Oui ! Franchement, je peux affirmer que c’est la meilleure méthode ! Pourquoi ? Parce que des bacs surélevés, j’en ai rempli une bonne douzaine. Alors, je sais ce que ça fait de manipuler 1m3 de terre pour remplir un bac de 1m20 de côté. Aujourd’hui, si je dois vous recommander une méthode pour remplir un bac surélevé, c’est la façon hugelkultur. J’écris cet article en réponse aux questions d’Hervé Pacaud, dont je salue le travail. Ça fait plaisir de voir le travail d’un lecteur du blog. Sachant qu’Hervé ne fait partie d’aucune de mes formations, je suis content de voir que vous pouvez parvenir à installer vos potagers seulement avec les articles du blog. Je vous laisse apprécier la qualité de son travail.

Le principe date des années 70. Deux horticulteurs allemands sont à l’origine de cette méthode, qui consiste à créer un sol constitué de déchets organiques. L’objectif est de copier ce qui se passe en forêt. Le sol forestier est un peu le saint Graal du jardinier : riche, souple, qui retient l’humidité, qui peut encaisser les gros orages sans perdre sa fertilité. Bref, on rêve tous d’avoir ce genre de sol au potager. Dans une certaine mesure, c’est possible de recréer les conditions pour obtenir ce sol. La méthode consiste à empiler des déchets organiques de différentes natures, en commençant par les plus gros dans le fond.

Les fondations du bac surélevé

Habituellement, dans les schémas que l’on peut trouver sur le net, on voit que des troncs d’arbres entiers sont utilisés. Dans notre potager, on va se contenter de grosses bûches. Ces bûches seront déposées au fond des bacs surélevés ou légèrement enterrées dans le cas d’une création de butte.

Sur cette première étape il faut penser à :

Cette fondation de bois, va servir de réserve en nutriments dans le long terme. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à utiliser des très grosses buches, qui vont mettre de nombreuses années à se décomposer.

La première couche de déchets verts

Sur cette fondation de bûches, on va pouvoir déposer une couche de déchets verts, plus riches en azote. C’est le moment de faire la tournée de votre lotissement, la veille du ramassage des déchets verts ! :-)

Vous pouvez utiliser :

Le remplissage des bacs surélevés, se rapproche un peu plus de la création d’une lasagne, car contrairement aux buttes, les différentes couches vont s’empiler horizontalement dans le bac. Étant donné que les bacs surélevés font 80cm de hauteur, il n’est pas évident de faire des couches de buches ou de déchets suffisamment épaisses.

Alternez les couches de bois et de déchets verts

Pour combler les 80cm de hauteur, vous pouvez alterner les couches. C’est-à-dire, comme dans une lasagne, vous allez alterner la couche de buches et la couche de déchets verts. Faîtes quand même en sorte de placer les buches les plus grosses tout au fond du bac. Garder les petites branches pour le dessus. Vous pouvez remplir de déchets organiques quasiment jusqu’en haut, car l’ensemble va considérablement se tasser. Pour les dernières couches, utilisez dans la mesure du possible des déchets de petits calibres. L’idéal serait de les passer au broyeur.

Ça en fait du volume non ! Vous imaginez bien que l’on ne va pas faire tout ce travail pour rien ! Les avantages de cette méthode sont nombreux. Rendez-vous compte ! On va créer un sol autonome en nutriments et en eau.

  • Une réserve de nutriments

    Avec cette grosse réserve de bois et de matières organiques, les légumes vont pouvoir profiter d’un apport en nutriments, de façon progressive, à mesure que le bois va se décomposer.

  •  Une réserve d′eau

    De plus, la décomposition du bois, le transforme en une sorte de grosse éponge qui va se gorger d’eau et étancher la soif de nos cultures. C’est pour ça que vous pouvez utiliser du bois pourri.

  • Un sol riche et profond

    Nos légumes sont vraiment dans de bonnes conditions pour se développer, et cela sur un sol favorable qui fait 80cm d’épaisseur. Les racines vont pouvoir s’infiltrer facilement à l’intérieur de ses couches de nourriture et assurer la bonne santé des légumes.

  • Recyclez vos déchets

    Cette méthode a aussi le gros avantage de vous permettre de recycler tous les déchets qui peuvent vous encombrer sur votre terrain.

  •  Un travail plus facile

    Et pour finir, elle va nous simplifier la tâche de remplissage. C’est beaucoup moins fatiguant de manipuler un m3 de déchets verts et de buches, plutôt qu’un m3 de terre. Sans outil tel qu’une mini-pelle, vous serez vite démotivé quand vous aurez ressenti la fatigue liée au remplissage d’un bac surélevé rien que de terre.

La couche final : la terre

Une fois votre bac rempli, vous pouvez recouvrir avec la dernière couche : la terre. Prenez la meilleure terre de votre jardin et au besoin mélanger y une bonne proportion de compost. Le mélange final dépend en grande partie de la nature de la terre de votre jardin. Chez moi, par exemple, la terre est très argileuse et collante. J’ai donc ajouté 50% de compost. Sur une terre très sableuse, vous pouvez aussi compter 50% de compost pour favoriser la rétention d’eau. Par contre, si vous avez une bonne terre à la base qui se travaille bien, alors 20% de compost suffiront largement. Gardez à l’esprit que la réserve de nourriture est déjà en place dans les couches profondes.

N’hésitez pas à faire une grosse butte qui dépasse largement le niveau des planches, car il faut vous attendre à ce que le niveau baisse ! Tous les déchets vont se tasser, ainsi que la terre. Regarder après une saison comme le niveau est descendu.

Après une saison, le niveau de la terre a bien descendu

Compléter le niveau de terre

Il ne reste plus qu’à compléter le niveau de terre manquante. Vous pouvez encore une fois dépasser la planche de finition, car le niveau se stabilisera juste un peu en dessous. Je ne conseille pas, pour le moment, de faire des buttes au-dessus de ce niveau. Je préfère me garder un peu de marge, pour facilement ajouter une couche épaisse de paillage ou éventuellement de faire un semis sur compost

Pour ceux qui voudraient rejoindre l’université du jardineur concernant le jardinage debout, j’ai ajouté la vidéo sur le remplissage.

Jardinage debout pour jardinier malin
Cliquez ici

Si vous avez des questions sur la méthode, c’est le moment ! :-)

44 Commentaires
  1. Yannick [Au potager bio] 4 années Il y a

    Salut Loic,

    Bien d’accord avec toi, il est plus facile de manipuler des déchets verts qu’un mètre cube de terre 😀 J’ai pu m’en rendre compte lorsque j’ai complètement re-modifier mon jardin car j’avais fait quelques erreurs lors la conception 🙁 Cela m’a permis d’apprendre (c’est sûr !) mais aussi de faire de mon potager un potager expérimentale bien mieux adapté à mon environnement ! Il est désormais composé de culture en pot, d’une serre, d’une butte, de carré, de potager surélevé, d’un potager en pleine terre (plus traditionnel) … En bref, un grand plaisir d’être dans de bonne conditions !

    A bientôt
    Yannick

  2. Laurent [PLaisible] 4 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    Une technique de saison… Cette méthode peut également être adoptée pour remplir des poubelles dans lesquelles on va planter un sapin de Noël pour pouvoir le garder d’année en année. Moins de manipulation de terre et un contenant bien plus léger au final. J’y met même au fond un tas de branches qui vont s’affaisser au fur et à mesure de la décomposition.

    Au niveau des bacs prévois-tu une aération de façon a apporter de l’air pour la décomposition du bois ?

    Car c’est tout de même contraire a ce que l’on apprend, a savoir ne pas enfouir les matières organiques. Du coup pour les potagers en carré, j’ajouterai des bouteilles d’eau renversées où on enlève le fond pour pouvoir y mettre de l’eau directement à l’endroit où sont les racines et pour que l’air y circule afin de favoriser la décomposition de la matière organique enfouie.
    Au plaisir,
    Laurent

    • Auteur
      le jardineur 4 années Il y a

      Bonjour Laurent

      Effectivement c’est contraire à ce que l’on apprend. Mais dans les fait je ne crois pas que l’on puisse parler d’enfouissement, étant données que les déchets restent au-dessus du sol d’origine. De plus l’hétérogénéité des matériaux garantie un minimum la circulation de l’air. Par exemple : Dans un tas de compost que l’on remplit soigneusement en altérant la natures des déchets, c’est-à-dire sec et mouillé et dans lequel on ajoute un peu de branchage, on remarque qu’il y a moins de pourriture qui s’installe que dans un bacs exclusivement remplie avec des épluchures de légumes.
      Je crois que l’air parvient quand même à circuler dans les bacs surélevés. Cela dit dans mon prochain bac de 6 m de long je compte installer un tuyau de drainage pour y faire circuler l’air. Je pourrais comparer ! 🙂

  3. Dominique 4 années Il y a

    Bonjour Loïc. Merci pour cet article. L’an dernier, j’ai fait un semis de piments sur déchets de cuisine, mélangés avec du terreau (c’est tout ce que j’avais), dans un couffin. Il y a eu des quantités de piments ! On peut donc , dans les bacs, faire une avant-dernière couche de déchets, semer, remettre une petite couche de terre puis de la paille en petite couche. J’avais aussi enterré un morceau de tuyau d’arrosage au milieu pour arroser directement au fond si nécessaire. C’était au sud tunisien, il y fait chaud et il faut prévoir les arrosages profonds.
    Les plantes aiment les choses bizarres! Cordialement.

  4. henri 4 années Il y a

    Bonjour Loïc et merci pour tous ces conseils !

    J’ai un peu abandonné la culture des carottes parce que soit elles ne lèvent pas, soit elle ont la mouche.
    Pour contrer cette dernière, certains prétendent que l’insecte vole uniquement au ras de terre et qu’il suffit d’installer un voile de 40 cm de haut tout autour du semis pour décourager la pondeuse.
    Si cela est vrai, je suppose qu’il n’y a jamais de mouche de la carotte sur les bacs surélevés de 80cm (?).
    Ne serait-ce pas plutôt ce qu’on peut appeler une « légende jardinière » ?
    Même si la mouche réussit à voler plus haut, ça n’enlève en rien l’intérêt pour les bacs surélevés. Ne serait-ce que pour voir la mouche de plus près sans avoir à se mettre à quatre pattes. (humour !)

  5. Claude SENES 4 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    J’ai bien écouté votre exposé. Or il se trouve que j’ai du fumier de cheval Malheureusement il est frais de deux mois. Puis-je en ajouter à mon bac et à quelle hauteur de la couche.
    Merci

  6. LaBuche 4 années Il y a

    Bonjour Loïc,
    Une fois de plus, félicitations pour ce nouvel article fort intéressant.
    Une question tout de même : je suis comme toi, j’ai mon niveau de rectangle potager (2m * 1m * 0.40m) qui a bien baissé pendant cette dernière saison (-25cms environs). Je voulais savoir avec quoi combler ces 25 cms sachant que je n’ai pas beaucoup de déchets verts ( j’ai un petit tas de taille de haie, pas de pelouse), peu de terre, pas de compost disponible par contre du bois, branchage et feuilles à profusion (suis à côté d’une forêt).
    Faut-il redémarrer avec des bûches ou petits bois + feuille + terre.
    Merci pour ta réponse.
    Cordialement.

    • Auteur
      le jardineur 4 années Il y a

      Bonjour La buche 🙂

      Humm c’est embêtant ça ! Peu de terre ! Vous n’avez pas une plateforme de compostage près de chez vous ? Des travaux de construction d’un lotissement ? Pour les feuilles c’est très bien, déjà vous pouvez remplir vos bacs avec les feuilles durant tout l’hiver ! Allez-y ! Faites une grosse montagne de feuilles, seulement pour le printemps, il faudrait arriver à trouver un peu de terre et de compost.

  7. Nbruneau 3 années Il y a

    Bonjour,

    Un grand merci pour les plan du carré de potager de 1m20X1m20.
    Je ne suis pas un grand bricoleur et malgré tout, j’ai réussi à me fabriquer 4 carrés de potager. 🙂

    Je vais maintenant procéder au remplissage de ces carrés et j’aimerai donc avec des conseils sur les couches en cm à mettre.

    Je peux avec du BRF, des feuilles et des petits rondins de bois. Quelques couches en cm me conseillez vous ?

    Merci d’avance.

    Nicolas

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour Nicolas

      Quelles hauteurs font vos planches de cultures ?

  8. Nbruneau 3 années Il y a

    Bonjour,

    Désolé de ma réponse tardive, j’étais pas connecté ces derniers jours.
    Mon carré fait 40cm de hauteur.

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour Nicolas

      Vous pouvez couvrir le fond de grosses buche déjà pourri sans dépasser 20cm de hauteur, puis remplissez le reste avec un mélange de votre terre du jardin et de compost.

      • Pauline 3 années Il y a

        Bonjour Loïc
        Si je commence la construction de mes planches de culture à cette période, disons Avril, et en remplissant avec cette méthode, je peux cultiver des ce printemps ?
        Pauline

        • Auteur
          le jardineur 3 années Il y a

          Bonjour Pauline

          Oui bien sur ! Les effets ne seront pas forcement très visible car le bois va mettre du temps a enter en décomposition.

  9. Zorbi 3 années Il y a

    Bonjour,

    Pourquoi boucher au maximum « les trous » entre les buches (avec BRF ou autre) : ça laisse encore moins passer l’air !?
    Cette méthode génère un gros déséquilibre : faim d’azote, et souvent pollution du sol par l’excès de matière organique (il ne fat pas non plus pe^cher par l’excès, attention !) Dans la forêt, on ne trouve jamais de telles couches superposées. Il ne faut surtout pas mettre de rondins au fond, c’est la faim d’azote assurée pour les 20 à 30 ans à venir…

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour Zorbi

      Je suis d’accord avec vous cette méthode de remplissage peu vous sembler contraire a ce que la nature nous montre, seulement dans les faits, je ne constate pas de faim d’azote. Mon remplissage s’apparente plus a un tas de compost sur lequel on aurait mis un peu de terre pour cultiver. Il y a des grosses contradictions entre le discourt des experts du sol comme les Bourguignons et les pratiques tel que la hugelkulture et les buttes par exemple.

      Je prépare un article sur le sujet !

      Amicalement
      Loic

  10. maurice 3 années Il y a

    bonjour Loïc j’ai construit des bac en bois de récup (des palettes) et je me demandais ce que vous mettiez a l’intérieur autour on dirais des plaques de caoutchouc merci de me répondre

  11. pons nicolas 3 années Il y a

    Merci loic
    Je vais de ce pas attaquer la deuxième couche de ma planche.Je vais mettre essentiellement du bois pourri que j’ai collecter dans la forêt .En majorité du pin bien vermoulu

  12. antonio 3 années Il y a

    Bonjour.

    Je suis complètement néophyte, j’ai une question qui semblera peut-être naïve.
    Pour la première année je comprends le principe de semer sur la terre que l’on vient d’étaler (à l’automne précédent) dans le bac.
    Mais les années suivantes, avant de resemer ou de replanter, il y aura probablement besoin de retourner la terre.
    Lorsqu’on cultive à même le sol on dispose de motobineuses pour faciliter le travail.
    Comment procède-t-on pour retourner la terre dans les bacs avant de replanter pour une nouvelle année ?

    Merci.

    • Auteur
      le jardineur 3 années Il y a

      Bonjour antonio

      On ne retourne plus la terre ! c’est terminé 🙂 Ce n’est plus nécessaire.
      La terre est constamment paillé et donc il y a quasiment plus d’indésirables.
      Les vers sont beaucoup plus présent et ils participent a rendre la terre légère
      On ne marche pas dans les bacs donc la terre ne se tasse pas

      Amicalement
      Loic

  13. foison 2 années Il y a

    Bonjour, que mettez vous comme protection à l’ intérieur ?
    merci.

  14. arrow 2 années Il y a

    comme finition sur le bac ajouter du terra preta

  15. Aurélia 2 années Il y a

    Bonjour Loic,

    Encore une question de néophyten, désolée. Sur votre tutoriel de construction de carrés, et ici aussi, l’hypothèse est que les carrés sont posés sur la terre ferme. Seulement, mon défi est de construire une « zone verte » dans un univers entièrement bétonné (potager + fleurs et arbustes). D’où ma question de néophyte : la hugelkultur sur des carrés surélevés de 60 ou 80 cm peut-elle être pratiquée sur une base de sol en béton ?

    Merci.

    • Auteur
      le jardineur 2 années Il y a

      Bonjour Aurélia

      Difficile de répondre car je n’ai pas fait l’expérience, mais moi je le tenterais ! En fait ca revient a une grosse jardinière de 80cm de profondeur

  16. Valentin 1 année Il y a

    Bonjour
    Je viens de terminer un bac de 6×1.20m et…..catastrophe le bac s’eventre au milieu sous le poids de la terre!
    J’ai utilise des planches de coffrage et ai mis environ 20cm sur la derniere couche.
    Je vai vous faire passer des photos si vous avez des commentaires et éviter que d’autres se fassent prendre à leur tour.

    • Auteur
      le jardineur 1 année Il y a

      Bonjour Valentin ! il faut mettre des renforts à l’intérieur ! surtout pour une planche de culture de 6m !!

  17. Michel Magguili 9 mois Il y a

    Bonjour
    Je veux remplir un bac de 80 80 240
    Puis je utiliser des bois de laurier pour la première couche du fond
    Je vous remercie pour votre blog qui me guide pour la réalisation d un premier jardin.

  18. vali 8 mois Il y a

    Bonjour
    Je tente ce remplissage pour des bacs sur ma terrasse en ville pour la première fois cette année. Je les ai remplis en novembre (branches, déchets verts, feuilles mortes). Je trouve cette technique formidable. je pratiquais déjà les lasagnes en pots et j’aimerai voir si cette technique améliore la gestion de l’eau. Notamment pour garder en vie les vers de terre que j’y introduis…. Je tente aussi ce remplissage dans des pots en géotextile.
    J’ai une question :
    Je construis actuellement un wicking bed et je me demande si je peux remplir le bac de cette façon pour la couche supérieure. J’aimerai bien que ce bac ait aussi sa réserve de nutriments. Les branchages permettraient-ils la remontée de l’eau par capillarité ? Ou alors remplacer les branches par des feuilles mortes ? Qu’en pensez-vous ?

    • Auteur
      le jardineur 4 semaines Il y a

      Bonjour

      je crains que ce genre de remplissage ne soit pas adapté au wicking bed. perso je fais juste un mélange de terre et de compost 50/50

  19. pernelle 7 mois Il y a

    Bonsoir,
    le delta ms que vous placez a l’intérieur du carré provient de l’industrie pétrochimique; ne craignez vous pas une contamination du substrat à plantation?
    J’ai eu la même idée pour mes carré puis j’ai recouvert le delta par une bâche epdm (caoutchouc) 100% naturel…
    Cordialement,
    Nicolas

    • Auteur
      le jardineur 4 semaines Il y a

      Bonjour

      L’éventuelle contamination que pourrait occasionner le plastique n’est rien a coté de la pollution global. Mais si vous voulez vraiment l’éviter alors optez plutôt pour des bois naturellement CL4 comme le chêne et le châtaigner

  20. Claudine 7 mois Il y a

    Bonjour,
    J ai be soin d un conseil . Je suis dans le 04 terre argileuse j ai decide de mettre en place des bacs sureleves
    J ai commence par y mettre branche feuillage et autre detritus forestier
    Ensuite ne pouvant prendre la terre du jardin, trop dur j ai achete de la terre vegetal d une couleur noire et tres fine. J ai rempli mes bacs sur environ 40 cm . Probleme compte tenu de la granulometrie l eau a du mal a penetrer
    Que me conseillez vous
    Mer i de votre reponse
    Claudine

  21. Laetitia 7 mois Il y a

    Bonjour,

    Je viens de terminer la fabrication de mon potager carre 1,20m x 1,50m sur 40 cm de haut.
    J’ai commencé à le remplir de bois mais problème pour trouver des déchets verts en plein mois de janvier.
    Je n’ai pas de gazon (nouveau terrain que de terre). A part le lierre, le bambou, le laurier palme dans les environs pas grand chose…(quelques épluchures de cuisine).
    Puis-je utiliser les feuilles de ces trois plantes ci-dessus comme déchets verts ? J’ai lu que les feuilles de lierre et bambou sont longues à se décomposer. Peut-etre les passer à la tondeuse ?
    Pour le laurier palme peut-être risque de toxicité?

    Les avez-vous déjà utilisé pour vos carrés ?

    Un grand merci.
    Merci de votre réponse.

    • Auteur
      le jardineur 4 semaines Il y a

      Bonjour

      je n’ai jamais eu l’occasion d’utiliser le bambou et le laurier. Mais je dirais qu’en quantité modéré, vous pouvez en mettre dans les bacs

  22. le guen 5 mois Il y a

    bonjour Loïc et a toute l’équipe. voila un petit coucou d’un nouvel abonner de Sylvain.
    bon une première partie du bois est arriver a la maison le plus facile est fait (ha ha ha ) dans peut de temps 2 bac seront sur leur emplacement.salut a l’équipes.

  23. Frédéric 5 mois Il y a

    Bonjour,

    Je réfléchis à l’aménagement de mon futur potager et même si ce n’est pas dans l’immédiat je pense ajouter à mes quelques planches de culture un potager vertical. Mais du coup, comment ce passe le remplissage de ce genre de potager?

    • Auteur
      le jardineur 2 mois Il y a

      bonjour Frederic. je remplis mes potager verticaux avec un mélange 50/50 terre compost

  24. templier24100 4 mois Il y a

    Bonjour, pour un bac de 130 X 240 X 60 cm, Quelle est à peut prés l’épaisseur de terre pour la dernière couche, merci 🙂

  25. Régis 3 mois Il y a

    Bonjour Loïc,
    J’ai rempli mon bac (3,20 x 1,50 m, et 0,60 m de hauteur) avec des veilles branches au fond et de la pelouse ( que je remplace par du gravillon). La pelouse est prise avec sa terre environ 10 cm, et ses vers-de-terre, et est retournée, herbe vers le bas. Cela fait 45 cm de haut. Je vais recouvrir par un mélange de terre de jardin, composte et sable. J’ai supprimé aussi des larves de hanneton mais il en reste beaucoup. Merci de votre aide.
    Qu’en pensez-vous?

    • Auteur
      le jardineur 2 mois Il y a

      Bonjour regis, j’ai pas compris l’histoire des gravillons

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Posez-moi vos questions

J’essaie de répondre au maximum aux mails que vous m’envoyez, mais j’en reçois beaucoup chaque jour. Alors soyez patient !

En cours d’envoi

©2018 Mon potager en carrés | Tous droits réservés | Site conçu par www.pixelize.fr

Votre menu personnalisé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?