pelleteuses qui fonctionnent à l’urine ou à l’eau et qui ne rende pas sourd, je dis oui tout de suite !!! Technologie appropriées et propre en avant !
    Pour l’instant je manie mieux la grelinette, la pelle manuelle, et les brouettes.
    Les échanges se font en direct avec une équipe de travail.
    Nous pouvons en effet prendre aussi le temps d’observer, d’écouter, de sentir de toucher le vivant chose plus difficile à réaliser à la “mini pelle”.

    En tout cas débat intéressant

    Je continue à vous suivre et à compter les pour les contres et les autres !
    Merci Loic

  14. MONIQUE 5 ans Il y a

    Je réponds à Monsieur Claude Chaubet au sujet des fautes d’orthographe ah! ah! quelques exemples des vôtres: en utilisant ses petits bras et non ces petits bras/ généralité et non gènèralitè/ tes amis laboureurs se porteront et non se porterons/ et ça continue comme ça jusqu’à la fin; bonne relecture. Monique

  15. bruno 5 ans Il y a

    Bonjour,
    tout d’abord bravo et merci pour tes conseils . Je suis aussi passé par la grue aussi pour certain travaux il y as une dizaine d’année ce n’est qu’après que j’ai découvert la perméaculture (via les jardins ouvriers de Mouscron en Belgique ) http://www.civic-forum.org/fr/articles/dossier-semences-les-jardins-de-la-fraternit%C3%A9-ouvri%C3%A8re , et puis regarder ces reportages sur une télé locale http://www.notele.be/index.php?option=com_content&task=view&id=6971&Itemid=254 .
    Donc pour en revenir au sujet de certaines remarques lues ci-dessus , hé bien re-bravo à toi de faire ce site et pour ceux qui comme moi sont plus ou moins heurtés pas lé fote de nortografe , je leurs conseille d’autres sites qui en débattent ,car si on est ici c’est avant tout pour vivre et manger de la meilleure façon possible , mais à chacun son point de vue , bien entendu … ps; ankor mé execuses pour lè phots . Bonne et belle vie à tous

  16. Delompré Huguette 5 ans Il y a

    Ce n’est pas au sujet de la “pelle” que je vous écris, je voudrai seulement savoir comment revoir la vidéo sur la fabrication du purin d’orties? Merci

  17. Sylviane 5 ans Il y a

    Et bien, la pelleteuse en aura fait couler de l’encre virtuelle! Et c’est bien Claude Chaubet qui nous a le plus fait rire avec son clavier espagnol. On attend la suite!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?