LA FORMATION EXPRESS DU JARDINEUR

Les 5 éléments…

Vidéo #2

Les 3 piliers…

Vidéo #3 à venir

Des astuces…

Vidéo #4 à venir

Le chef d’orchestre…

Vidéo #1 | Vidéo #2 | Vidéo #3 | Vidéo #4

Les 5 éléments…| Les 3 pilers…| Les astuces…| Le chef d’orchestre

Les 3 piliers de la fertilité

Mais aussi les 4 erreurs du jardinier débutant

Facebook
Twitter
Email

Cliquez sur “CC” pour désactiver / activer les sous-titres.
(Si la vidéo saccade, cliquez dessus pour faire pause, attendez quelques secondes, et recliquez pour reprendre la lecture.)

Vous avez la parole

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,

    je suis trés motivée pour réussir mon potager, mais les résultats sont médiocres. Il est en carré mais au sol. Il est légèrement en pente et du coup je ne vois pas trop comment je pourrais installer des planches comme vous les fabriquez.
    Auriez-vous une idée ?
    merci
    Claudine

    1. Bonjour Claudine, tout dépend de la pente, si elle est légère, vous pouvez mettre les carrés de niveaux grâce aux pieds. Si la pente est forte, il faut terrasser !

  2. est ce que c’est obligé de réaliser votre carré potage sur toute cette hauteur’ ca me parait top

  3. Bonjour,
    Dans vos vidéos, je vois des tuyaux qui entrent dans les carrés.
    Qu’est-ce que c’est ?

  4. J’ai beaucoup apprécier les différentes couches à appliquer mais je trouve que ce n’est pas évident pour moi de trouver les ingrédients

  5. pour la troisième année consécutive je prépare un potager avec toutefois une différence car j’ai modifié la culture traditionnelle en “permaculture”. A l’automne j’ai recouvert la terre de BRF (10 cm broyage de rameaux de chêne principalement sur terre mixte), j’ai planté au printemps et plus tard mais cette année je n’ai presque rien récolté (des salades batavia, feuille de chêne, quelques courgettes, de la rhubarbe. Les petits pois ont été étouffés par le liseron, les choux sont mangés par les limaces et les courges n’ont rien donné du tout !). La rumeur dit que 2021 est une année “maigre, je me demande si cela n’est pas dû à la transition “permaculture”. En Bretagne nous avons eu aussi énormément de pluie et du soleil très tardivement dans la saison. Merci de votre aide

  6. Les récoltes varient un peu selon les années, mais globalement satisfait.
    Parfois des surprises comme cette année les chenilles ont envahies mes choux pommes, navets, alors que mes voisins n’en ont pas eu

  7. Bonjour Loîc,
    Nous faisons un potager depuis plusieurs années, et ce que nous ne réussissons pas chaque année, c’est les carottes. Elles restent petites et rares sont celles qui sont longilignes. Elles ont toutes trois ou quatre jambes, donc pas beaucoup de production et très difficiles à peler. Nous avons 2 composteurs pour amender à l’automne.
    Quel est le bois que vous utilisez pour construire le bac, et comment s’appelle ce plastique noir alvéolé ?
    Merci pour tous vos conseils bien venus et vos vidéos.

    Louis

    1. Bonjour, la culture des carottes reste difficile, moi je la réussie sur compost car ma terre d’origine est trop argileuse et caillouteuse. Pour le bois c’est de l’épicéa de charpente CL2 et le plastique c’est de la protection des soubassements

  8. Bonjour
    Moi j’ai un sol stylé terreau J’habite à PESSAC près de Bordeaux.
    Je ne sais pas comment l’améliorer
    Cet été j’ai creusé des grands trous assez profonds et j’ai mis des bâches en plastique pour retenir l’eau car cette terre ne retient rien..
    J’y ai mis énormément de fumier plus , désolée , des poissons surtout des sardines et des crevettes..
    J’ai enfin vu des légumes pas comme les autres années sauf que je ne suis pas satisfaite…
    J’ai raté toutes les betteraves . Patates douces de taille mannequin… carottes rares …
    Bref …
    Que puis-je faire de plus ?

    1. Bonjour, première chose retirez votre bâche, cette barriere étanche n’est pas compatible avec la vie du sol. Apportez régulièrement de la matière organique fraiche, les vers finiront par créer de l’humus qui retiendra l’eau

  9. Merci pour toutes ces informations. Votre travail m’a encouragé dans le cadre d’une association à m’engager dans la création de potager (en permaculture), dans les écoles en particulier pour sensibiliser les plus jeunes (4-8 ans) à la culture en carré. Créer aussi un jardin intergénérationnel d’échange et de rencontres sur un terrain communal. Auparavant, j’ai conçu un jardin en carré sur ma parcelle privée, 20 bacs d’1,5 m2 chacun qui me permettent d’être autonome entre 30 et 80% suivant les années. Principaux obstacle, les changements climatiques, sècheresse en particulier et maladies consécutives aux intempéries. Précision, j’habite en “bord de mer” sur le bassin d’Arcachon (Gironde).

  10. Bonjour, j’ai beaucoup de mal de me débarrasser du chiendent et du liseron ainsi que des chardons et ronces qui ont des racines jusqu’à “l’enfer” qu’on dit chez nous en Charente. C’est découragent de passer sa vie à désherber…

  11. Bonsoir Loïc. Un grand merci pour vos magnifiques vidéos, que du plaisir. Pour ma part j’ai aménager dans mon jardin 5 bacs 160 x 240 sur une hauteur de 70 environ le sol n’étant pas plat mais les bacs eux son de niveau. Dommage de n’avoir pas vu votre vidéo car malheureusement je n’ai mis de bois ou autre chose compostable j’ai mis des cailloux. . . Et oui dans le Jura nous avons du bois mais aussi des cailloux. Ma récolte s’améliore d’année en année car la terre que j’ai acheté ne contenait aucun verre de terre ou autre petite bêtes. Chaque année j’ai ajouté un peu du fond de mon composte pour l’améliorer. Ma question est la suivante. Peut-on encore améliorer la qualité de ma terre à 1000 mètre d’altitude pour booster encore un peu ma récolte. Merci d’avance de votre réponse.
    Amitiés à vous Patrick

    1. Bonjour, pas sur qu’a 1000m d’altitude ca soit la terre votre facteur limitant ! c’est peut être plutôt la température, essayez les tunnels maraicher

  12. La réussite de mon potager est mitigée. Mes laitues étaient magnifiques, mais échec total pour les tomates.
    Les betteraves sont toutes petites, peu de courgettes sur 3 pieds, réussite des concombres.
    Échec des Haricots verts
    Réussite des navets.
    Je ne rencontre pas vraiment de difficultés car je débute seulement donc j’apprends.

    1. Bonjour, vous allez pas vous laissez faire par des limaces ! 🙂 Sachez qu’elles font parties de l’écosystème du potager

  13. Bonjour ; Trés interessant la video, pour le bac rempli de differents “” ingredients” bois, feuilles de legumes, terreau etc… et maintenant attente du Printemps prochain pour la suite, question:Comment faites vous pour le futur arrosage aprés semis ou plantations dans le bac? car je crains ou j’ ai loupé q q chose? pour l’ evacuation de l’ eau qui va descendre plus ou moins au fond, et eviter au bout d’ un certain temps la deterioration de la caisse si pas de filtre au fond ou autre? Merçi et bravo

  14. Dés que mes plantations grandissent ou même à la plantation, les campagnols font d’énormes galeries en tous sens et mangent toutes les racines. Les plantes meurent. Comment me débarrasser efficacement de ce nuisible ?

    1. Bonjour, les rongeurs sont un problème dans des bacs qui viennent d’être rempli, mais avec le temps, ils finiront pas partir. En attendant évitez de cultiver des légumes racines, adoptez un chat et au pire vous pouvez les piéger

  15. Super vidéo, merci. Tout à fait d’accord avec tes recommendations et elles sont bien structurées pour qu’elles soient claires. Importance de l’environnement: mon sol est bon mais cette année, beaucoup de “verdure” mais peu de “fruits” – exemple: potirons: beaucoup de tiges, feuilles, peu de potirons; Je pense que c’est une moins bonne pollenisation, pas assez d’abeilles et elles sont sorties tard. Un truc pour toi: As-tu essayé la truelle comme outil de jardin? Oui, la bonne truelle de maçon. Un jour, je n’avais pas de petite pelle sous la main, j’ai pris une truelle que j’avais pour des aménagements, depuis elle ne me quitte plus. Super pour travailler en surface, racler les adventices, tracer des sillons, profiler des petites buttes etc… Encore merci, Olivier

Commentaires via Facebook

Jardiner debout