Avez-vous déjà imaginé transformer votre jardin en une zone de production de légumes pour toute la famille tout en restant un environnement compatible avec la vie sauvage ?

Voilà à mon sens la définition la plus simple de la permaculture. Wikipédia nous dit:

La permaculture est une science systémique qui a pour but la conception, la planification et la réalisation de sociétés humaines écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables. Elle se base sur une éthique, dont découlent des principes et des techniques permettant une intégration des activités humaines avec les écosystèmes.

Bon ce n’est pas évident à visualiser le permaculture selon wiki, je préfère ma définition de débutant en rapport avec mon jardin potager. Faire en sorte que les plantes, les animaux et moi formions un système qui fonctionne harmonieusement. Il faut approcher la permaculture doucement.

 

pemaculture

Principe de permaculture pour mon potager.

La permaculture en exemple.

Vous pouvez avoir des poulets vivre parmi vos plantes. Ils vont picorer divers insectes et réguler la population d’insecte permettant de réduire l’utilisation des produits chimiques pour traiter les plantes contre les insectes. Les crottes de poulets serviront d’engrais pour enrichir le sol d’éléments nutritifs.

Les plantes que vous installez dans votre jardin peuvent également être employées comme abri et protection pour les auxiliaires du jardin, qui vous assistent pour faire de votre potager un milieu riche et équilibré.

Comprenez-vous le principe ? Il s’agit de profiter au mieux des mécanismes naturel pour avoir le moins de travail possible. C’est un principe de base de la permaculture. On peut commencer simplement et facilement.

Vous pouvez par exemple installer une cage à lapin au-dessus de votre zone de compostage. Le fumier de lapin pourra être placé directement au tas de compost ; nourrissant ainsi les vers. Le compost retournera au potager pour fertiliser la terre qui produira de belles carottes pour vos lapins.

Le bac a compost est déjà à lui seul une approche simple de la permaculture, vous alimentez votre bac de vos différents déchets verts du jardin pour nourrir des vers. Ces vers vont vous préparer un composte qui retournera à votre potager. Les éléments nutritifs du compost donneront de beaux légumes. Le cycle peut ainsi se répéter.

Permaculture une philosophie ?

Il y a d’innombrables possibilités pour créer des systèmes qui obéissent aux lois de la permaculture. Il suffit d’observer la nature et de faire fonctionner son imagination. Je dirais même que ça me semble ludique. Bon prenez garde à respecter quand même la législation, je ne suis pas sûr que mon voisin apprécient que j’utilise des cochons même pour la bonne cause.

Les principes de la permaculture ne s’appliquent pas qu’aux plantes et aux animaux, c’est un concept qui s’étend à toutes nos activités. C’est presque une philosophie je trouve. On peut appliquer ces principes à tous notre environnement. En réfléchissant plus en profondeur à la construction de nos bâtiments par exemple. Pour commencer simplement on peut récupérer les eaux de pluies en adaptant des citernes sur nos gouttières. Cette eau bien sur servira au potager. C’est ce que bon nombre d’entre nous font déjà vous allez me dire. C’est très bien mais pourquoi ne pas aller juste un peu plus loin ? Il faut de l’énergie pour pomper l’eau de nos citernes et plutôt que d’utiliser une pompe électrique, cherchons une autre méthode. Pour ma part je réfléchis a installer une citerne dans un grenier plutôt que de l’enterrer. L’eau pourra alors descendre par gravité.

Voilà ma vision de la permaculture aujourd’hui, j’ai découvert ses principes depuis peu de temps, je visionne en ce moment les films de Sepp Holzer. Il applique ces principes sur une ferme de 30 hectares.

 

Ma vision de la permaculture vous semble juste ? Quelles principes de la permaculture appliquez vous ?

11 Commentaires
  1. Maigrir 7 années Il y a

    Difficile d’avoir un potager sur Paris même. Pourtant ce serait bien utile.
    Adam

  2. marie-claire 7 années Il y a

    Merci pour ce résumé bien synthétique. Je connais peu la permaculture, hormis les principes de base énoncés ici. Mais j’y vois bien des points communs avec la biodynamie, en particulier au niveau du concept de la ferme comme un organisme agricole : coopération des végétaux, animaux, insectes, etc, comme tu le décris très bien. A l’échelle d’un jardin potager, c’est plus difficile à instaurer… sauf avec quelques poules, effectivement!

  3. IsaZa 7 années Il y a

    Salut Loïc,
    Alors oui je sais, c’est encore moi 😉
    Personnellement mes poules pour le moment, c’est surtout les lombrics qu’elles avalent, moi qui mets tant de « non énergie » a bien pailler et tout ça pour que ces derniers viennent labourer mes carrés.
    Du coup j’hésitais réellement à faire mon potager dans de telles circonstances.
    Un avis sur la question?
    Ne risquent-elles pas également de gouter mes jeunes plants, elles qui ont l’air de raffoler manger l’herbe?

    • Auteur
      Loïc Vauclin 7 années Il y a

      Bonjour Isaza

      Il y a des chances que les poules te picorent quelques jeunes plants au passage, mais je crois que ca vaut le coup d’essayer. Si j’avais un peu plus d’espace et si je n’etais pas en pleine ville j’aurais 2 3 cocottes.

      Souvent on se contente de regarder les choses en surface, et on voit plus facilement les inconvenients.
      La cohabitation entre les poules et le potager demande surrement un peu d’observation et d’expérimentation mais je suis convaincu que ca en vaut la chandelle.

      Je peux pas t’en dire beaucoup plus etant donné que j’ai pas essayé ! 🙂

    • jloux 7 années Il y a

      Dans 1 hectare de prairie naturelle, c’est a dire 10 000m2, on a mesuré jusqu’a 4 tonnes de lombrics . Soit 400 grammes au metre carré.
      Dans un potager au sol normalement entretenu, on doit retrouver des chiffres approchant.
      De plus, les vers sont vivants et se reproduisent.
      Alors, tes qques poules ne sont pas pretes de vider ton jardin de ses vers.Aucun soucis de ce coté.

  4. Damien 7 années Il y a

    Bonjour!
    J’aimerais essayer les pommes de terre cette année. Par contre, je n’ai pas envie de perturber la terre ni la couverture permanente et je n’ai donc pas l’intention de créer des buttes pour les pdt. Est-il possible de les cultiver autrement? J’ai vaguement lu qu’il est possible de le faire sous cartons. As-tu déjà essayé Loïc? Connais-tu d’autres techniques?
    Merci.

    • Auteur
      Loïc Vauclin 7 années Il y a

      Bonjour Damien

      Effectivement il existe differentes techniques pour cultiver les pomme de terre. Je n’ai pas essayer les cartons, par contre j’ai essyer le compost.

      Cette année j’ai epandue mon tas de compost sur le sol du jardin, puis j’ai complété avec du compost de la plateforme pres de chez moi. Le tous recouvert de paille. Et je dois dire que sans avoir planté aucune patate j’ai obtenue une belle récolte.

      En fait il resté quesques patates dans mon tas de compost ! 🙂

  5. Damien 7 années Il y a

    Haha! Pas mal cette technique 🙂

  6. slama 6 années Il y a

    bonjour
    je vous invite a aller voir le site de permaculturemedoc
    nous sommes deux passionnes de permaculture
    a bientot
    saida slama

  7. slama 6 années Il y a
  8. Mamotte 6 années Il y a

    A l’arrivé du printemps, l’envie de « potager » me reprends et j’ai découvert ce site très bien fait, et très sympa sur les potager en carrés. La permaculture m’atiait inconnue jusqu’à hier et ça me tente bcp !
    Depuis petites le « jardine » ponctuellement et avec bcp de fanientise, jamais de phyto, toute la verdure est recçclée, encore plus avec le broyeur de végétaux et les poules… Pour ma part, j’ai un petit potager et les poules gratent tout et tassent le sols du potager, sans compter les salades grignotées… je dois mettre des grillages à oiseaux au debut, ensuite quand les végétaux grandissent, les poules n’y vont plus.
    Merci pour ce site et les conseils je vais poursuivre les découvertes !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?