L’arrosage automatique du potager : le réseau enterré | Partie 1

Vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à votre potager ? L’arrosage automatique est certainement fait pour vous ! Grâce à cette installation, vous n’avez plus besoin de vous soucier de l’approvisionnement en eau des légumes. Mais avant tout, il faut savoir comment distribuer l’eau avec des tuyaux sous terre. Rassurez-vous, je vous explique tout !

Comment distribuer l’eau dans un petit potager ?

Pour que votre potager en carré se développe dans les meilleures conditions possible, il faut vraiment soigner l’apport en eau. Si vos légumes manquent d’un peu d’eau pendant une journée, leur croissance est interrompue. En tant que jardinier, vous jouez un rôle important : garantir la santé de vos légumes et vous assurer qu’ils ne manquent de rien. Le paillage a beau réduire l’évaporation et protéger le sol, ce n’est pas toujours facile d’imaginer le taux d’humidité qui règne en dessous.

Je vous propose donc un système d’irrigation automatique enterré, qui peut vous sembler surdimensionné pour un petit potager. Voici ce qu’il vous faudra :

  • Une citerne de récupération d’eau de pluie
  • Une pompe à eau
  • Des tuyaux en polyéthylène 25
  • Les raccords
  • Du synthole pour les tranchées

Tout ce travail permet d’alimenter 6 carrés potagers (bientôt 8), ainsi que deux lasagnes. Comme je ne suis pas sûr que la qualité soit au rendez-vous, j’ai prévu d’installer la chasse d’eau des toilettes sur cette citerne. Vous vous demandez pourquoi je vous parle de ce projet s’il n’est pas rentable ? Eh bien simplement parce qu’il m’a permis de trouver des solutions plus économiques.

Mon arrosage automatique en détail

Lorsque j’ai emménagé dans ma maison de ville, j’ai rapidement installé une citerne à eau. Elle est en place depuis au moins 2 ans, mais je ne l’avais pas encore exploitée. C’est maintenant chose faite ! Cette citerne collecte les eaux qui descendent des gouttières, et elle est raccordée à la pompe de ma cave grâce à un tuyau. Un tuyau en polyéthylène de diamètre 25 part ensuite de cette pompe, pour aller jusqu’au potager.

À partir de cette arrivée, j’ai créé une nouvelle ligne avec des raccords plastiques. Ils sont très simples à utiliser et se trouvent facilement en magasin de bricolage. Vous trouverez des coudes, des T, des bouchons… Bref, tout ce dont vous avez besoin pour faire votre réseau d’arrosage automatique !

Au début, je comptais faire le réseau et alimenter chaque carré de potager avec un tuyau de diamètre 25. Mais c’est une très mauvaise idée ! Ce tuyau étant très rigide, il n’est vraiment pas facile à placer et je ne me voyais pas creuser des tranchées pour tous les carrés de potager. Finalement, j’ai donc décidé d’installer juste la tête de ligne en diamètre 25 mm, et le reste en diamètre 16 mm.

Voici un schéma pour que ça soit plus clair :

De plus, il est important de prévoir une réduction du débit à la sortie de chaque ligne. Comme vous pouvez le voir sur le schéma, j’ai mis en place une ligne pour chaque colonne de carrés potagers. Attention, ce n’est vraiment pas nécessaire ! Si j’ai opté pour ce choix, c’est simplement pour mener des expériences. En fait, je vais pouvoir installer un diffuseur d’engrais à chaque début de ligne, et pouvoir tester différentes substances dont je vous reparlerai bientôt.

Sachez qu’une seule ligne peut facilement alimenter l’ensemble de votre potager en carré. Vous pouvez donc construire votre réseau uniquement avec des tuyaux de 13 mm. Le seul problème, c’est qu’ils sont fragiles et ne sont pas censés être enterrés. Pour ma part, je l’ai quand même fait, mais ils sont protégés ! Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser une gaine électrique d’un diamètre de 25.

Combien coûte ce système d’arrosage automatique du potager ?

Pour vous accompagner jusqu’au bout, je vous ai préparé une petite liste de course. Voici tout le matériel qu’il vous faudra pour le réseau d’arrosage de diamètre 25 :

  • Tuyau polyéthylène de diamètre 25 en 10m : 16 €
  • Té égal compress D25 : 6,30 €
  • Coude égal compress D25 : 2,50 €
  • Bouchon compress D25 : 3,80 €
  • Raccord compression D25 /20-27 : 1,64 €

Pour le réseau de diamètre 13, c’est presque la même chose :

  • Tuyau polyéthylène 16mm en 25 m : 5,90 €
  • Té compression 16mm : 1,59 €
  • Bouchon compression 16mm : 0,94 €
  • Réducteur de pression : 4 €
  • Gaine électrique 25mm en 25 m : 14,50 €

Si vous ne savez pas à quoi ça ressemble, n’hésitez pas à consulter ma vidéo sur le matériel utilisé pour l’arrosage automatique du potager. Je les présente un par un pour vous aider à les trouver plus facilement pendant vos courses. Mais attention, quand vous allez faire vos achats, vérifiez bien que les raccords soient complets. Il manque souvent la bague de serrage et le joint torique.

Une fois que vous avez fait tout ça, votre carré dispose enfin d’une arrivée d’eau. Vous allez pouvoir passer à l’étape suivante : l’installation des différents goutteurs disponibles sur le marché. Retrouvez toutes les explications dans l’article sur l’arrosage automatique partie 2.

2 Commentaires
  1. amandine cousin 5 ans Il y a

    bonjour

    merci pour votre article qui m’a beaucoup aidé!
    est ce que l’on peut faire tout le resaux enterré en Tuyau Polyéthylène 16mm ou est ce trop petit pour la tete de ligne?
    et vous dite qu il n est pas necessaire de faire une ligne pour chaque colonne de carré de potager mais je ne vois pas comment faire autrement? 🙂
    merci si vous pouvez m’eclairer un petit peu et bonne journee a vous

  2. Anne-Lyse 3 ans Il y a

    Merci beaucoup pour votre article très intéressant, j’ai juste une question qui me turlupine… Le tube avec bouchon d’attente distribue de l’eau pour quelle surface à peu près ? Pour savoir combien en compter dans mon bac. Merci d’avance pour votre réponse.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé

Jardiner debout

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?