Le potager en carrés respecte-t-il les règles de la permaculture ?

Voilà un moment que je vois la recherche « potager en carré permaculture » s’afficher quand je fais une recherche sur internet autour du potager en carrés. De plus, je reçois régulièrement la question : est-ce-que le potager en carrés est compatible avec la permaculture. En 2013, j’avais déjà commencé en partie à répondre à la question en me demandant si mon blog respectait l’éthique de la permaculture.

La recherche « potager en carré permaculture » est vague, que peut-on entendre derrière ?

Comment faire un potager en carrés qui respecte les règles de permaculture ? Comme la plupart des gens associe la permaculture à une butte, peut-être se demandent-ils “comment remplir un carré de potager à la façon d’une butte en permaculture”. Bref, il semblerait qu’il faille marier le potager en carrés et la permaculture.

Potager en carrés et permaculture font-ils bon ménage ?

Avant de les marier, peut-être faut-il se demander s’ils feront bon ménage. Si on part du principe que le potager en carrés est une méthode de jardinage et que la permaculture est une éthique, voire aujourd’hui un mode de vie, alors il suffit de se demander si le potager en carré respecte les règles de la permaculture. Je vois deux aspects à traiter :

  • Créer un sol
  • Surélever le sol

Créer un sol, est-ce de la permaculture ?

Quand on installe un potager en carrés, après la fabrication, il faut remplir les bacs avec un substrat. Ça peut être la terre de votre jardin, du terreau du commerce, ou un remplissage façon hugelkultur. Bref, il y a de multiples façons de remplir ce carré de potager. Dans tous les cas, on cherche à recréer un sol. Demandons nous si cette pratique est compatible avec la permaculture.

Le substrat du commerce

Si vous achetez des sacs de terreau en commerce pour remplir vos bacs, il est clair que vous vous éloignez de la permaculture. La création d’un sol de cette manière est très consommatrice d’énergie en général. L’exploitation des tourbières par exemple, le transport des ressources, la mise en sac, la filière de distribution, tous ces points ne sont pas vraiment dans l’éthique de la permaculture.

La terre du jardin

Si vous utilisez la terre de votre jardin, il en va tout autrement. Déjà, vous n’alimentez pas un commerce pas très éthique. Cependant, on pourrait se demander si, terrasser la surface de son jardin pour récupérer de la terre et remplir ses carrés de potager est compatible avec la permaculture. Clairement, on n’est pas dans l’idéal ! Il vaudrait mieux ne pas toucher à son sol et remplir les carrés de potager avec des amendement successifs. Cependant, avant d’avoir remplie votre carré avec ce principe, il risque de se passer pas mal d’années. Terrasser son jardin bouleverse la vie du sol. Mais c’est un compromis pour ensuite faciliter la culture du jardin en carrés.

La hugelkultur

J'ai rempli tous mes carrés de potager selon la méthode de la hugelkultur et les résultats sont au rendez-vous.
J'ai rempli tous mes carrés de potager selon la méthode de la hugelkultur et les résultats sont au rendez-vous.

Selon moi, la méthode de création du sol pour remplir les carrés de potager la plus en accord avec la permaculture, c’est la méthode hugelkultur. En Bref, vous recyclez tous les déchets organiques de votre terrain, vous les empilez au fond du carré de potager et vous recouvrez d’un peu de terre du jardin.

Le potager surélevé est-il en accord avec la permaculture ?

Un autre aspect qui mérite d’être éclairci dans le mariage du potager en carrés et de la permaculture, ce sont les matériaux utilisés pour fabriquer les carrés de potager. Voyons le podium des solutions permacoles pour créer des potagers surélevés.

Mais avant cela, on pourrait se demander si, surélever la terre est une action compatible avec la permaculture. D’emblée, vous allez me dire que oui ! car vous avez tous en tête la butte ! Là encore, il faut modérer les choses. Surélever la terre pour cultiver demande beaucoup d’efforts. Il faut voir si cet effort fourni portera ses fruits sur le long terme. Si vous avez une terre riche, fertile, légère et facile à travailler, alors peut être que le fait de la surélever ne sera pas forcément très rentable. En revanche, dans beaucoup de cas, cette action apporte de nombreux bénéfices.

  • Augmente l’épaisseur de terre cultivable
  • Permet un meilleur drainage
  • Facilite la culture

Je ne vais pas m’étendre plus sur les bénéfices de surélever la terre, car je veux me concentrer sur la manière de surélever la terre.

Les doses de scierie

En premier, la solution la plus éthique serait d’utiliser des doses de scierie pour confectionner les côtés. Les doses sont des déchets de la scierie qui pourrait être valorisés de cette façon, cependant les doses sont constituées d’aubier, la partie la plus tendre du bois et donc ne résisteront pas longtemps au contact de la terre. Il faudra donc les remplacer régulièrement.

Les bastaings de charpente

Comment fabriquer un carré de potager pas cher avec des bastaings de charpente.
Comment fabriquer un carré de potager pas cher avec des bastaings de charpente.

En seconde position, je peux vous citer l’utilisation des bastaings de charpente. Ici, on n’est plus dans l’aubier mais dans le cœur du bois, donc plus résistant. Après le choix de l’essence du bois va considérablement influencer la durée de vie. Si votre porte-monnaie vous le permet, vous pouvez utiliser des bois de type Classe 4 comme le châtaigner et le chêne.

La solution du jardineur

En dernière position, c’est la solution que je préconise. Oui, la méthode que je recommande n’est pas le plus en accord avec la permaculture. C’est en grande partie due à l’utilisation d’un plastique. Le plastique de protection des soubassements qui permet de diminuer la section des planches de bois et de rallonger leur durée de vie. Ce choix est un compromis entre le porte-monnaie et la permaculture. Clairement, si j’avais les moyens, j’opterais pour le second choix.

Potager en carré et permaculture, je vous déclare mari et femme

Si quelqu’un a quelque chose à déclarer qui peut s’opposer au mariage du potager en carrés et de la permaculture qu’il se manifeste de suite ou qu’il se taise à jamais. Comme on vient de le voir, il n’y a pas de quoi opposer les deux. Comme toujours, tout dépend de la façon dont vous procédez. Il faut replacer la permaculture non pas comme une méthode de jardinage mais comme un art de vivre. Une vision large et globale qui inclue et reconnait l’interdépendance de toute chose. Vous pouvez pratiquer la permaculture dans votre cuisine, dans l’éducation de vos enfants, dans votre activité professionnelle et donc dans votre pratique du jardin.

Que vous choisissiez le potager en carrés, le potager en lasagne, ou le bon vieux potager traditionnel à plat et en rang d’oignons, vous êtes libres de chercher à être le plus en résonance avec la permaculture. Mais parfois, être en accord avec la permaculture demande plus d’efforts ou de moyens et donc la recherche des compromis est parfois nécessaire.

1 Commentaire
  1. Dupuis Marie-Christine 1 mois Il y a

    Bonjour
    J ai pu créer trois carrés et le meilleur rendement vient de celui dont la matière a été constituée de couches de terre, feuilles mortes, herbes de tonte et compost ménager…. les carrés sont en chêne qui provient d un container.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi
Votre menu personnalisé
Le potager en carrés idéal pour bien débuter

Formation express du jardineur

Venez decouvrir la nouvelle formation pour obtenir des légumes sains à profusion, sans y passer tous vos Week-ends

Gratuit

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?