Souvenez-vous, au mois d’octobre 2011 je vous avais envoyé un petit sondage, pour mieux connaitre vos attentes et vos problèmes. Je vous demandais comment vous imaginiez votre potager idéal. Vous avez été nombreux à me répondre et je vous en remercie encore une fois. Et je ne manquerais pas de concrétiser ce remerciement prochainement. Surprise !

Votre potager idéal ressemble un peu à ça !

Un lieu convivial, fleuri et esthétique où vous aimeriez

  • Inviter vos proches pour partager vos expériences et vous détendre.
  • Initier vos enfants au jardinage.

Vous voulez tous les avantages du potager sans les inconvénients car vos journées sont déjà très bien remplies. Ce potager doit donc être :

  • Facile à entretenir.
  • Capable de nourrir votre famille.
  • Organiser pour pouvoir y circuler aisément.

Malheureusement des obstacles se mettent entre vous et ce potager idéal. La plupart d’entre vous me confient qu’ils manquent de connaissance en général autour du potager. L’étape la plus difficile étant la mise en place.

Pour ceux qui ont déjà franchi le pas et cultive un ou 2 petit carré, vous avez quelques bêtes noires !

  • Les limaces qui dévorent vos semis.
  • Les chats qui grattent dans les carrés.
  • Les liserons que vous ne parvenez pas à éliminer.
  • Votre terre qui vous semble stérile.

Beaucoup d’entre vous aussi se plaignent de leur dos. Vous pliez en 2 pour entretenir vos cultures vous semblent difficile.

Comment s’engager sur la voie du potager idéal.

Pas facile de résoudre tous vos problèmes d’un coup ! La synthèse de toutes vos réponses et de vos questions me laisse entrevoir un chemin pour atteindre l’objectif. Je peux déjà vous dire que le potager idéal n’est :

  • Ni un potager en carré
  • Ni un potager à plat
  • Ni un potager en lasagne
  • Ni un potager sur butte
  • Ni un potager en bac

Bref ! Le potager idéal va chercher le meilleur dans chacune de ces méthodes ! Le potager idéal est un mélange de tous les potagers. Le travail consiste à organiser et agencer le tous ! Mon potager est devenu un véritable champ d’expérimentation, où ma préoccupation première n’est plus de planter des légumes pour les récolter et les consommer. Ma préoccupation première est de trouver la meilleur organisation pour en faire le moins possible. Il faut que toutes les taches autour du potager deviennent simples et rapide.

Je vous ai déjà parlé de permaculture et de ces principes qui visent à nous organiser pour tirer le plus de profit des mécanismes naturels. Le potager doit être pensé et conçu en respectant ces principes. Nos modes de vie ont changés, et le temps est compté.

De plus nous perdons confiance dans l’agriculture qui nous nourrit. On veut cultiver nos légumes pour maitriser leur production et ne pas s’empoissonner aux pesticides. Sans vous parler du prix ! Dernièrement j’ai acheté 2 fenouils ! La balance m’a affichée plus de 4€ !

Si vous avez déjà pratiqué un peu le potager, vous vous êtes rendu compte des limites de certaines méthodes. Mon blog s’appelle mon potager en carré parce que je me suis tourné vers cette méthode pour son aspect esthétique. Seulement, comme toute méthode, il y a des points forts et des points faibles. J’ai par exemple rapidement abandonné la planification des semis en respectant les associations de légumes et les rotations. La subdivision des carrés ne m’intéresse que pour son aspect esthétique. La santé du potager ne vient pas du fait que les légumes soient plantés dans des cases de 30 ou 40cm.

Comparaison des différentes méthodes du potager.

Le tableau suivant tente de faire ressortir les avantages et les inconvénients des différentes techniques utilisées au potager. il essai aussi de tenir compte de vos difficultés énoncées plus hauts. C’est très difficile de donner une note à des notions comme la mise en place ou l’entretien. Les appréciations sont soumises à ma propre expérience et peuvent être différentes pour un autre jardinier.comparaison des methodes de jardinage

 

(1) Je trouve difficile d’avoir à manipuler la pelle pour faire les butes et les déchets verts pour faire la lasagne. Le bac surélevé est quant à lui plus difficile à réaliser faire mais facile à mettre en place.

(2) J’ai mis 2 bulles rouges pour le potager en butte si on veut faire des bordures.

(3) Dans la facilité d’entretien je prends aussi en compte le fait d’être plus ou moins droit pour jardiner.

(4) Les bulles violettes sont ma propre appréciation.

(5) Le potager sur pieds est par sa nature protégé des prédateurs comme les limaces et les chats

(6) Les 3 bulles violettes pour le potager en carré sont dans le cas où l’on veut suivre une planification et rotation des cultures. Ça rend tout de suite cette partie très complexe. Si on s’en affranchie alors la culture est simple.

(7) On peut facilement circuler dans un jardin à plat si on fait des allées.

(8) j’ai mis 2 bulles vertes au potager sur pied parce que le dessous du bac me sert pour composter.

(9) 2 bulles rouges pour la lasagne car avec le temps il faut la refaire.

 

Ce tableau n’est pas une référence, c’est mon approche. Au début c’était un document juste pour moi, pour m’aider à visualiser les points forts et faibles des méthodes de jardinage. Cette vision est donc imparfaite et varie plus au moins selon la sensibilité des jardiniers.

Par exemple vous pouvez lire ce que Jacques, jardinier des 30 ans d’expériences pense de ces méthodes.

Bien que les appréciations puissent varier il ressort néanmoins quelques chose de ce tableau comparatif ! Il semblerait qu’un élément incontournable du potager soit le potager sur pied !

Pour le pratiquer je dois dire, que ca change la vie de jardiner debout !

Soyons Clair ! Je ne dis pas qu’un potager se doit d’être sur pied ! Je dis qu’il faut lui réserver une place de choix. Le potager idéal va tourner autour des éléments principaux qui doivent le constituer.

Dans ce potager idéal selon moi on pourrait y trouver :

  • Des bacs sur pieds.
  • Une ou des serres.
  • Des buttes ou lasagnes.
  • Une zone de recyclage.
  • Des carrés ou rectangles.

La difficulté est maintenant d’agencer le tout. Voilà le sujet d’un autre article car celui la commence a être long. Je peux déjà vous dire que j’envisage d’utiliser les carrés de potager très différemment.

Mon principe serait un peu le suivant :

Planter tous ce qui est à cycle long dans les carrés ou dans les zones les plus basses, et tout ce qui est à cycle rapide dans les buttes et les bacs sur pieds.

 

Et vous combien de bulles auriez vous mis ?

58 Commentaires
  1. sophie 7 ans Il y a

    Bonjours

    Pour moi le jardin idéal c est un mixt de tout comme tu le dis un peut de lasagne, des carrées etc…. Dans tous les cas c est de se faire plaisir

  2. Fab 7 ans Il y a

    En hauteur, c’est sans doute bien joli, mais la notation est à revoir. Attribuer 3 pour l’esthétique et -3 pour l’arrosage reviendrait à mettre tout sur un pied d’égalité. Or l’arrosage est bien plus important pour un potager que sa “beauté”. En plus cette notion d’arrosage est fortement liée au drainage qui est moins bon avec un fond étanche.
    D’autre part contrairement à ton tableau un potager “traditionnel” est beaucoup moins dépendant à l’arrosage que des buttes. Une butte sèche plus vite même si l’humus est sensée retenir l’humidité. L’entretien d’un potager en ligne est également largement facilité avec le paillage.
    Pour bien connaître le potager en ligne traditionnel, tous les points que tu mentionne comme négatifs ne le sont pas, sauf le dos.
    Pour mon premier carré, c’est également agréable comme culture mais quel boulot pour la mise en place.
    Quand je pense à la somme de travail pour un bac, je n’y songe même pas, a part pour 1 seul bac. Mais nourrir la famille avec des bacs, bonjour le boulot !
    Un autre point important à mon sens est que sans arrosage automatique, avec un arrosoir, cela ne doit pas être évident avec des bacs surrelevés.
    Pour mon futur en tout cas, ce sera un mélange en ligne et probablement 2 carrés (1 pour les arromatiques et 1 pour les primeurs).
    Avec les lasagnes, je suis prudent et il vaut mieux éviter par exemple les épinards et plus généralement les légumes feuilles qui vont concentrer les nitrates. Cultiver sur du compost donne sans doute des résultats impressionnant mais j’ai des doutes sur l’innocuité des aliments produits.

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour fabien

      Pour l’esthétique comme je l’explique les bulles sont violettes, il est question de MA préférence ! 🙂

      Je ne recommande pas de faire un potager sur pied ou en carré ! ni quoi que ce soit 🙂 je dis qu’un potager idéal serait un peu le mix de toutes ces techniques.

  3. Anne-So 7 ans Il y a

    Bonjour,
    J’imaginais que le potager en bac était un potager en carré sur pieds, donc avec la planification et la rotation des cultures. Pourquoi n’est-ce-pas le cas ?
    J’ai réalisé mon premier potager en carrés cette année (avec chevrons de 20 cm), donc très peu de recul, mais il me semble qu’il va moins chauffer et s’assécher qu’en bac. J’habite dans le sud-ouest et c’est vraiment un critère important.
    En tout cas, merci pour cette analyse, c’est très intéressant même si j’ai trouvé ce tableau un peu tendancieux avant de lire les explications !

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour Anne so

      Pour ma part ! que ce soit dans mes carrés ou dans mes carrés sur pieds je ne fais pas de planification ni de rotation comme le recommande quelques livres.

  4. Philippe 7 ans Il y a

    Bravo pour ce sondage. Une question: combien de personnes ont répondu à ton questionnaire. Les résultats me paraissent tout à fait logiques et ton analyse est vraiment intéressante. Il faudrait maintenant que des paysagistes s’emparent de cette analyse pour faire des propositions de potager réussissant la synthèse que tu proposes. L’enjeu du potager qui puisse devenir un endroit accueillant et convivial me paraît une info très intéressante: je suis convaincu qu’il y a une attente.

  5. Gilles 7 ans Il y a

    Salut Loïc,
    Ce n’est pas clairement dit, mais on dirait que tu assimiles potager à plat avec potager traditionel en ligne. Alors quid des potagers comme ceux que je cultive qui sont à plat, paillés (donc réduction de l’irrigation!) et avec des planches aux cultures non alignées et mélangées 😉 ?

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour Gilles

      Je parle du potager traditionel, c’est évident que ta pratique n’a rien a voir avec ca.

      Je savais qu’avec ce genre de tableau je risquais de faire un peu grincer des dents. c’est difficile de prendre tous les critéres en compte, alors ton avis est le bienvenu pour modérer ce tableau ! 🙂

      • Gilles 7 ans Il y a

        Oh, je ne grince pas des temps, je cherche juste la petite bête, et des petites bêtes, y’en a plein mon jardin (et le tien aussi j’imagine 😉 ) !
        Plus sérieusement, voici, je pense les point améliorés dans le potager à plat sur sol vivant par rapport au potager à plat traditionnel:
        – dépendance à l’arrosage
        – dépendance de la qualité du sol (même si on en est aps autant affrachit que dans les lsagnes ou les carrés)
        – respect de votre dos (puisque le sol n’est pas à travailler)
        – recyclage des déchets (tout ce qui est compostable peut être ramené directement au sol, déchets vert et déchets de cuisine)

  6. Bonjour Loic,

    Voici mon retour d’expérience : mon potager est sous forme de buttes (ados), sans aucune bordure autour des parcelles.

    Sous le climat toulousain, les bords des buttes se dessèchent très vite, si bien que je n’y fais rien pousser – et ça me fait perdre de la place.

    Cet automne, je vais reboucher les allées que j’avais creusées pour monter mes buttes et revenir à un potager “à plat”.

    Excellente journée à toi,
    Nicolas

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour Nicolas

      Peux tu nous en dire un peu plus sur ton choix ?

      Pourquoi tu optes pour le potager a plat ? pourquoi pas des carrées ? pourquoi pas des bacs ? tu ne crois pas qu’avec des bordures tes buttes résisterons mieux à la secheresse ?

      • Pourquoi pas des carrés ou des bacs ? Parce que la surface m’est comptée. Je cherche à avoir le minimum d’allées entre mes planches de culture.
        Je vous vois venir : “alors t’as qu’à supprimer complètement les allées !”
        Eh bien non, parce que dans un potager sans travail du sol, il ne faut pas le tasser en marchant dessus.
        Donc dans la future forme à plat de mon potager, je garderai une disposition en parcelles de 1m20 séparées par des allées de 40 cm.
        Des bordures en bois garderaient sûrement mieux l’humidité mais j’ai peur qu’elles abritent aussi limaces et autres bestioles !

        Nicolas

        • BERODE 6 ans Il y a

          Bonjour Nicolas, et bonjour à tous ceux qui craignent limaces, chachagots et autres gasteropodes gluants. Un remède de grand-mère pour éloigner les rampants gluants : quelques rondelles de concombres sur de l’aluminium l’odeur qui résulte de la réaction chimique entre les deux produits, non perceptible par l’homme éloigne les gasteropodes. Ne pas oublier de changer ces rondelles quand elles sont pleinement dégradées. Voilà. Pir O Shan Te salue.

          • Dominique 5 ans Il y a

            Merci pour la recette anti-gastéropodes. J’en ai des quantités. J’ai lu aussi que le grillage de cuivre, ou du fil de cuivre posé le long des allées est très efficace, mais vu le prix du cuivre…

  7. michel 7 ans Il y a

    bonjour ,

    Le tableau comparatif de Loîc est trés intéressant car bien évidemment chacun a ses critères personnels pour choisir son mode de culture ( espace disponible ,temps libre , climat etc .. )

    un petit mot pour témoigner sur le potager en bacs que je pratique ; . Il faut absolument utiliser des bacs avec une réserve d’eau pour obtenir de bons résultats . Ces bacs peuvent être réalisés trés facilement avec des contenants divers récupérés ( seaux , bidons ) .Même les tables de cultures peuvent être améliorées en enterrant des drains avant de mettre le substrat ce qui assure aux plants une bonne irrigation et une facilité d’arrosage

    Bonnes récoltes à tous 😉

    Michel

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour Michel

      Effectivement pour un bac placé sur une terrasse, il faut absolument une réserve d’eau par contre pour un bac connecté au sol via ” mon ascenseur a vers ” pas besoin de réserve. J’ai un bac couvert d’une serre que je n’ai pas arrosé depuis 15 jours et la terre reste bien fraiche.

      • michel 7 ans Il y a

        salut Loîc
        En regardant avec un peu plus d’attention ton tableau ,je suis entièrement d’accord avec tous les points accordés et je voulais te féliciter pour ce travail de réflexion qui devrait aider les jardiniers à faire le choix de leur type de culture C’est la preuve si il en fallait une de ta passion pour le jardinage et l’envie de la partager .

  8. borre 7 ans Il y a

    Bonjour Loïc,

    Je viens d’installer mes deux premiers carrés, je débute en jardinage et j’ai vraiment l’impression en observant mes deux carrés que je ne récolterais pas grand chose… Je pense qu’il faut un minimum de 4 carrés de 1,20 m x 1,20 m mais au final, mis à part le côté esthétique, je trouve qu’il y aura beaucoup de place de perdu. Je veux dire par là que toute la longueur de mon jardin sera prise par ces 4 bacs alors qu’en ligne j’aurais pu optimiser l’espace. J’ai peur que cette méthode qui m’a séduit ne me donne pas des résultats satisfaisant en terme de récolte.

    Ce qui m’embête le plus en fait c’est la coût en argent et en temps que j’ai eu pour seulement deux carrés (pin de douglas épaisseur 3cm de chez botanic, mais attention par le modèle tout fait à 29 euros, le miens est plus costaud j’en ai eu pour 150 euros les deux carrés).

    Au final j’aurais quand même le soucis des limaces et des animaux qui vont marcher dedans, mes chiens pour commencer.
    Je me posais donc aussi sérieusement la question des mini serres “growcamp” mais j’aurais aimé avoir vos avis. Elles ont l’avantage des carrés car même taille, elles sont surélevées et le fond est ouvert donc contact avec la vraie terre du sol (pour les vers de terre). Le prix n’est pas donné mais l’investissement semble être sur du long terme puisque ça ne pourris pas. Il y a un filet anti nuisible et une bache intégrée pour garder la chaleur en cas de baisse des température, ou au début de la saison. Par contre j’ai peur qu’on ne puisse pas mettre des pieds de tomates car pas assez haut…

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour Borre

      Plus j’avance dans le potager et plus je me dis qu’un potager idéal est un mariage de toutes les techniques. Je ne suis fabriqué une serre style growcamp et je dois dire que c’est le pied ! C’est vrai que ça coute un peu cher. La mienne m’a couté plus de 200€ mais en termes de durabilité et d’esthétique je préfère ! 🙂

      C’est un vrai plaisir de constater que les limaces ne peuvent pas y acceder !

  9. Cler 7 ans Il y a

    Je pence qu il faut ce rapproche au plus naturel il faut pence à mélanger.ex: salade et une vivace ou annuelle. Ne pas forcément enlever les adventis. Ou celectionner,

  10. Isabelle 7 ans Il y a

    Bonjour,

    Voici quelques photos de mon jardin… finalement sans vraiment vouloir suivre une technique plus qu’une autre j’arrive au même résultat qu’un certains nombre d’entre vous !

    A bientôt
    Au plaisir de te lire

    https://plus.google.com/u/0/photos/105305456013093406067/albums/5752057667607202849

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour isabelle

      C’est toujours un plaisir pour moi de voir vos photos ! 🙂

  11. Bernadette 7 ans Il y a

    Bonjour,
    Pour moi le potager idéal, est tout d’abord
    qu’il soit beau, productif et simple à cultiver.
    J’ai un potager en carré, c’est vrai que point de vue arrosage, il faut le faire plus souvent, mais avec un bon paillage, cela réduit les apports d’eau.
    Je me “régale” dés que je m’en occupe, alors quelques petits déboires ne m’embêtent pas trop.
    Bon weekend à tous et à toutes. 😉

  12. André 7 ans Il y a

    Bonjour à tous, je suis un adepte du potager en carrés, la productivité est bonne, plus grande rotation du fait du gain par rapport au plein champ (15 jours au moins), si on prend soin de pailler et jouer avec les purins (ortie et/où consoude) on obtient de beaux résultats, on peut vraiment jouer avec la bio-diversité, couleurs, formes, fleurs et légumes mélangés, c’est très esthétique et d’un bon rapport, idéal pour les enfants

  13. birgitt 7 ans Il y a

    Bonjour , 😛
    J’ai de gros soucis de santé avec mon dos et en plus la fibromyalgie qui me bouffe la vie et m’interdit tout de plus en plus
    Je voulais quand même mon petit coin de jardin pour essayer mais ne pas trop me baisser , ne pas trop passer de temps à m’en occuper (quand je fais qq chose pendant une heure il me faut minimum une heure ou deux pour m’en remettre alors c’est très difficile à gérer avec les douleurs 24h/24 en plus)
    Mon mari viens de me mettre 2 carrés 78cmx78cm qu’il a superposé hauteur totale 36cm remplis avec du terreau
    J’ai mis un pied de tomate cerise , 6 salades ,un pied de courgette , un oeillet d’inde une sauge
    Qu’en pensez vous , j’ai essayé plusieurs fois de télécharger les plans de carré mais ça ne marche pas
    Un grand merci pour votre site
    Bonne soirée 😉

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour brigitt

      Pourquoi ne pas faire des carrés de 90cm de haut ? Du coup plus de probleme de dos !

      • birgitt 7 ans Il y a

        Oui j’y ai bien pensé(çà ce serait idéal pour moi) mais ça fait énormément de terreau à mettre et est ce que ce sera stable dans le temps
        Est ce qu’il faut le remuer , le changer à chaque nouvelle culture ?
        J’ai à nouveau essayé de télécharger gratuitement “le plan et fabriquez votre premier carré de potager”mais je ne reçois toujours rien
        Encore merci

  14. André 7 ans Il y a

    L’idéal des carrés pour y travailler et récolter c’est 1,20 m de côté subdivisé en carrés de 30 cm soit 16 carrés, petites quantités mais on peut associer 3/4 légumes minimum, un mélange 50/50 terre et compost est parfait, paillage et arrosage régulier, résultat garanti, traitement aux purins ortie/consoude et c’est vraiment intéressant comme résultat. je pratique depuis cinq ans (Val-de-Marne), je suis toujours aussi enthousiasmé

  15. David 7 ans Il y a

    Bonjour à tous,
    Contre les limaces (et escargots) pourquoi ne pas attirer dans votre potagé, des hérissons: http://www.youtube.com/watch?v=Uf-fKzrgahM.
    Ou encore des couleuvres, mais pour ces dernières je n’ai pas de solution outre celle d’en capturer, mais je ne trouve pas celà très sympa pour elles … 😉

    • Dominique 5 ans Il y a

      Les hérissons se promènent et il faudrait fermer hermétiquement le jardin, ce qui n’est pas toujours possible.

  16. le batard michel 7 ans Il y a

    bonjour à tous.Comme je l’ai présenté auparavant,moi,j’ai beaucoup de petits espaces à gérer autour de mes batiments agricoles(60m2 par ci au bord d’un mur plein sud,100 m2 par là en sol humide plein EST etc…).Jusqu’à la découverte du blog de LOIC,ces espaces avaient été déffrichés et mis en simili pelouses a peu pres planes(la fétuque rouge est idéale pour le foot,les barbecues,les passages intensifs:une coupe par mois,tres bon stabilisant du sol par son pouvoir collonisant).Au fur et à mesure,je valorise ces espaces,à l’aide d’une voisine qui ne dispose pas de terrain,et je dois dire qu’il faut la freiner en permanence pour laisser’du temps au temps’.Il y a plein d’alternatives comme le montre LOIC;Définir “ce qu’on ne veut pas “aide beaucoup pour démarrer ‘son bilan de compétences'(santé,temps dispo,contraintes-plaisirs,jardin pour soi ou pour les autres).Bref,j’essaie un peu de tout,je pars du principe qu’il faut être bon perdant.Si ça n’a pas marché:pourquoi?.C’est en faisant qu’on apprend.Les sols que j’exploite sont de nature granitique,donc acides.Les 3/4 du temps,la flore éxistante dominante,se régule par un apport de MAERL brut ou broyésous le nom de lithothamne(algue fossillisée riche en calcium,oligo éléments et magnésium).Pour info,son prix a été multiplié par 20 en moins de 10 ans dans la mesure ou les firmes de minéraux alimentaires(humain et animal) ont vu un intéret dans ce produit local.
    Sur ma lasagne expérimentale(10m/1.40m),j’ai remarqué une’floppée’ de champignons.Y avait il un excès d’eau…Je m’intérrogeais.Travaillant avec des composts de déchets verts sur la ferme,j’ai remarqué de grandes differences saisonnieres quant à leur acidité.Tout dépend des matieres premieres et de leur proportions(élagage de résineux,haie laurier palme,gazon).Le compost pris en mars devait etre tres acide.En y repensant,j’ai étalé 1 seau de lithothamne sur la lasagne lui donnant un effet’boostant’ immédiat(baisse de hauteur,disparition des champignons,belle vigueur des plants).Ceci a été valable chez moi,dans un contexte précis,et c’est l’intéret du partage des essais.
    Mais restons quand même sur terre .Sic.Quid de l’introduction de couleuvre ou de hérissons?IL y a 15 ans,je me suis prêté à une expérience collective de lutte intégrée avec ma coopérative consistant à disperser des coccinelles par hélico sur nos céréales infestées de pucerons.2 jours apres,elles étaient parties.15 ans après,on sait qu’une collonie de pucerons se régénère en 3 semaines,et que ce ne sont pas les coccinelles adultes volantes qui dévorent les pucerons.Je pense, LOIC,qu’il faudrait donner des repères en quantité,pour beaucoup de choses.Exemple:pour la lasagne,au vu de ce qu’il a fallu mettre,quid de la quantité d’éléments mineraux,relargué en cas d’échec(extrapole à une culture de plein champ,c’est 10 fois au moins la dose de ce que j’épands sur une culture).Ca aurait le mérite de responsabiliser les gens sur les problèmes de qualité d’eau,de remettre ‘l’alimentation comme fondement meme’d’une société(on décide de ce qu’on veut manger).Par expérience aussi petite soit elle,les enfants partent d’observations concretes et il leur manque le coté déductionnel que nous,adultes devons leur apporter.A l’inverse,interpeller les adultes à observer est beaucoup plus complexe.Y a t’il eu un”seisme ” face à la ruralité?
    En espérant que tu auras l’occasion de me répondre.Chapeau encore pour ton blog .
    A bientot MICHEL
    PS:c’est pas le tout,mais,j’ai du foin à faire et la météo n’est pas avec moi

    • Auteur
      Loïc Vaucli 7 ans Il y a

      Bonjour Michel

      A vrai dire c’est des gens comme toi qui devrait ecrire des blogs ! 🙂
      Les portes de mon blog te sont grande ouverte si tu veux y publier un article! 🙂

  17. majdzik 7 ans Il y a

    Bonjour,

    Merci pour votre article très intéressant. J’ai 54 ans et je fais un jardin depuis quelques années. Pour moi le jardin idéal est celui qui me donne le plus de plaisir mais aussi qu’il soit rentable avec ce que l’on achète comme graines et plants sans compter le nombre d’heures passées dans le potager. Donc chaque année , j’essaye de l’améliorer en visitant différents sites. Mon potager est un potager traditionnel qui fait 6.80 m * 13m. En lisant les commentaires sur le potager en carré , j’ai trouvé celà intéressant et j’ai divisé mon potager en 4 carrés de 3.2m * 3.2m redivisé en 16 carrés de 08*08 m. J’ai donc cultivé de cette façon en associant différents légumes dans les planches suivant les familles ( feuilles, légumineuses et grains, racines et bulbes). Excellent rentabilité mais évidemment le gros problème c’est que j’avais pas prévu d’allées et j’ai donc perdu bcp de temps pour le nettoyer et pour ne pas écraser les légumes. Je vais essayer de fare l’année prochaine une culture à plat sans travail du sol mais au lieu de le faire en carré , faire des rectangles étroits mais avec des allées sufissantes pour ne pas marcher sur les cultures. Tout en continuant les associations et les rotations. De ce fait j’espère éviter une charge lourde pour mon dos.
    Bonne continuation en attendant la suite de vos articles notamment sur les associations et les rotations.

  18. bricoleur amateur 7 ans Il y a

    J’avoue que je prend beaucoup de plaisir avec mon potager en carré … car j’aime le bois et voir des carrés en bois ainsi que les jardinières que j’ai fabriquées. Cela ajoute beaucoup au plaisir du jardinage pour moi

    Car pour les légumes, cette années c’est compliqué
    je découvre une nouvelle région qui en tout point me semble inhospitalière
    mais je m’adapte

    merci pour ce tour d’horizon des différentes méthodes

  19. Broustey Benjamin 7 ans Il y a

    Bonjour,
    Pour information, en permaculture, dans notre région, en gros tempérée à continentale, le potager idéal est la forêt. Il s’agit du stade climax de la succession écologique de cet endroit, et tout système tendra à évoluer vers cela. Cultiver notre jardin-forêt multi-étagée, d’espèces pérennes à tout son sens sous nos latitudes, et il me semblerait bien que ce soit le potager idéal. Sauf que pour que cela soit vrai, il faut que notre régime alimentaire soit cohérent et en rapport avec ce que notre terroir nous donne, c’est un peu cela la base du potager idéal…Enfin pour moi…Plus simplement, nos sols et climats dictent ce qu’il doit y avoir dans nos potagers. 🙂

  20. Broustey Benjamin 7 ans Il y a

    J’ajouterais aussi, que toutes les techniques présentées sur ton tableau son bonnes. Elles sont juste à adapter aux conditions de chacun, il est évident qu’un terrain alluvionnaire riche n’aura rien à faire avec des buttes alors qu’un sol de causse avec 5cm de terre végétale sera plus tenté par l’expérience des plates bandes surelevées ou des buttes…

  21. Broustey Benjamin 7 ans Il y a

    Michel,
    Pour moi même si l’utilisation des procédès biologiques pour lutter contre les ravageurs est déjà une belle façon de pensée, ce n’est pas suffisant. C’est le mode de production qu’il faut revoir. Je ne vais pas t’apprendre qu’une monoculture de plusieurs hectares est un paradis pour ceux qui s’y sentent bien et y prolifèrent, on pourra y faire tout ce qu’on veut. La solution se trouvent dans les arbres et les haies qui se trouvent, hélas, très loin de nos petits problèmes, si elles n’ont pas complètement disparus. Les dernières recherches faites en agro-foresterie prouve qu’introduire arbres et haies dans les cultures réduisent considérablement voir annulent le recours à toute forme de luttes, la solution à de nombreux problèmes est encore une fois la diversité…
    Pour les minéraux, il n’y aura pas de relarguage si tu t’attaches à recréer un complexe argilo-humique en bonne et due forme, base de toute fertilité…

    • Auteur
      Loïc Vauclin 7 ans Il y a

      Bonjour benjamin

      je suis bien content de te voir ici 🙂 merci pour ton partage. A force de fouiner le net et les livres, je comprend de mieux en mieux l’interet d’introduire l’arbre dans le potager. Pour la technique de la culture surélevé, meme si j’avais une terre fertile, je suis pas pret de l’abandonner 🙂 Quand on goute au jardinage debout, c’est difficile de se pencher a nouveau !

  22. GUEVART 7 ans Il y a

    Merci pour ces appréciations qui sont presque des conseils
    Nous manquons totalement d’expérience dans cette région mais nous savons déjà que des potirons par exemple ne demandent qu’à être plantés au sol pour pouvoir s’étendre dans toutes les directions.
    Ainsi même si nous sommes en train de vouloir privilégier les carrés, non seulement pour l’aspect esthétique mais surtout pour le dos et pour la facilité d’entretien, nous savons déjà que nous planterons certains légumes hors carrés.
    edouard

  23. loukie 6 ans Il y a

    bonjour
    avons 5 carres 1m20x1m20 sans divisions

    donc 2 carrés poireaux 1 carré betteraves 1 carré salade 1 carré divers

    sommes fin fevrier ai eu du fumier de cheval mur et avons mis envion 4kg5 par carré au fond ce jour. avons eu dernière récolte de poireaux désastreuses
    ne connaissant pas la nature de la terre dois t on rajouter cendre algues sable
    merci

  24. loukie 6 ans Il y a

    je rajoute une précision en février 2013 mis ce fumier

  25. joker 6 ans Il y a

    Bonjour,
    je vois que je ne suis pas le seul à souffrir du dos(malheureusement).
    Avant de connaître votre blog et après qqus lumbagos je me suis décidé, cet automne, à aménager ma serre tunnel (10×3.5) en carrés surélevés (90cm)pour les semis .La conception est plus “rustique” que la votre …mais ça marche aussi.
    J’attends l’automne prochain pour appliquer votre méthode.
    Bonne continuation.

  26. mick81 6 ans Il y a

    Bonsoir,
    Je viens de créer mon potager en bac à une hauteur de 80cm et de carré 1.60X1.60 sur 0.30 de hauteur, avec un bac décalé sur le devant à une hauteur de 0.50 X 1.60, qui me permettra de planter des tomates. Mon épouse profitera du restant pour planter quelques fleurs.J’ai préparé mes semis(carottes, salades,fraises,persil,coriandre,courgettes…) et pense être prêt pour la plantation d’ici 15 jours si le temps le permet.J’ai moi-même fabriqué ce carré( le prix de vente d’un carré de 0.80 X 0.80 étant élevé pour ma petite retraite)J’ai posé un film noir(que j’ai percé) sur tout l’intérieur avec en fond une épaisseur de gravier.Je peux vous montrer les photos si vous le désirez.( fabication de A à Z).J’ai une alimentation d’eau pas trop loin ce qui me permet de ne pas utiliser d’arrosoir.Je suis vos commentaires, merci à vous. 😉 Cordialement.

  27. Sylvain 6 ans Il y a

    De ma petite expérience je dois dire que je suis étonné de ta réponse au sujet de l’arrosage de la butte vs traditionnel.
    Chez moi la terre et très calcaire et assez argileuse le terrain en pente 10%.
    En traditionnel je dois arroser bcp et l’eau ruisselle.
    Avec les butes l’eau pénètre tout de suite et j’ai moins besoin d’arroser. Les plants sèchent moins et sont beaucoup plus gros.
    Mais j’imagine que cela dépends vraiment du sol.

    • Sylvain 6 ans Il y a

      Mince je n’ai pas réussi à mettre la réponse ou je voulais. Je souhaitais commenter la réponse de Fab 🙁

  28. Alynpier 6 ans Il y a

    Salut à tous,
    Très intéressante initiative, mais ça semble évident que tous ces essais différents ont des avantages et inconvénients et que chacun doit y trouver son compte. Pour moi, remonter le niveau du sol est un premier impératif (travail facilité, contrôle de la nature du substrat), la formation en butte facilite l’orientation et le drainage, et la pente favorise l’ensoleillement tout en accroissant la surface cultivée. Les plantations “non-linéaires” de légumes compagnons mélangés déroutent les insectes prédateurs et contribuent à l’aspect “sauvage” d’un jardin par ailleurs bien pensé.
    On pourrait aussi parler du keyhole garden, de la spirale permaculturelle, et de la tour à patates !
    Et pour ceux qui ne connaissent pas, n’oubliez pas de regarder “Philip Forrer présente Le Jardin du Graal”
    A suivre !

  29. raba 6 ans Il y a

    ideal pour un potager c’est d’avoir tout les legumes de la famille sans avoir à les acheter au magazin et suivant les saisons
    mais ceci n’est que mon avis;j’aurais mon jardin au mois de janvier;pour l’instant je fais pousser des piments turk ;du corriandre ;des tomates et de la menthe sur mon balcon

  30. Caro 6 ans Il y a

    Le meilleur potager est celui où l’on cultive des fruits et des légumes qu’on aime car on y prend soin.
    Pour ma part, j’ai fait deux carrés cette année car je débutais mais je pense en ajouter au-moins un l’an prochain car j’y ai pris goût. C’est très valorisant pour la jardinière novice que je suis de manger tomates, salades, courgettes… que l’on a fait pousser.

  31. Demigné Nicole 6 ans Il y a

    Bonjour,
    Les jardiniers expérimentés que vous êtes auront peut-être des réponses à mes interrogations?
    N’ayant qu’un petit jardin en Auvergne, climat continental, nous avons opté pour 4 carrés de 1,20 X 1,20, un massif en pleine terre un plus grand de 1,20 x 2 dédié aux tomates et deux petits chassis.
    Beaucoup moins d’adventices, facilité d’entretien, dos ménagé, aspect esthétique (même pour les voisins), beaux légumes sans maladies,les carrés ont tout pour plaire mais c’est peu pour nourrir deux personnes surtout quand 1 carré est déjà occupé par les fraisiers. Nous mettons quelques rangs de carottes mélangées d’oignons et des salades dans un carré, des haricots verts et des tagètes dans un autre carré, des pommes de terre et des poireaux dans le dernier carré. Un chassis recueille deux choux de Bruxelles et l’autre un semis d’épinards. Le potimarron se promène dans un massif au bout du jardin (très décoratif!) les herbes aromatiques trouvent leur place dans le talus/rocaille. Les framboisiers courent le long du mur et les myrtillers font office d’arbustes d’ornement au bord de la terrasse. Il ne reste rien pour d’autres cultures et c’est un peu frustrant: les courgettes, le fenouil, les choux chinois par exemple demandent beaucoup de place.
    Le problème que nous rencontrons est le suivant: nous avons rempli les carrés de bon terreau en sac, acheté en jardinerie mais quand nous arrosons l’eau reste dans les premiers centimètres de terreau et peine à rentrer plus profondément. Que faudrait-il ajouter à notre terreau en plus du compost? Personne ne semble aborder cette question?
    Autre difficulté du jardinage en carrés: les petites surfaces de culture demandent de petites quantités de plants: en jardinerie on ne trouve que des barquettes de 12 plants ou des bottes de poireaux conçues pour les grands jardins et nous ne pouvons pas tout planter; pas de voisins jardiniers dans le coin, ils préfèrent le béton ou les pelouses. Comment procédez-vous?
    Cordialement
    Nicole

    • Dominique 5 ans Il y a

      Bonjour. Pour les petits espaces, il y a les jardins verticaux de toutes sortes. Pour les fraises, les concombres, les salades et encore bien d’autres légumes. Cela permet d’augmenter la surface cultivable, d’utiliser tous les plants achetés, et de moins se baisser pour jardiner. Je mettrai le lien vers mon tableau Pinterest si cela vous intéresse, tableau ” jardins verticaux”. C’est très pratique pour les fraises, ça permet de ne pas les avoir en surface donc grand gain de place pour autre chose. Il y a aussi le truc suivant : semer au même endroit du maïs, des haricots et de la courge, ou courgette. Les haricots grimpent sur le maïs, les deux font un peu d’ombre à la courge, on arrose le tout en une seule fois et ça fait un grand gain de place. C’est le truc des Indiens d’Amérique et des Portugais.

  32. steffens 6 ans Il y a

    Ce qui est important c’est d’avoir une rotation des légumes en fonction des saisons. Pour moi, voici qlqs incontournables mais là il faut avoir de la place , il dépasse largement le potager en carré

    Le top : Pomme de terre – Carotte – Laitue – Radis – Oignon – Ail – Persil.

    Cueillettes de printemps : Asperge – Chou-rave – Fève – Oseille – Pois.

    Moissons de l’été : Artichaut – Aubergine – Bette à cardes – Chicorée frisée et scarole – Chou brocoli calabrais – Chou-fleur – Concombre – Courgette – Fenouil bulbeux – Haricot filet – Melon – Poivron – Tétragone cornue – Tomate.

    Récoltes automnales : Betterave rouge – Chicorée italienne – Chou de Pékin – Chou rouge – Courge – Courge – Haricot grain – Navet.

    Provisions d’hiver : Céleri-rave – Cerfeuil tubéreux – Chou de Bruxelles – Chou de Milan – Crosne du Japon – Endive – Épinard – Mâche – Panais – Poireau – Salsifis et scorsonère – Topinambour.

    Les petits fruits : Fraisiers – Groseilles et cassis – Mûres – Raisins – Framboisiers – Cerises – Pommes – Poires – Pêche et/ou abricots

  33. Romain 6 ans Il y a

    Salut Loic,

    Très intéressant de voir le point de vue des autres sur le potager ! Personnellement, je trouve les buttes très jolies et rustiques, mais c’est mon point de vue !

    A+,
    Romain

  34. Andrew 5 ans Il y a

    Bonjour
    Je suis vraiment désolée,
    je n’arrive pas à lire tes ebooks, j’arrive à enregistrer; mais pas à les lire, même les premiers que j’avais déjà achetés, beaucoup,de soucis sur mon ordi ne m’ont pas permis de bénéficier de tes dernières offres.
    Cordialement
    Andrew

  35. magda 5 ans Il y a

    bonsoir Nicole
    pour ma part, avant de planter j’ai poser une couche de garon tondu par dessus j’ai mis une bonne couche de composte que nous avions fait depuis 2 ans
    puis le reste en grosse couche de terre végétale que nous sommes allés chercher dans un tas resté à l’état sauvage.
    jusqu’à présent l’eau s’écoule très bien sans faire de coulée et les premiers légumes n’ont pas l’air de souffrir.

  36. chryssie 5 ans Il y a

    Bonjour…c est mon premier vrai jardin sans aide mecanique ou chimique je me suis debrouillee pour combiner plusieurs methodes (merci a toutes les bonnes idees fe vous tous) d abord j ai cloture sur 1metre de hauteur pour proteger mes plants des nombreux animaux ( 1brebis; 3oies; 3 poules; 2 coq;3 chiens et 1 herisson. Ensuite j ai caler mes plantations dur la lune j ai associes racine feuille et fruits sur chaque ligne rn etophant de fleurs amies et j ai paillees toutes les allees…le tas d humus est rncercle par une rangee de pommes de pin ( pour les limaces) et pour finir j ai planter des haies de fruitier et de topinambours pour les courants d airs…voila. j oubliais: mes aromates sont sur planche surelevee…c est un debut d ideal♥♡♥

  37. Alain 5 ans Il y a

    Je suis en climat piémont montagne dans les hautes Pyrénées
    Mon potager se compose de 70 à 80m2 à plat, 18 m2 de serre tunnel , au fond de mon parc, et de 2 buttes de 4mx1,70, et d’une butte 1m70 par 1m20 ‘ aromatiques) entre ma maison et la rue.
    J’y ai fait jusqu’à présent:
    serre: tomates, courgettes,, aubergines (deux petits melons) et poivrons ainsi que 6 pieds de pimientos de padron ( j’adore ca grillé à la poele avec de l”huile d’olive et du gros sel!) en ce moment, j’y ai fait deux réhausses comme deux buttes à 25 cm, j’ y ai en cours, des salades, des épinards, des bettes, des boutures de chrysanthemes, et des semis de pois et feves. un peu de mache ( pour voir)
    potager raz du sol: j’y avais fait un carré de 4mx3 avec des fleurs, deux lignes de framboisiers, quelques myrtilliers. 5 pieds d’artichaut( 2ème année, ils ont pas donné grand chose..) une 50 de pieds de patates ( diverses dont mona lise) j’en mange encore!!! des haricots à rames ( tarbais et autres) et des haricots nains ( ( mal repartis dans le temps, j’en ai perdu pour cause de surproduction) j’ai ramasse pas mal de haricots secs, j’en mange de temps en temsp, surtout des tarbais ( en garbure, en cassoulet ou seuls.
    malheuresement certains se son hybridés avec les nains, ça m’a donné des haricots noirs, a gout un peu de fève…original. j’en ressèmerai pour voir…
    des courges ( j’en ai eu des dizaines de kilos, bien sur il m’en reste encore, j’adore la courge jaune de nice, mais elles s’hybrident facilement. je le suis régalé aussi de fleurs de courges et courgettes en beignets!!!
    Cette partie potagere est actuellement pour partie plantée de trefle encarnat, mais aussi après le spommes de terre, j’avais semé de la mache, des radis chinois et des epinards ainsi que quelques salades, il m’en reste pas mal, et j’ai repiqué une ligne de choux cabus, une de choux montant, et une ligne d’oignon blanc, ainsi que deux lignes de feves.
    en mai j’ y ferai des haricots nains et a rames… l’ancien lieu de plantation des haricots verra les nouvelles pommes de terre ( je vais essayer une technique en butte de 120×120, avec 9 pieds, réhaussable au fur et à mesure que la pomme de terre monte, jusqu’à 60vm voir plus ( technique de la culture en tonneau)
    là j’y ai aussi mes composteurs ( j’ai 3000m m de trterrain arboré, donc de la tonte de gazon, des feuilles et du BRF ( J(ai un très bon broyeur ELIET primo qui me fait mon BRF
    Coté rue, sur mes buttes, je les ai érigées cet hiver, j’ y ai replanté mes poireaux perpetuels, des fraisiers, j’ y ai piqué des aulx, qq blette s( pour voir, et pour le moment je n’y ai semé que des feves et des pois ( plus pour faire le sol que pour la recolte.
    Sur mes aromatiques, j’ai mis de la menthe poivrée ‘ dans un pot, du thym, de la sarriette, de la ciboulette et du persil, ainsi qu’un pied d’aneth, je n’y ai pas encore mis la liveche.
    Voila le potager de mon gout et de mes necessités vertébrales. Je ne dis pas qu’il est idéal, mais je mange tous les jours de mes legumes… Sur mes buttes j’ y ferai des carottesn du panais, des tomates ( variétés de sibérie pour voir…) de l’aroche, et des epinards (
    Voila mon temoignage, si vous avez un avis, un conseil ou une critique, je prends.
    Sur la question qu’est ce qu’un potager idéal, c’est un potager ou l’on trouve tous les jours des légumes pour se nourrir, des herbes pour agrémenter ce qu’on est obligé d’aller chercher ailleurs, et la possibilité de recycler tous nos déchets de cuisine pour participer à l’alchimie de la vie…

  38. LaBuche 4 ans Il y a

    Bonjour,

    A mon sens, le potager idéal n’existe pas forcément. Chaque individu a ses propres critères ou du moins pense avoir ses propres critères car on se rend vite assez compte de ce qui marche et de ce qui ne marche pas. Cela nous permet de ne pas reproduire nos erreurs d’uns saison sur l’autre mais nous essayons sans cesse de tendre vers ce potager idéal en modifiant/améliorant d’année en année nos potagers (on change les variétés de graines, les natures des sols, l’emplacement des différents coins potagers etc…).
    Par contre, ce qu’il y a de sûr à mes yeux, c’est que cela doit rester un plaisir et ne doit surtout pas se transformer en corvée :
    – plaisir de semer ;
    – plaisir de voir pousser ses propres légumes ;
    – et surtout plaisir de récolter et de déguster de bons légumes ;
    – plaisir de passer du temps dedans.
    J’ai principalement des rectangles potagers (4 rectangles de 2m * 1m sur 0.40m) et un jardin à plat de 8 * 5 m. Pas de lasagne ni de butte.

  39. Marc 4 ans Il y a

    Marc
    Je ne peux encore parler de mon expérience, ou plutôt de mon inexpérience; mais je butine en permanence tous vos commentaires. J’espère pouvoir vous faire part de mes différents essais l’année prochaine. Je vous remercie tous et tout particulièrement Loïc dont j’apprécie tout particulièrement le travail et sa volonté de recherche. Merci à vous tous et grand merci à Loïc

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?